Top
alpaca au pérou voyage en famille

3 semaines au Pérou

Voyage avec 3 enfants !

Retrouvez ici le voyage au Pérou d’une famille de 5 !

Si vous souhaitez préparer votre voyage au Pérou, découvrir d’autres itinéraires, budgets et astuces de nos familles, trouver des adresses kidfriendly au Pérou, simplement échanger sur cette destination, cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage au Pérou, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Guide Pratique Pérou

Les voyages des familles au Pérou

Adresses KidFriendly au Pérou

Des questions ? On en parle

Pérou, pays Kidfriendly ?

Transports 

Santé

Sécurité

Nourriture

Activités kidfriendly

Facilités bébé

Destination Kid Friendly ?

Pas le pays le plus facile avec des kids les belles rencontres valent le déplacement !

Qui voyage ?

Nous sommes une famille de 5 avec 3 enfants ; Bertrand 34 ans, Mylène 35 ans, Baptiste 7 ans et demi, Lucas 6 ans et Julia 2 ans et demi. Après des années à le rêver, l’occasion se présente de tout plaquer et de partir voyager. Alors nous avons décidé de passer à l’action et sommes partis en juillet 2019 pour faire le tour du monde pendant 1 an avec nos enfants, pour sortir de la routine, prendre du temps pour eux tous ensemble mais aussi pour découvrir de nouvelles cultures et enrichir nos enfants de choses que l’on n’apprend pas à l’école. Nous avons commencé notre aventure au Pérou.

Durée et période du voyage

Durée du voyage : 23 jours

Période du voyage : Juillet 2019

Météo pendant le voyage : climat sec et frais voir très froid en fonction de l’altitude

Âge de vos enfants : 2, 6 et 7 ans

Type de voyage

Slow travel en sac à dos

Budget : 20 € / jour / pers (hors vols internationaux)

famille devant le machu picchu au pérou
famille devant point de vue arequipa au pérou
enfant avec un alpaca sur montagne palcoyo au Pérou

Ressenti de votre voyage au Pérou avec vos enfants

Pourquoi avoir choisi le Pérou comme destination ?

En préparant notre Tour du Monde, nous avions très envie de passer un long moment en Amérique du Sud. Nous avons décidé de commencer ce périple par le Pérou car la culture Inca et tous les sites associés nous attiraient beaucoup. En tant que grands fans de montagne et de randonnées, nous avions aussi très envie de découvrir les Andes et ses hautes altitudes.

enfant devant paysage pérou canyon colca

   Un beau souvenir de votre voyage au Pérou

Nous avons passé 3 jours incroyables à Yanque chez Natalio et Hilde dans leur Casa Belle Flor. Nous avons été super bien accueillis avec une infusion de coca. Natalio était guide et adore parler de sa région. Il nous a donné pleins de bons tuyaux pour explorer les environs. Egalement, il parle très bien français, parfait pour nous qui arrivions tout juste en Amérique du Sud et qui ne parlions que quelques mots d’espagnol. Il nous a raconté pleins de choses sur la culture Inca, la signification de chaque montagne, les différentes batailles qui ont eu lieu, l’arrivée des espagnols. Nous avons appris plein de choses et nous avons adoré échanger avec lui. Il nous a emmenés dans ses bains d’eau chaude privés. Natalio est aussi un très bon cuisinier ; nous nous régalés tous les soirs de sa bonne cuisine et chaque matin de ses petits-déjeuners copieux. Une chouette rencontre !

Votre itinéraire : 3 semaines au Pérou en juillet

Itinéraire 3 semaines pérou avec 3 enfants

Voici notre itinéraire en résumé, toutes les étapes sont détaillés plus bas :

  • Lima : 1 jour (+ 1 journée perdue dans l’avion à cause de notre vol raté à Madrid)
  • Arequipa : 3 jours
  • Yanque (Canon de Colca) : 4 jours (dont une journée de transport)
  • Cusco et ses alentours (la vallée sacrée et le Machu Picchu) : 11 jours (Pisac, Ollantaytambo, Moray, Sacsayhuaman, Palccoyo, …)
  • Puno et le lac Titicaca (Isla Amantani) : 3 jours (dont 1 journée de transport)

Pouvez-vous décrire en quelques phrases, vos différentes étapes lors de votre séjour ?

Lima

Nous sommes arrivés tard à Lima en soirée au lieu d’arrivée très tôt le matin car nous avons raté notre correspondance à Madrid (début de Tour du Monde épique !). Avec ce contre-temps, nous avons donc passé une seule journée dans la capitale en mode fatigués et tentant de gérer nos premiers soucis administratifs du voyage ! De ce fait, nous nous sommes contentés d’une balade dans notre quartier, Miraflores, un petit tour pour aller voir l’océan Pacifique que nous ne reverrons pas de sitôt et notre premier boui-boui local.

Arequipa

Nous souhaitions monter progressivement en altitude pour nous acclimater en douceur. L’étape suivante s’est donc imposée d’elle-même, ce sera Arequipa et ses 2400 mètres d’altitude, accessible en 20h de bus depuis Lima sur une route plutôt agréable (ce ne sera pas toujours le cas). Nous avons décidé de rester 3 jours dans cette ville pour nous remettre du décalage horaire et commencer doucement à nous mettre dans le rythme de notre Tour du Monde. Au programme, visite de la ville et de ses églises, du couvent Santa Catalina et du quartier de Yanahueva et son mirador sur les volcans alentours. Nous assisterons (dans un bar !) à un match de foot entre le Pérou et le Chili pour la Copa America ; victoire du Pérou, il y avait de l’ambiance !

Yanque

Il s’agit d’un petit village situé à 20 minutes de Chivay, la ville principale pour visiter la région du Canyon del Colca. Un collègue nous avait conseillé une très bonne adresse à Yanque alors nous avons décidé de pousser un peu plus loin. Et nous avons bien fait ! Le village est calme et paisible avec un volcan au loin qui fume en permanence. Depuis le village, on peut faire plein de petites balades à pied (nous sommes montés au mirador Uyo-Uyo, superbe) et aller se baigner dans les sources d’eaux chaudes. Nous avons aussi été voir les condors très tôt le matin. Le spectacle est grandiose !

Yanque est situé à 3400 mètres d’altitude, parfait pour notre acclimatation progressive. Nous avons commencé à ressentir les effets de l’altitude à cet endroit-là et les nuits étaient bien fraîches. Nous avons aussi goûté nos premières infusions à la feuille de coca.

Cusco

Nous sommes restés 11 jours entre Cusco et la vallée sacrée. Pendant ce séjour, nous avons visité les sites de Pisac, Sacsayhuamán, Ollantaytambo, Moray, les salinas de Maras, la montagne colorée Palcoyo et bien sûr le Machu Picchu. A chaque fois, nous avons beaucoup marché pendant ces 11 jours, parfois à très haute altitude mais les enfants ont bien suivi. Nous avons tout fait avec les colectivos et sommes allés à pied à Aguas Calientes et au Machu Picchu. Le train et le bus pour y monter sont excessivement chers. Il n’y a que pour aller à Palcoyo que nous sommes passés par une agence car après nous être renseignés pour y aller par nous-mêmes, c’était assez complexe et surtout plus cher que par agence. Mais contrairement à sa voisine très connue, il n’y avait presque personne.

Puno et le Lac Titicaca

Nous avons ensuite pris la direction de Puno, ville située au bord du lac Titicaca. La ville en elle-même ne présente pas beaucoup d’intérêt mais elle est le point de départ des bateaux pour aller sur les îles du lac. Nous avons exclu les îles flottantes Uros car trop touristiques et sur lesquelles une vraie mise en scène est mise en place. Nous avons décidé de nous rendre dans l’île la plus éloignée et l’une des moins touristiques, l’Isla Amantani. Encore une fois, nous ne voulions pas passer par une agence alors nous avons cherché comment y aller. Nous avons donc pris un 1er colectivo pour Capachica puis un taxi pour nous rendre à l’embarcadère de Chifron. Nous avons trouvé un bateau qui nous y a amenés. Une fois sur l’île, le capitaine du bateau nous a trouvé une famille chez qui loger pour la nuit.

Nous avons choisi de venir sur cette île car nous avions entendu que le tourisme là-bas était solidaire, c’est-à-dire que chaque famille reçoit les touristes chez elle chacune à leur tour pour que ce soit équitable. Les prix sont même fixés à l’avance et sont les mêmes partout. Nous étions étonnés de ne croiser aucun autre touriste dans le village (à part une famille qu’on apercevra à peine dans le même logement que nous).

En discutant avec notre hôte, nous apprendrons que le tourisme ne marche plus très bien pour lui, qu’il y a un guide (et donc certainement une agence) qui draine tous les touristes vers une autre communauté de l’autre côté de l’île et qu’ils ne reçoivent presque plus personne. On trouve cette pratique vraiment injuste et on se rend compte qu’il n’y a plus rien de solidaire dans cette manière de gérer cette île. Nous sommes vraiment contents de ne pas avoir fait appel à une agence pour venir ici et d’avoir pu rencontrer cette famille en arrivant sur le port « délaissé » de l’île.

Nous pensions rejoindre l’Isla Taquile le lendemain mais une fois sur le port il n’y avait pas de bateau ; il partait depuis l’autre port de l’autre côté de l’île, là où se trouvaient tous les touristes… Nous sommes donc rentrés par le même chemin que la veille. Après une journée de repos à Puno, nous avons repris la route pour rejoindre la Bolivie.

selfie avec un lama au machu picchu
enfant devant un train au pérou
enfant sur plaza armas arequipa au perou

Vos coups de coeur au Pérou

Nous avons eu un gros coup de cœur pour la ville de Cusco. Malgré l’affluence touristique, elle reste très agréable pour flâner et se reposer, surtout après un trek au Machu Pichu. Il y a beaucoup de petits restaurants locaux, un marché local dans lequel on peut manger pour quelques soles, des petits cafés où manger une bonne crêpe.

Nous avons aussi adoré passer une nuit sur l’Isla Amantani sur le lac Titicaca. Cette île est moins courue que les îles Uros, les fameuses îles flottantes (beaucoup trop touristiques à notre goût) et moins connue que les îles côté bolivien. Cette île authentique a beaucoup de charme et nous avons partagé des moments sincères avec ses habitants, dont certains souffrent cruellement de la mauvaise gestion du tourisme de masse.

Vos déceptions au Pérou…

Nous avions peur d’être déçus par le Machu Picchu mais le site est grandiose malgré l’affluence. Par contre, la ville d’Aguas Calientes qui sert de camp de base est vraiment décevante, une vraie usine pour touristes avec des prix vraiment exagérés.
A la longue, nous avions aussi assez des sollicitations permanentes dans les endroits très touristiques comme Cusco pour des massages, des treks ou des photos avec des cabris.
Quand nous avons voulu réserver notre excursion à la montagne colorée Palcoyo, toutes les agences nous incitaient à aller à la Rainbow Mountain, la plus connue et la plus visitée. Pas moins de 2000 visiteurs par jour contre seulement une cinquantaine pour Palcoyo (il n’y avait que 3 minibus quand nous y étions). C’était plus facile pour eux alors ils n’avaient pas très envie de répondre à nos caprices mais nous n’avons pas cédé !

randonnée avec enfants au pérou machu picchu

o Vos immanquables au Pérou avec vos enfants

Il n’est pas simple de trouver des activités pour les enfants au Pérou. C’est un des rares pays où nous n’avons trouvé aucun parc de jeux pour les enfants. Voici ce que nos enfants ont aimé.

A Arequipa, il ne faut pas manquer le Monastère Catalina. Au-delà de la beauté des lieux, les enfants ont adoré se promener et se perdre dans les ruelles du monastère ; pas de risque de les perdre ou de croiser une voiture ; ils se sont inventés des histoires dans chaque pièce.

A Cusco, le très touristique Machu Pichu. Nous avions envie de l’éviter mais nous devons reconnaitre que cette ancienne cité énigmatique a beaucoup plu aux enfants qui là-encore se sont inventés mille histoires dans ce labyrinthe de ruines.

Enfin, un tour en bateau sur le lac Titicaca pour aller sur une île et y passer une nuit coupée de tout.

salinas de maras au pérou
saut devant montagne palcoyo au pérou
famille au pérou devant le lac titicaca

Logistique avant et pendant votre voyage au Pérou

Vos transports au Pérou avec vos enfants

portrait lama au pérou

Quels moyens de transport conseillez-vous pour se déplacer au Pérou ?

Il est vraiment très facile d’utiliser les transports en commun au Pérou pour peu qu’on cherche un minimum à comprendre comment ils s’organisent. Il y a plusieurs compagnies qui opèrent pour les longs trajets entre les villes (billets réservables sur internet ou directement dans les gares routières au stand de la compagnie). Puis il y a énormément de colectivos (les minibus locaux) ; ils vont partout. Il faut juste se renseigner un peu pour trouver le bon et savoir où le prendre mais ça se fait très bien. Demandez à votre hôtel ou à un bureau qui fait office du tourisme. Ils sont parfois renseignés sur les cartes qu’on peut vous donner à la gare routière ou à l’office du tourisme ou encore regardez simplement maps.me, l’application en référence quelques-uns. Enfin, il reste le taxi qui vous emmènera là où les colectivos ne vont plus ou pour les plus petites distances.

Y-a-t-il un moyen de transport que vous avez évité ou que vous déconseillez (trop dangereux ou difficile avec les enfants par exemple)

Nous avons testé plusieurs moyens de transport et tous nous ont paru surs. Il n’y a que le train que nous n’avons pas testé (le fameux IncaRail qui va au Machu Picchu) pour des raisons financières.

Pour les taxis, il y en a de toutes sortes, des officiels avec une publicité sur le toit et des non-officiels avec un simple auto-collant « Taxi » collé sur le pare-brise. Il est déconseillé de prendre ces taxis non-officiels (surtout le soir) mais à certains endroits, on ne trouve que ça. Il ne faut pas hésiter à négocier le prix, certains chauffeurs ne se gênent pas pour doubler le prix (en discutant avec d’autres voyageurs, on s’est rendu compte que certains ont payé le double de nous pour se rendre à la gare routière d’une ville…).

o Vos hébergements au Pérou avec vos enfants

Aviez-vous réservé vos hébergements à l’avance ou avez-vous trouvé sur place ?

Nous avons réservé tous nos logements à l’avance via Booking. Mais nous réservions seulement quelques jours avant, voir même la veille pour le lendemain.

Est-ce facile de trouver des hébergements pour une famille de 5 personnes ?

Nous cherchions des hébergements pour 4 car notre fille de 2 ans et demi dormait dans son propre lit-tente. Nous n’avons jamais eu de difficulté pour trouver des chambres familiales, beaucoup d’hôtels en proposent.

enfant qui marchent sur une voie ferrée

VOS ADRESSES KIDFRIENDLY AU PEROU

Nos adresses à Arequipa

Le restaurant Ratatouille : Il propose une cuisine méditerranéenne donc plein de bons légumes, avec des menus à 10 soles. Imbattable ! Et en plus très bon !

El Caminante Class : Hôtel situé à 5 minutes de la Plaza de Armas qui propose de jolies chambres familiales. Il dispose d’une terrasse bien agréable.

Nos adresses à Cusco

Hatun Quilla House : Hôtel qui propose des sortes d’appartements familiaux avec 2 chambres côte à côte et une petite cuisine. Ce n’est pas du grand confort mais c’est un très bon rapport qualité prix à 10 minutes à pied de la Plaza de Armas. La pièce commune au dernier étage offre une vue plutôt sympa. Les chambres du rdc sont par contre un peu sombre.

Buffet Francès : Restaurant tenu par un français expatrié au Pérou. Nous avons pu manger une bonne raclette ! Il utilise des produits locaux pour nous servir ce plat typique et on s’en rapproche vraiment.

JC’s Café : Une très bonne cuisine pour un prix très correct, un peu à l’écart du centre et donc peu fréquenté par les touristes.

Café Qucharitas : Pour manger une bonne crêpe ou glace à Cusco  ; il y a même un baby-foot au milieu de la terrasse intérieure. Parfait pour les enfants.

Notre hébergement à Yanque

La Casa Bella Flor : Très belle maison de Natalio et Hilde qui nous accueille avec tellement de gentillesse. Natalio est aussi un super cuisinier. Une super adresse !

Santé et sécurité au Pérou avec des enfants

Avez-vous eu des plans galères ? Le Pérou n’a pas la réputation d’être le pays le plus safe du monde… Vous êtes-vous senti en insécurité lors de votre voyage ?

Nous n’avons ressenti aucune insécurité au Pérou, les Péruviens sont plutôt bienveillants, ils nous proposaient souvent leur aide. De plus, nous avons été prudents dans les endroits de forte affluence comme les gares routières. Elles sont réputées dangereuses et fréquentées par les pickpockets, et tout s’est bien passé. Enfin, nous avons essayé de prendre les taxis « officiels » le plus possible. Mais dans certains endroits un peu perdus, il n’y en a pas vraiment.

Avez-vous eu des soucis pour gérer l’altitude ?

Nous avons pris toutes les précautions possibles pour ne pas souffrir du mal des montagnes. Pour cela, nous sommes montés lentement en faisant plusieurs paliers et en restant plusieurs jours pour nous habituer. Nous avons toujours pris des bus pour éviter le choc à la sortie de l’avion et nous avons bu beaucoup d’eau. Au-dessus de 3000 mètres, nous avons donné de la coca en homéopathie à nos enfants et nous avions des huiles essentielles de menthe poivrée (réservées aux adultes ou enfants de plus de 7 ans).

Et nous avons tous bu des infusions à la coca, souvent offertes par nos hôtes ou en libre-service dans les hôtels. Et avec tout ça, nous n’avons jamais souffert de l’altitude (juste un petit mal de ventre en arrivant à 3500 mètres pour notre grand) ; nous avons pu visiter des sites jusqu’à 5100 mètres d’altitude et même faire des randonnées à cette altitude !

Avez-vous eu des galères ou des imprévus ?

Les seules galères que nous avons rencontrées étaient liées aux estomacs de nos enfants. Ils ne sont pas toujours adaptés aux routes parfois très sinueuses et cabossées ; nous avons eu à gérer plusieurs catastrophes.

Les produits pour bébé au Pérou

Il y a pas mal de supérettes dans les villes. Vous pourrez y trouver tout ce dont vous aurez besoin pour les plus petits; des couches, des petits pots et des compotes s. On trouve aussi du lait en poudre.

Quels ont été vos 3 indispensables avec vos enfants au Pérou?

a Le lit-tente pliant pour notre fille de 2 ans, super pratique pour éviter de louer des chambres trop grandes (les chambres familiales sont souvent limitées à 4 personnes).

a Un porte bébé pliable : super pratique pour faire faire la sieste à notre fille pendant les randonnées bien sûr mais aussi pour les longues journées de balades/visites et même sur le scooter, évite qu’elle tombe quand elle s’endort (on l’a oublié une fois et c’était sport de la faire tenir, coincée entre son père et un de ses frères…).

a Des sacoches pour compartimenter les vêtements de chacun ; super pratique pour gagner de la place dans les sacs et gagner du temps au moment de refaire les sacs !

oQuel budget pour 3 semaines au Pérou avec trois enfants en juillet ?

Notre budget pour 23 jours au Pérou s’élève à 2 295 €, soit 20€ par jour et par personne

Détail du budget en %

  • Transport
  • Hébergement
  • Nourriture
  • Activités
  • Divers

Détail du budget en €

Transports 2315€
Hébergement 2202€
Nourriture 1683€
Activités 510€
Divers 493€

Un dernier mot ou conseil pour des familles désireuses de partir au Pérou avec des enfants ?

Ce n’est pas le pays le plus simple à faire avec des enfants. Les activités possibles tournent beaucoup autour des sports de montagne. Il y a beaucoup de randonnées. Cependant, il y a de belles choses à voir et facilement accessibles avec des enfants. Les belles rencontres valent aussi le déplacement.

Prenez votre temps pour monter en altitude. Faites plusieurs paliers pour monter progressivement si vous ne voulez pas être malade et finalement rater la totalité du pays !

enfant avec sa maman devant canyon de colca
famille devant machu picchu au pérou
famille dans tuk tuk au pérou

Un grand Merci à Mylène et Bertrand pour leur retour d’expérience !

N’hésitez pas à découvrir le reste de leurs aventures autour du monde !

You like it ? Pin it !

Vous partez prochainement en voyage en famille au Perou ?

Epinglez ce temoignage sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

>