Top
Image Alt

6 semaines au Pérou

Voyage avec 2 enfants !

Retrouvez ici le voyage au Pérou d’une famille de 4 !

Si vous souhaitez préparer votre voyage au Pérou, découvrir d’autres itinéraires, budgets et astuces de nos familles, trouver des adresses kidfriendly au Pérou, simplement échanger sur cette destination, cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage au Pérou, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Guide Pratique Pérou

Les voyages des familles au Pérou

Adresses KidFriendly au Pérou

Des questions ? On en parle

Pérou, pays Kidfriendly ?

Transports

Santé

Sécurité

Nourriture

Activités kidfriendly

Facilités bébé

Destination Kid Friendly ?

Destination a ne surtout pas manquer  !

Qui voyage ?

Nous sommes la Famille « Envie du Monde », famille de Nantais avec Léna (10 ans), Lou (7 ans), Mélanie et Gérôme. Après avoir quitté nos boulots et décidé de faire l’instruction en famille avec nos filles, nous avons réalisé un Tour du Monde d’1 an de juillet 2018 à juillet 2019 en mode sac à dos.

Nous avions toujours voyagé auparavant mais en mode touristes/vacances. Les filles avaient déjà été en Guadeloupe et en Thaïlande. Là, ce qu’on voulait, c’était vraiment vivre une aventure en famille et aller à la rencontre de différentes cultures et s’en imprégner, découvrir des bouts du monde à notre rythme sans être pressés, en passant au moins 1 mois dans chaque pays visité.

Nous avons passé 1 mois à Bali, 2 mois en Australie, 1 mois en Nouvelle-Zélande, 1 mois en Polynésie française, 8 jours sur l’Île de Pâques puis 7 mois en Amérique du Sud en arpentant le Chili, la Patagonie (de Santiago à Ushuaïa), le Brésil, l’Argentine, la Bolivie et le Pérou.

Ayant adoré cette vie de découverte, de rencontre et de liberté, nous allons repartir en 2021 (nous devions partir en 2020 mais le Coronavirus en a décidé autrement) et sans aucune date de retour, en camping-car sur les routes d’Europe, d’Asie et peut-être même d’Amérique du Nord. Nous allons donc devenir une famille nomade digitale, avec en plus un nouvel aventurier. En effet, nous serons 5 dans ce nouveau périple car un bébé va arriver dans la famille en août 2020 !

Durée et période du voyage

Durée du voyage : 46 jours

Période du voyage : Juin et Juillet 2019

Météo pendant le voyage : Saison sèche ensoleillée, températures clémentes mais, dès que le soleil se couche, il fait très froid en raison de l’altitude.

Âge de vos enfants : 10 et 7 ans

Type de voyage

En mode backpack et bus

Budget : 25 € / jour / pers (hors vols internationaux)

famille au pérou devant canyon de colca
danse traditionnelle cusco pérou
sunset amazonie au pérou

Ressenti de votre voyage au Pérou avec vos enfants

Pourquoi avoir choisi le Pérou comme destination ?

Ce fut le dernier pays de notre Tour du Monde et nous voulions voir des sites mythiques tel que le Machu Picchu ou le lac Titicaca et découvrir une civilisation ancestrale, les Incas.

trek canyon de colca au pérou

   Un beau souvenir de votre voyage au Pérou

Lors de notre séjour au Brésil, nous avions rencontré un Péruvien à Paraty qui nous avait donné un contact sur l’île de Taquile, au milieu du lac Titicaca, pour rencontrer une famille Quechua sans passer par les circuits touristiques classiques.

Quelques mois plus tard, en arrivant de Bolivie, nous contactons donc Hector, ce Quechua vivant sur Taquile, pour savoir si on pouvait venir le voir et passer quelques jours chez lui. Forcément, une notion d’argent est entrée en jeu (c’est impossible autrement dans ce pays) mais l’échange est tout de suite devenu amical et nous actons notre arrivée pour quelques jours plus tard.

Le jour J, nous débarquons sur le quai de pierres de Taquile et sommes accueillis par Leocardio, le papa d’Hector, notre hôte pour les 2 jours à venir. À 67 ans, il prend mon sac à dos de 20 kilos et entame la rude montée (nous sommes à 4000 mètres d’altitude) pour rejoindre leur maison… un surhomme ! Dur, dur pour nous… Le fils d’Hector, William, 12 ans, nous rejoint à mi-chemin pour nous aider. Hector nous retrouve également un peu plus loin.

Après une demi-heure ardue, nous arrivons dans leur charmante maison avec un grand potager où ils font pousser le quinoa, le maïs et l’habas, sorte de gros haricot. Ils sont quasiment auto-suffisants et élèvent également des moutons.

Les présentations se font alors avec toute la famille. Il y a donc Hector et Augustina, leurs enfants William et Doris (3 ans) ainsi que les parents d’Hector, Leocardio et Andrea.

Ils sont donc Quechuas et vivent là depuis toujours. Ils vivent sur les hauteurs de Taquile, cette île de 5 km2 et de 2000 habitants sans électricité, ni eau courante, ni douche, ni internet. Ici, la vie est rude, très authentique et nous sommes réellement plongés dans leur quotidien ! Nous nous retrouvons même habillés comme eux !!!

Au programme de ces 2 jours : visite de l’île, plage magnifique (pas de baignade car le lac Titicaca est à 9 degrés), régalade des papilles avec les plats préparés par Augustina et Andrea, matchs de volley et de foot avec William et ses copains (j’ai cru mourir à cause de l’altitude), participation aux travaux agricoles avec la récolte du quinoa, jeux et dessins avec Doris, nombreuses parties d’échecs avec William, musiques et danses traditionnelles tous les 10, couchers de soleil sur la corniche, exploration du ciel, …

Bien sûr, pendant tous ces moments-là, discussions et échanges (en espagnol teinté de Quechua) ont été riches et émouvants ! Nous avons adoré passer ces 2 jours avec eux et ça restera un des moments forts de notre voyage.

S’il y en a qui sont intéressés, vous pouvez retrouver leur numéro whatsapp sur leur Instagram « Tucasaentaquile ». Le confort est spartiate et il fait très froid la nuit mais cela est compensé par la formidable expérience humaine que l’on y vit !

Votre itinéraire : 6 semaines au Pérou en Juin et juillet

itinéraire pérou 6 semaines 2 enfants

Voici notre itinéraire en résumé, toutes les étapes sont détaillés plus bas :

  • Puno : 1 nuit.
  • L’île de Taquile au milieu du Titicaca : 2 nuits.
  • L’île d’Amantani : 1 nuit.
  • Arequipa : 5 jours.
  • Canyon de Colca : 4 jours dont 3 de trek.
  • Puerto Maldonado : 5 jours.
  • Cusco : 7 jours.
  • La Vallée sacrée : 11 jours.
  • Cuzco : 5 jours.
  • Ayacucho : 2 jours.
  • Lima : 2 jours .

Pouvez-vous décrire en quelques phrases, vos différentes étapes lors de votre séjour ?

Puno

Arrivée au Pérou en collectivo par Copacabana en Bolivie et 1ère nuit à Puno qui nous servira juste de point d’entrée pour le mythique lac Titicaca, plus grand lac d’altitude au monde avec ses 8 500 kilomètres carrés et ses 3 800mètres d’altitude.

L’île de Taquile au milieu du Titicaca

2 nuits avec une famille quechua que l’on vous raconte dans notre coup de cœur ci-dessus.

L’île d’Amantani

1 nuit sur cette île un peu plus touristique que celle de Taquile où l’on croise des groupes de touristes hébergés dans des familles. Tout est organisé pour que cela paraisse authentique mais tout est scénarisé. Sur Taquile, nous n’avons rencontré qu’une autre voyageuse comme nous et les locaux.

Arequipa

5 jours à nous reposer et à visiter cette belle ville blanche avec le célèbre couvent Santa Catalina, le monastère de la Recoleta et le musée Santorio Andino, où on peut voir la momie-enfant Juanita. Pleins de petits restos et bars sympas.

Canyon de Colca

4 jours dont 3 de trek dans le 2ème canyon le plus profond au monde avec 3 400 mètres de profondeur. Sur les 3 jours, nous avons marché 20 kilomètres avec un dénivelé total (montée et descente) de 2800 mètres… Pas facile mais de sublimes paysages avec, en prime, les condors au-dessus de nos têtes et des bains d’eau chaude à 39 degrés en bas.

Puerto Maldonado

5 jours en forêt Amazonienne chez une famille, dont le papa est guide, à la découverte de la faune et de la flore du poumon du monde. Dans leur maison, les animaux domestiques sont 2 chiens, 1 perroquet, un cochon sauvage, des cochons d’Inde et 4 tarentules en totale liberté ! Les excursions avec le papa nous ont fait naviguer en pirogue sur le Rio Tambopata pour voir les caïmans, les paresseux, les oiseaux, nous enfoncer dans la jungle pour découvrir les arbres et plantes, voir les singes et pêcher des piranhas.

Cusco

7 jours à nous imprégner de la culture Inca, à visiter des sites grandioses (Qorikancha « le temple du soleil, la citadelle de Sacsayhuaman, Q’enqo, le muséo Inka, …), à déambuler dans les ruelles de cette cité très agréable en plein festival de danses folkloriques. Là aussi, pleins de petits restos et marchés très sympas.

La Vallée Sacrée

11 jours au cœur de la civilisation Inca et ses sites archéologiques, avec des étapes à Pisac, à Urubamba, aux salineras de Maras, à Chinchero, aux terrasses de Moray, à Ollantaytambo, à Agua Calientes et au Machu Picchu.

Cusco

Retour dans la capitale de l’Empire Inca pour 5 jours afin de nous reposer de notre séjour dans la Vallée Sacrée et prendre le temps de profiter de nos derniers jours de tour du monde.

Ayacucho

2 jours dans cette petite ville qui permet de couper le trajet entre Cusco et Lima, mais qui ne présente pas d’intérêt particulier.

Lima

2 jours à visiter le quartier de Miraflores et à nous préparer à notre retour en France après 1 an d’aventures !

femme peruvienne en tenue traditionnelle
enfant en amazonie avec un piranha
enfant en amazonie avec un perroquet

Vos coups de coeur au Pérou

  • Nos 2 jours avec la famille Quechua d’Hector sur l’île de Taquile au beau milieu du lac Titicaca,
  • Notre séjour dans la forêt amazonienne ! Les filles ont adoré malgré la moiteur et les moustiques,
  • Notre trek de 3 jours dans le canyon de Colca ! Pas le plus simple avec des enfants mais les bains d’eau chaude et les piscines des lodges en bas du canyon aident à les motiver…
  • Nos 3 semaines à Cusco et dans la Vallée Sacrée au cœur de l’histoire de l’empire Inca.

Vos déceptions au Pérou…

Le harcèlement permanent des vendeurs de rues partout et tout le temps… Pour une photo avec un agneau qu’ils vous font passer pour un bébé alpaga, pour un massage, pour acheter tout et n’importe quoi… Nous avions déjà vécu cela à Bali et, même si ça peut être compréhensible vu les différences de niveaux de vie, c’est pénible. Tout est lié à l’argent, toutes les relations ont un point de départ financier. Le tourisme de masse est là depuis longtemps, à l’inverse de la Bolivie, et tout est organisé autour de lui.

La pollution dès qu’on sort des sites touristiques. Beaucoup de pays rencontrent le même problème mais, au Pérou, cela nous a autant surpris que dans certains pays asiatiques. La ville de Juliaca que nous avons traversé en bus est la ville la plus sale et polluée que nous aurons vue en une année de voyage… Toute la côte Pacifique est elle-aussi jonchée de détritus et les gens jettent tout par terre, sans la moindre gène.

Les îles Uros ! Nous ne voulions pas y aller car nous savions à peu près à quoi nous attendre mais nous n’avons pas eu le choix. Le bateau qui nous a amené sur l’île de Taquile y a fait une halte obligatoire d’1h30. Ce sont des îles flottantes à quelques encablures de Puno…. Ces îles, certes originales car sur des roseaux, et sa population ne sont plus du tout authentiques et sont uniquement tournées vers le business folklorique. Un vrai Disneyland… Certains aiment, nous, nous détestons.

enfant allant au machu picchu au pérou

o Vos immanquables au Pérou avec vos enfants

Les couvents d’Arequipa. Les enfants ne sont pas toujours friands de ces lieux pieux mais ceux-là valent le détour. Il y a tout d’abord le célèbre couvent Santa Catalina, qui est presque une ville dans la ville et dont les couleurs sont magnifiques.

Il y aussi le monastère de La Recoleta, totalement délaissé par les touristes par rapport à Santa Catalina. Nous le conseillons très fortement avec des enfants car il est très ludique avec ses cloîtres, son exposition sur l’Amazonie, ses momies, son église dans laquelle nous pouvons grimper au clocher, faire sonner les cloches et sa bibliothèque extraordinaire avec plus 20 000 ouvrages dont l’arbre généalogique d’Adam et Ève.

Le Machu Picchu !!! C’est un incontournable même avec des enfants. Nos filles ont été subjuguées par ce site extraordinaire. Ce n’est pas le plus facile à rejoindre mais selon votre envie, votre motivation ou votre budget, il y en a pour tout le monde. 1 an après l’avoir visité, elles en parlent encore.

Un passage par l’Amazonie et notamment la région de Puerto Maldonado pour découvrir ses arbres, ses plantes et surtout ses animaux.

Une journée à cheval dans la Vallée Sacrée avec l’agence Puma Path à Ollantaytambo. Nous avons passé 8 heures à cheval pour aller à la Porte du Soleil à 4 000 mètres d’altitude. Une journée qui fait mal aux fesses mais qui laisse un souvenir impérissable !

La zipline d’Ollantaytambo, la plus grande tyrolienne du Pérou avec 1 800 mètres de sensations et d’adrénaline. L’équipe de Puma Path, qui propose aussi des excursions et des treks, est extrêmement professionnelle et très prévenante avec les enfants.

Avez-vous facilement trouvé des activités adaptées pour toute la famille, quel que soit l’âge des enfants ?

Pas tant que ça en fait. C’est un pays rude, de par son climat et ses différences géographiques et ce n’est pas la destination qui vient en tête en premier pour des vacances familiales reposantes.

Nos filles ont beaucoup aimé, même si elles en avaient un peu marre à la fin, mais elles avaient baroudé pas mal depuis 1 an et étaient déjà préparées.

C’est un pays qui demande de l’acclimatation à l’altitude et de la résistance aux marches. De plus, si les enfants ne veulent pas entendre parler d’histoire et de vieilles pierres, il faut savoir ruser.

canyon de colca au pérou
famille quechua ile taquila au pérou
isla taquila titcaca au pérou

Logistique avant et pendant votre voyage au Pérou

Vos transports au Pérou avec vos enfants

Nuit_en_bus au pérou voyage famille enfant

Quels moyens de transport conseillez-vous pour se déplacer au Pérou ?

Le moyen de transport le plus utilisé aura été le bus avec des compagnies comme Reyna, Excluciva et Movilbus.

Dans toute l’Amérique du Sud, c’est bon marché et les bus sont très modernes et bien plus confortables qu’en France (sièges inclinables à 180 degrés, service au siège, parfois des télévisions individuelles comme dans les avions, …). Franchement, les 302 heures passées dans les bus pour faire 16 000 kilomètres sur ce continent se sont bien passées.

Nous avons aussi pris des bateaux pour aller d’île en île sur le lac Titicaca, des tuk-tuks (eh oui, il y en a aussi ici), des mini-vans, des colectivos et pas mal d’Uber et de taxis dans les villes.

Y-a-t-il un moyen de transport que vous avez évité ou que vous déconseillez (trop dangereux ou difficile avec les enfants par exemple)

Pour les taxis, il faut absolument prendre des taxis officiels (ils se reconnaissent facilement) car, au Pérou, tout le monde peut faire taxi. Certains vous klaxonnent dans la rue pour vous emmener et gagner un peu d’argent… Pourquoi pas, on l’a fait en journée mais c’est à proscrire la nuit, car parmi tous ces taxis autoproclamés, il n’y a pas que des gens recommandables.

Pour le bus, il faut bien choisir sa compagnie. Il y en a énormément et ce n’est pas toujours évident de choisir. Certaines ont la réputation d’avoir des véhicules hors d’âge ou des conducteurs qui ne sont pas forcément prudents donc méfiance… Il n’y a pas si longtemps, il y avait énormément de problèmes d’alcoolémie au volant et les accidents graves, surtout en montagne, étaient très fréquents. Le gouvernement a serré la vis sur le sujet. Les 3 compagnies citées plus haut sont sûres. Il y en a d’autres donc pas de psychoses, juste de la prudence. Vous pouvez vous renseigner sur les blogs, les sites webs ou auprès d’autres voyageurs.

o Vos hébergements au Pérou avec vos enfants

Aviez-vous réservé vos hébergements à l’avance ou avez-vous trouvé sur place ?

Nous réservions les logements la veille ou le matin pour le soir via Booking.com ou Airbnb. L’offre est très importante au Pérou donc c’est assez facile et il n’est pas nécessaire de réserver longtemps à l’avance.

Est-ce facile de trouver des hébergements pour une famille de 4 personnes ?

Avec un lit d’appoint facilement fourni par les hôtes (souvent gratuitement), pas de problème majeur.

salinas de maras au pérou

VOS ADRESSES KIDFRIENDLY AU PEROU

Nos adresses à Cusco

La Crêperie « la Bo’M » : Des crêpes et des salades succulentes !

Le restaurant « Chakruna native Burgers » : Des burgers délicieux avec des frites andines pour un petit budget, immanquable !

Une vraie raclette au « Buffet Frances » !

Nos adresses à Arequipa

Les 2 crêperies d’Arequipa… « Crepisimo » à l’Alliance française et « la petite française ».

Côté lecture, les alliances françaises d’Arequipa, de Cusco et de Lima proposent un accès gratuit à leur médiathèque où grands et petits peuvent retrouver plein de livres en français, ce qui, lors d’un voyage au long cours, est très sympa pour quelques heures.

Santé et sécurité au Pérou avec des enfants

Vous êtes-vous sentis en sécurité pendant votre voyage ?

Oui, clairement mais nous prenions nos précautions.

Nous évitions les ruelles désertes le soir ; nous ne nous baladions pas avec des vêtements de marques clinquants pouvant attiser des convoitises ou avec un appareil Reflex autour du cou valant 2 fois le salaire moyen mensuel péruvien… C’est juste de la bonne intelligence 😉

Dans les bus, nous faisions attention aux sacs à dos tout comme dans les gares routières. Les vols et les arnaques sont très fréquents donc il faut garder un œil ouvert, être prudent et tout se passe bien.

Avez-vous eu des soucis avec l’altitude ? Comment l’avez-vous gérée ?

Non, pas de souci avec l’altitude, car étant dans la Cordillère des Andes depuis le sud de l’Argentine et ayant passé pas mal de temps sur l’altiplano bolivien, nos corps s’étaient bien habitués.

Après, tout le monde n’est pas égal face au mal d’altitude et au MAM (mal aigu des montagnes) qui peut d’ailleurs être dangereux s’il est pris à la légère. Un enfant peut très bien être plus résistant qu’un adulte très sportif et même ne rien ressentir. C’est souvent lié à une montée trop rapide en altitude et à un manque d’acclimatation du corps.

Le secret est donc de prendre son temps en faisant des paliers de 2-3 jours durant la montée en altitude… Pas facile pour les voyageurs ne venant que 15 jours visiter tout le Pérou. La feuille de coca (en infusion ou mâchée) peut aussi être efficace.

Avez-vous eu des galères ou des imprévus ?

Non, aucune galère à signaler durant notre séjour au Pérou.

Quelles précautions médicales avez-vous prises avant de partir ?

Nous n’avions pas pris de précautions particulières pour ce pays, mais, étant en Tour du Monde, nous avions fait pas mal de vaccins qui peuvent être utiles ici, notamment celui de la rage en raison des nombreux chiens errants, celui de la fièvre jaune pour l’Amazonie même si le risque est très faible, et puis ceux des hépatites A et B et de la fièvre typhoïde.

En fait, il faut prendre les mêmes précautions que partout ailleurs concernant les aliments, l’eau et les moustiques.

Après, il peut être intéressant de s’inscrire avant de partir sur le site internet « Ariane », un site du ministère des affaires étrangères français, qui permet d’être contacté en cas de crise à l’étranger, de guerre civile ou de catastrophe naturelle et, dans le pire des cas, être rapatrié. Il suffit de préciser le pays et les dates de séjour.

Sur notre année de voyage, cela nous a été utile 2 fois. En effet, nous avons été avertis, par SMS, de forts séismes suivis de risques de tsunamis à Bali (on s’en était rendu compte par nous-mêmes malheureusement) et lors de manifestations violentes au Chili.

Les produits pour bébé au Pérou

Aucune idée pour les produits bébé/jeunes enfants car nous n’avions pas de besoin particulier, les filles étant assez grandes et aimant goûter à tout ou presque… En revanche, pour les enfants quelque peu difficiles question nourriture, on trouve facilement frites, pâtes et pizzas.

Quels ont été vos 3 indispensables avec vos enfants au Pérou?

Des livres, des jeux, des coloriages, bien utiles durant les trajets en bus.

Un appareil-photo ! Nos filles se sont éclatées avec les leurs entre les paysages, les animaux et les sites archéologiques.

Une bonne protection solaire et des vêtements chauds-froids. En altitude, le soleil tape fort mais, dès qu’il se couche, il peut vite faire très froid.

oQuel budget pour 3 semaines au Pérou avec trois enfants en juillet ?

Notre budget pour 46 jours au Pérou s’élève à 4 545 €, soit 25€ par jour et par personne. 

Détail du budget en %

  • Hébergement
  • Nourriture
  • Activités
  • Transport

Détail du budget en €

Hébergement 1380€
Nourriture 1350€
Activités 1000€
Transports 815€

Quelques informations concernant votre budget au Pérou :

  • Logement : 1.380 € pour 46 nuits soit 30 € / nuit pour des chambres triples ou quadruples.
  • Nourriture : 1.350 € pour 46 jours soit 29 € / jour pour nous 4, sans se priver et en se faisant même plaisir… C’est à Cusco que l’on a battu notre record du menu le moins cher de notre année : 3,5 soles, soit 0,9€, pour une soupe de légumes, une assiette de poulet/riz et une boisson.
  • Transports en ville : 85 € pour les Uber, taxis et bus locaux.
  • Transports inter-villes : 730 € pour 16 trajets (80 h de bus et 5 h de bateaux).
  • Loisirs/extras : 1.000 € (souvenirs, artisanat, sites archéologiques/musées, journée à cheval, Zipline, lessive, …).

Un dernier mot ou conseil pour des familles désireuses de partir au Pérou avec des enfants ? Pouvez-vous dire que le Pérou est un pays kid friendly et adapté pour voyager en famille ? 

Oui et non !

Les enfants y sont adorés, ils ont droit à des sourires, des câlins et des petits cadeaux en permanence, mais le pays en lui-même est assez dur… Beaucoup de marches, de vieilles pierres, l’altitude…

Maintenant, en ce qui nous concerne, nos filles ont clairement adoré tous les endroits que nous avons visités et la culture est tellement différente de chez nous que cela ne peut que plaire aux gamins curieux !

Il faut savoir prendre son temps. Surtout si le voyage ne dure que 2-3 semaines ; il vaut mieux privilégier quelques endroits plutôt que vouloir tout faire, car c’est vite fatiguant en raison de l’altitude et des grandes distances.

Essayer d’apprendre quelques mots en Quechua et en Aymara, c’est toujours sympa pour entrer en discussion avec les péruviens autrement qu’en espagnol.

Sinon, il faut juste se préparer à en prendre plein les yeux et les oreilles car c’est un pays magnifique, passionnant, vivant et coloré.

Bref, c’est une destination à ne surtout pas manquer !

Un grand Merci à Mélanie et Gérôme pour leur retour d’expérience !

N’hésitez pas à découvrir le reste de leurs aventures autour du monde !

You like it ? Pin it !

Vous partez prochainement en voyage en famille au Perou ?

Epinglez ce temoignage sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

>