Top
cocotiers sur la plage en guadeloupe

Voyager en Guadeloupe en Famille

Guide pratique !

Voyager en Guadeloupe en Famille

Retrouvez ici toutes les informations bien voyager en Guadeloupe en famille.

Si vous souhaitez découvrir les itinéraires, budgets et astuces de nos familles ayant voyagé en Guadeloupe, trouver des adresses kidfriendly en Guadeloupe ou tout simplement échanger sur cette destination, cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage en Guadeloupe, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Les voyages des familles en Guadeloupe

Adresses KidFriendly en Guadeloupe

Des questions ? On en parle

Si lointaine et si proche à la fois, la Guadeloupe partage avec la Métropole la monnaie, la langue et le niveau de prestations sanitaires et sociales. Cependant le dépaysement est total quand vous arrivez sur l’île et pas seulement à cause de la différence de température ! La Guadeloupe est une destination attractive en toute saison, avec des températures comprises entre 27 et 32°C et du soleil toute l’année. Certes, il y a la saison cyclonique mais ces phénomènes sont surveillés et s’anticipent. Dans tous les cas, la Guadeloupe saura vous séduire avec ses superbes plages de sable fin, sa mer turquoise et chaude, son volcan ensommeillé et ses activités de plein air à profusion !

L’île, en forme de papillon, est composée de la Grande-Terre et de la Basse-Terre, séparées par un bras de mer. Pas de crainte inutile, un simple pont permet de passer de l’une à l’autre sans souci.

A voir et à faire en Guadeloupe en famille

Grande-Terre

Située à l’Est, c’est ici que se situe la capitale de la Guadeloupe, Pointe-à-Pitre. Elle s’étend sur 590 km². Elle abrite les plages de sable fin et des paysages sublimes. La majeure partie des structures hôtelières y sont installées. La partie nord est bordée d’une côte découpée et de hautes falaises. Au sud, le relief descend en collines sur d’immenses plages de sable blanc bordées de palmiers. Elle abrite, de ce fait, la partie la plus touristique de l’île. C’est le lieu de prédilection des noctambules avec ses casinos, ses discothèques et ses bars à foison mais aussi de nombreux musées et le tout nouveau mémorial ACTe dédié à la mémoire collective de l’esclavage et de la traite.

Basse-Terre

Située à l’Ouest, elle est plus escarpée et sauvage que sa voisine. Elle s’étend sur 848 km² et est dominée par le volcan de la Soufrière, le point culminant de Guadeloupe (1467 mètres d’altitude). En son  centre, le Parc National de la Guadeloupe recèle des centaines de kilomètres de pistes et de sentiers (appelés traces en Guadeloupe), un véritable paradis pour les randonneurs, le tout ponctué de chutes d’eau, de bassins et parfois de sources chaudes. A l’ouest, la côte sous-le-vent abrite des criques, des anses et de grandes étendues de plage.

plage de la pointe des chateaux en guadeloupe

Les magnifiques côtes de Grande-Terre

rivière au milieu de la forêt

La dense forêt qui recouvre une grande partie de Basse-Terre

Les Saintes

Il s’agit d’un archipel volcanique de 9 îles ou ilots, situé au sud de Basse-Terre. Terre-de-Haut et Terre-de-Bas sont les iles les plus connues et les 2 seules habitées (environ 3000 habitants). Elles se sont ouvertes au tourisme dans les années 60 et les résidences secondaires des Guadeloupéens commencent à fleurir. Une route d’accès a alors été ouverte mais il n’est possible d’y circuler qu’à pied ou à scooter afin de conserver la sérénité des lieux (sérénité quelque peu nuancée avec le vrombissement des scooters…).

Fiers de leurs îles, les habitants font tout pour les préserver. Les bateaux déversent leur flot de touristes tôt le matin mais la plupart repart en fin de journée, laissant respirer les îles qui retrouvent leur rythme et leur sérénité. Sur Terre-de-Haut, ne manquez pas le fort Napoléon qui surplombe la baie des Saintes, au sommet du Morne Mire. Comptez une vingtaine de minutes à pied pour y accéder depuis l’embarcadère.

La Pointe des châteaux

A l’extrémité est de Grande-Terre, le paysage se fait plus sauvage, avec une végétation basse et peu d’habitations. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette péninsule ne comporte aucun château ! Son nom lui a été donné par la communauté religieuse des Capucins en 1683, qui en a fait sa paroisse. La route longe un littoral à la végétation sauvage, un mélange de mangrove et de marigot. Amoureux de la nature, une belle randonnée de 2 km vous attend ; le sentier est aménagé et comporte des escaliers (comptez 1 heure aller/retour). Par contre, pour la baignade, il faudra trouver un autre spot ; elle y est réputée dangereuse (quand vous verrez la mer déchainée vous comprendrez…).

Depuis la Pointe, vous apercevrez sûrement la Baie des Salines à l’ouest et Marie-Galante au Sud. Par beau temps, vous pourrez même apercevoir Les Saintes et Basse-Terre.

vue sur la baie des saintes en guadeloupe

Vue sur la baie de l’archipel des Saintes

rocher au milieu de la mer des caraïbes

La côté agitée à la Pointe des châteaux

La route de la Traversée et la côte Sous-le-Vent

Cette route mythique traverse (comme son nom l’indique 😉) Basse-Terre d’Est en Ouest. En fin de parcours, elle débouche sur la côte Sous-le-Vent entre Bouillante et Pointe-Noire. Cette départementale transversale dessert certains des plus beaux sites du Parc National de la Guadeloupe et permet d’accéder à de nombreuses randonnées. Vous y trouverez des circuits pédestres variés avec des balises sûres, gérées par l’Office des forêts. Ces itinéraires sont certes sécurisés mais restent dépendants de la météo. Renseignez-vous avant de vous y aventurer.

A mi-parcours de cette route, ne manquez pas la Cascade aux Ecrevisses. Elle doit ce nom aux « ouassous », les écrevisses locales qui peuplaient autrefois les lieux. La nature y est somptueuse et reposante. Cette cascade attire de nombreux visiteurs chaque année ; l’accès a été aménagé avec un sentier pavé accessible aux personnes à mobilité réduite.

Faites un stop au col des Mamelles. Il culmine à 786 mètres et vous pourrez faire de très belles randonnées pédestres à partir de ce point, notamment ces fameuses mamelles toutes proches, celle de Petit-Bourg, au sud-est et celle de Pigeon au sud.

Vous arrivez ensuite sur la côte sous-le-vent et la ville de Bouillante, véritable joyau de la plongée sous-marine. Le site de Malendure, à la plage de sable noir, abrite la réserve Cousteau. Vers le nord, la route du littoral offre une vue panoramique tout au long du trajet, encore plus magique au coucher du soleil. Le jardin botanique de Deshaies vaut le détour.

La Soufrière

Surnommée « vié madanm la » (la vieille dame en français), la Soufrière est un volcan en activité qui culmine à 1467 m. C’est naturellement le plus haut sommet de Guadeloupe. Vous pourrez y voir des fumerolles, des vapeurs sulfureuses et des sources chaudes sur les flancs et sur le dôme. C’est le site le plus prestigieux du Parc National de la Guadeloupe. Son dôme ne présente pas de véritable cratère, mais des bouches éruptives, des gouffres et des entailles profondes. Le climat y est frais (entre 15 et 22°), humide (pluies fréquentes) et brumeux. Il est rare de pouvoir apercevoir son sommet depuis la côte.

Une randonnée de 4 heures permet d’accéder au somment. Avec ses 500 mètres de dénivelé, elle est classée facile et peut se faire avec des enfants. L’occasion parfaite pour un petit cours de géologie. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut monter sur un volcan actif ! Une fois de retour à votre point de départ, n’hésitez pas à profiter des bains jaunes ; l’eau est à plus de 30°C !

Créée par le Parc National, l’application Rando-Guadeloupe (randoguadeloupe.gp) propose des itinéraires de randonnées détaillés, avec leur niveau de difficulté, de nombreux conseils avisés, une cartographie et des traces GPS.

tortue sous l'eau

Observer les tortues dans la réserve Cousteau

sommet volcan soufrière en guadeloupe

Le sommet encore fumant de la Soufrière

La côte nord de Grande-Terre

Le Nord de Grande-Terre offre des paysages époustouflants entre ses falaises de calcaire de 80 mètres de haut et ses sols très secs. Le spectacle des vagues venant se briser sur les falaises est splendide. Par beau temps, vous pourrez peut-être voir la Désirade, Montserrat ou Antigua. La balade le long des falaises est très agréable et facile d’accès.

A l’intérieur des terres, c’est le royaume de la canne à sucre. Des moulins en ruine témoignent de l’activité sucrière. De ce côté de l’île, vous ne trouverez pas d’hôtels, uniquement des petites structures qui rendent le séjour plus authentique et chaleureux.

Plages et villages du Sud de Grande-Terre

Au sud de Grande-Terre, ne manquez pas la plage du Gosier et l’îlet du même nom situé à quelques centaines de mètres de la plage et déclaré espace naturel remarquable ! L’aquarium de la Marina permettra à vos enfants d’en savoir plus sur la protection des milieux marins de Guadeloupe.

Un peu plus loin sur la route, la ville côtière de Sainte-Anne vaut le détour. Vous n’aurez que l’embarras du choix parmi ses superbes plages. Pour les amateurs de sensations fortes, vous aurez le choix entre le surf, le kitesurf, le parachutisme ascensionnel, la planche à voile…

Enfin, continuez votre route à l’est jusqu’à Saint-François. L’ambiance est totalement différente mais c’est une ville également très agréable à vivre. Il s’agit de l’un des pôles touristiques les plus importants de Guadeloupe. Un large éventail d’activités s’offre à vous. De nombreux clubs de plongée sont installés près du port de plaisance, l’occasion de partir découvrir les magnifiques fonds marins.

falaises dans la mer en guadeloupe

La côte sauvage du nord de Grande Terre

plage de sable blanc guadeloupe

Les magnifiques plages du Sud !

L'île de Marie Galante

L’île de Marie-Galante est située à une quarantaine de km au sud de Grande-Terre. Comme Grande-Terre, elle est constituée de calcaire. Elle est surnommée « la Grande Galette » en raison de sa forme plate et circulaire et est parsemée de champs de canne à sucre et d’anciens moulins. Elle offre des paysages magnifiques. Ses lagons et ses plages comptent parmi les plus beaux des Petites Antilles. On y retrouve un certain art de vivre, authentique et simple, du fait de conditions de vie parfois rudimentaires. Ses habitants sont particulièrement hospitaliers.

Prenez le temps de louer un vélo et de partir à la découverte du nord de l’île entre plages de rêve et falaises plongeantes. Enfin, ne quittez pas Marie-Galante sans goûter au traditionnel « bébélé », plat typique cuisiné avec des bananes vertes et des tripes. Dépaysement des papilles garanti ! Vous pourrez aussi louer une voiture sur place.

Les chutes du Carbet

Les chutes de la rivière du Grand Carbet figurent parmi les cascades les plus belles et les plus impressionnantes des Petites Antilles. La rivière du Grand Carbet prend sa source dans le flanc est de la Soufrière. Ses eaux s’éclaircissent après trois chutes pour se jeter dans la mer, 11 km plus bas, dans l’océan Atlantique. L’accès aux chutes est payant ; cette contribution permet l’entretien de ce patrimoine naturel.

La première chute est la plus haute, située à 115 mètres d’altitude. Il faut compter 3 heures aller-retour avec un accès assez difficile. Certains passages sont délicats et le sentier peut parfois être glissant.

Le sentier pour la deuxième chute est plus court et plus facile. On peut l’atteindre en 30 minutes. Des passerelles et des grilles facilitent l’évolution au milieu de cette forêt humide. Cette chute de 110 mètres de haut s’observe depuis un pont suspendu.

La troisième chute est la plus célèbre. Son débit est impressionnant malgré sa hauteur  plus modeste,  20 mètres. Il existe 2 itinéraires pour la rejoindre. Comptez 2 heures de marche en passant par le sentier nord depuis l’aire d’accueil.

baie de saint marie galante

La baie de Saint Louis sur l’île de Marie-Galante

chute d'eau au milieu de la forêt en guadeloupe

Les impressionnantes chutes du Carbet

Généralités

Informations générales sur la Guadeloupe

Capitale : Pointe-à-Pitre

Population : Environ 376 000 habitants

Monnaie : l’euro

Langues officielles : le français et le créole

Décalage horaire avec Paris : 5 heures en hiver (quand il est 13:00 en Guadeloupe, il est 18:00 à Paris), 6 heures en été (quand il est 13:00 en Guadeloupe, il est 19:00 à Paris).

Climat : la Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical, tempéré par les influences maritimes. On distingue deux saisons ; une saison sèche (appelée le Carème) qui va de janvier à juin et une saison humide (appelée l’hivernage) qui va de juillet à décembre ; c’est la période dite cyclonique avec des précipitations plus fréquentes. Côté température, avec une moyenne de 27° C, il n’y a que peu de différence entre les mois les plus chauds et les mois les plus froids.

Quand partir en Guadeloupe ? La période la plus propice pour un voyage en famille en Guadeloupe est donc la saison sèche, de janvier à juin, avec des températures proches des 29° C. Mais c’est une île qui peut se visiter toute l’année avec seulement un peu plus d’humidité le reste du temps.

Passeport & Visa en Guadeloupe

Pour les ressortissants de l’Union Européenne et pour les Suisses, une carte d’identité en cours de validité ou un passeport valide est requis pour un séjour d’une durée inférieure ou égale à trois mois.

Les ressortissants canadiens auront besoin d’un passeport valide durant la durée de leur séjour (pour un séjour d’une durée inférieure ou égale à trois mois également).

Santé et Sécurité en Guadeloupe

Santé en Guadeloupe

La Guadeloupe est un département français et est soumise aux mêmes normes et réglementations sanitaires que la Métropole. L’infrastructure médicale et hospitalière y est comparable. Amis français, n’oubliez pas votre carte vitale !

 Amis européens, pensez à faire la demande de votre carte européenne d’assurance maladie !

L’eau est potable en Guadeloupe ! Petit point environnemental : utilisez l’application Refil My Bottle pour remplir vos gourdes d’eau gratuitement !

Sécurité en Guadeloupe

On entend parler de temps à autres de la délinquance, de la criminalité et du taux d’armement en Guadeloupe avec des chiffres battant tous les records en France. Une publicité dont l’île se passerait bien … Cependant, en respectant quelques règles de bons sens, tout devrait bien se passer. Ne laissez rien dans votre voiture, ne restez pas seul dans des coins trop isolés, redoublez d’attention dans certaines parties de l’île, notamment dans la région la plus visitée par les amateurs de plages, entre Pointe-à-Pitre et Saint-François. Enfin, évitez aussi de partir seul sur les sentiers de randonnée de Basse-Terre.

Vaccin

Si rien n’est obligatoire, l’Institut Pasteur recommande d’être à jour de ses vaccinations universelles (DTCP, hépatite B).

La vaccination contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire si vous venez d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Océanie ou d’Asie. Elle est cependant obligatoire pour les enfants de plus de 1 an et les adultes, jamais vaccinés, ayant effectué un séjour préalable ou ayant transité plus de 12 heures dans les pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud où la fièvre jaune est endémique (cas des voyages itinérants sur plusieurs pays notamment).

Des épidémies de dengue surviennent régulièrement, comme dans toutes les zones humides et chaudes du globe, spécifiquement pendant la saison humide (saison où les moustiques sont plus actifs). Cette maladie est transmise par un moustique qui a la particularité de ne piquer que le jour. Un vaccin est commercialisé depuis 2016.

Également transmis par le moustique, le chikungunya et le virus zika sont présents sur l’île. Mais depuis 2019, aucun cas n’a été rapporté pour ce dernier, le risque est donc très limité.

Méfiez-vous aussi des « yen-yens », de minuscules moucherons très pénibles qui ressemblent à de tout petits moustiques et qui piquent non-stop dès que le temps change ou quand la nuit tombe. Un véritable fléau !

Le coût des vaccins peut être pris en charge par votre mutuelle… Renseignez-vous !

drapeau guadeloupe

Les transports en Guadeloupe

Bonne nouvelle, la Guadeloupe n’est pas très étendue. Elle se traverse du Sud au Nord en moins de 5 heures 30 et d’Est en Ouest en 4 heures !

Réseau de bus guadeloupéen

Voici l’option la plus économique : le bus !

Par contre, il faut avoir le temps. La fréquence des bus n’est pas élevée et ils circulent peu les week-ends… En réalité, il n’y a pas vraiment d’horaire de passage. Le mieux est de se placer à un arrêt de bus et de faire signe au chauffeur quand il passe. Vous pouvez aussi arrêter un bus en cours de route. C’est plutôt aléatoire comme méthode.

Location de voiture en Guadeloupe

Louer un véhicule en Guadeloupe est la solution de transport qui vous offrira le plus de liberté.

Il est très facile de louer un véhicule, à condition d’avoir plus de 21 ans et un permis de conduire européen voire international pour les Canadiens. Attention : les moins de 25 ans sont considérés comme « jeunes conducteurs » et paient un surcoût.

L’état des routes est bon et la conduite se fait plutôt facilement en Guadeloupe. Mais tenez compte des embouteillages, ils sont fréquents sur l’île !

Enfin, vous pouvez aussi louer un camping-car ou camion aménagé. Vous pouvez également louer le véhicule d’un particulier.

 Taxi

Les principales stations de taxis sont situées à l’aéroport, à la gare maritime, aux embarcadères, aux abords des gares routières ou dans le centre de Pointe-à-Pitre. Ils sont maintenant tous équipés d’un taximètre. Voici quelques exemples de tarif pour un trajet avec 2/3 personnes au départ de l’aéroport : Gosier 30€, Saint-François 70€, Capesterre-Belle-Eau 60€.

Le bateau

N’oubliez pas que nous sommes sur une île ! Des liaisons fréquentes relient les îles de l’archipel, notamment depuis Saint-François. Vous pourrez rejoindre les Saintes, Marie-Galante et la Désirade (tarif réduit parfois quand on réserve en avance).

Vous pouvez aussi louer votre propre voilier et vous rendre dans l’île de Petite Terre.

Depuis Pointe-à-Pitre, des ferrys vous emmèneront jusqu’à la Dominique, la Martinique et Sainte Lucie.

Avion en Guadeloupe

Il existe de nombreuses liaisons en avion, plus rapides qu’en bateau mais beaucoup plus coûteuses. A vous de faire le votre choix !

 

catamaran sur l'eau dans la mer des caraïbes

Un catamaran ?

catamaran sur l'eau dans la mer des caraïbes

Ou un autre catamaran ?

La nourriture en Guadeloupe

La cuisine créole combine les produits du terroir avec les goûts et saveurs venus des 4 coins du monde. Les fricassés de poissons, les gratins de légumes et les court-bouillons sont directement issus de traditions culinaires françaises ; la banane plantain vient de l’Afrique subsaharienne ; la pâte à columbo, ce mélange de plantes à épices fraîches, spécialité emblématique de l’île, est, quant à elle, importée des Indes.

Voici quelques spécialités qui raviront sûrement vos papilles.

Les accras

Les accras sont des beignets salés frits. Les plus connus sont les accras de morue mais on trouve aussi des accras de crevettes, de crabes ou de légumes. Quasiment tous les menus guadeloupéens proposent des acras en entrée. On en trouve aussi sur les marchés quotidiens.

Avec les accras, on trouve aussi souvent le boudin, blanc ou noir ; une spécialité à base de porc préparée avec des épices.

Les colombos

Ces plats créoles datent du 19ème siècle, lorsque des immigrants sri-lankais sont venus en Guadeloupe (et sur la Martinique voisine) pour travailler dans les plantations de canne à sucre. Ils ont apporté des recettes de leur pays d’origine. La poudre de Colombo, un mélange de cumin, curcuma, coriandre et clou de girofle, parfume les légumes, les viandes et les fruits de mer. C’est un pilier de la cuisine créole .

Le poulet boucané

Vous ne pourrez pas passer à côté du poulet boucané si vous vous promenez dans les villages. L’odeur de viande fumée au barbecue vous chatouillera les narines ! Il s’agit d’un poulet mariné plusieurs heures avec des oignons, de l’ail, du citron et des piments qu’on cuit bien fermé dans un barbecue. Le plat parfait pour un bon pique-nique sur la plage !

Les épices

Autre spécialité, les épices ! Elles ont une place prépondérante dans la cuisine guadeloupéenne, mais la plupart ne viennent pas de l’île. Il en existe des dizaines : la cannelle, le bois d’inde, l’anis étoilée, le colombo, la noix de muscade, le piment oiseau, le cumin, le curry, la girofle, la vanille… On les trouve sur la plupart des marchés (préférez les marchés de nuit de Saint-François et de Sainte-Anne).

poisson Les poissons

Le plat à base de poisson le plus populaire est le court-bouillon. Le poisson est également servi en darne grillée ou en blaff (macéré au citron vert, puis juste saisi au court-bouillon). Vous trouverez aussi des fricassées en tout genre. On vous conseille de goûter le vivaneau qui est un poisson excellent en court-bouillon, en grillade (testé et approuvé au barbecue, un régal !) ou au four. Testez aussi les lambis (conques), sorte d’escargots géants qui se mangent en fricassée. Ils sont excellents quand ils sont frais (attention aux produits congelés).

Les fruits et légumes

La Guadeloupe produit de nombreux fruits tropicaux, de la papaye à l’avocat en passant par la banane, le citron vert, la noix de coco et l’ananas. Vous pourrez les acheter sur les marchés ou au bord des routes sur des étals. Ne manquez pas de goûter la christophine, excellente en gratin, les maracujas ou les succulentes mangues.

Les fruits et légumes

Les Guadeloupéens profitent pleinement de l’offre abondante de noix de coco, en l’ajoutant aux boissons, aux desserts et au petit-déjeuner. Une des meilleures façons de savourer ce fruit est sous sa forme glacée ; le sorbet coco est fait avec de la noix de coco et du lait concentré ; on y trouve parfois des notes de muscade et de cannelle. On le trouve le plus souvent sur les marchés ambulants au bord des routes, parfait pour une pause rafraichissante.

Ne manquez pas les « tourments d’amour », une sorte de tartelette originaire des Saintes parfumée à la noix de coco, à la banane ou à la goyave. Le flan coco est aussi une spécialité à goûter absolument. Servi avec du caramel, c’est un délice !

Et bien-sûr les confitures à toutes sortes de parfum : maracuja, goyave, mangue, papaye, coco, banane…

Les boissons

Véritable culture, dans tous les sens du terme, le rhum et sa dégustation font partie d’un rite traditionnel dans toutes les Caraïbes. En Guadeloupe, tous les chemins mènent au rhum (non cette blague n’est pas de moi !). Vous pourrez le déguster sous toutes les formes, agrémenté de toutes les saveurs. Pour les amateurs d’alcool fort, le Ti Punch (rhum blanc servi avec un peu de sucre de canne et du citron vert) est incontournable. Si vous préférez quelque chose de plus doux, préférez le Planteur, mélange de rhum et de jus de fruit. Vous pourrez aussi tester les multiples punchs artisanaux aromatisés aux fruits ou aux épices. À noter que les Guadeloupéens consomment 65 % du rhum fabriqué sur l’île !

En Guadeloupe, vous vous régalerez de jus de fruits frais, succulents et bon marché, souvent pressés par des marchands ambulants ; mangue, maracuja, canne, goyave, coco, ananas…

poisson cuit au barbecue en guadeloupe

Poisson au barbecue !

accras de morue

Accras de morue

Les hébergements pour un voyage en famille en Guadeloupe

Depuis quelques années, la Guadeloupe voit se multiplier les gîtes et hôtels au design contemporain épuré, les petites résidences pieds dans l’eau et les chambres au vert chez l’habitant. Les gros complexes hôteliers ont disparu ou se sont reconvertis. Si vous le pouvez, on vous conseille de réserver longtemps à l’avance, surtout en pleine saison.

o Les campings

Le camping sauvage est interdit, et il n’y a pas de réel camping officiel. En revanche, il est théoriquement possible de camper dans tous les villages en demandant l’autorisation à la mairie. Un emplacement gratuit et adéquat est normalement prévu à cet effet. A vos risques et périls !

 Les Hôtels

Beaucoup d’hôtels sont montés en gamme récemment au niveau des prestations avec des équipements plus modernes. Une grande partie des établissements proposent des hébergements avec kitchenette. Les offres de location de studio, d’appartements ou de villas, avec des prestations allant du standard au très haut de gamme, sont en pleine expansion en Guadeloupe. Vous aurez l’embarras du choix pour un voyage en famille. Les prix sont souvent très attractifs en basse saison.

Les chambres d’hôtes

L’alternative aux hôtels et résidences hôtelières existe aussi en Guadeloupe et elle s’étoffe même d’année en année. Vous trouverez des locations saisonnières bien équipées avec des prestations de qualité. Le coût n’est pas forcément moins élevé que celui d’une chambre d’hôtel mais cela vous permettra de découvrir un cadre familial et une ambiance plus typique et d’échanger avec les locaux. Faites attention à la qualité parfois inégale des prestations ou aux mauvaises surprises ; certains proprios n’hésitent pas à louer le rez-de-chaussée de leur habitation sans confort et en imposant des contraintes pour sauvegarder leur propre tranquillité.

maison avec terrasse guadeloupe

Optez pour une ambiance locale chez l’habitant…

hotel avec piscine et cocotier guadeloupe

… ou pour un hôtel tout confort !

Quel budget pour un voyage en Guadeloupe en famille ?

Il faut reconnaître que les Antilles peuvent couter assez cher si on ne fait pas attention. Notamment en ce qui concerne les produits importés. Le coût de la vie en Guadeloupe est plus élevé de 12% en moyenne par rapport à la Métropole.

budget moyen

Budget quotidien par personne estimé à 30 €.

NB : chiffres basés sur l’expérience d’une famille de 4 hébergés par de la famille sur place.

Détails du budget Voyage en Guadeloupe en Famille

TEMPS MOYEN PASSE : 2 semaines

Le retour d’expérience budgétaire que nous avons repose sur une famille qui a été hébergé sur place par de la famille. Le post hébergement est donc vide alors que celui-ci est normalement assez conséquent en Guadeloupe.

DETAIL DU BUDGET EN %

Détail du budget en %

  • Nourriture
  • Activités
  • Transport
  • Hébergement

DETAIL DU BUDGET QUOTIDIEN EN GUADELOUPE PAR PERSONNE

Nourriture

Activités

Transport

Hébergement

Conseils pour optimiser votre budget en Guadeloupe en famille

  • Consommez les fruits et légumes locaux et achetez-les au bord des routes !
  • Partez en basse saison si vous le pouvez.
  • Louez à l’avance voiture et logement.
  • Si les activités aquatiques coutent assez cher, n’oubliez pas que les plages sont gratuites tout comme les cascades et les rivières. Idem pour le snorkeling et la nage avec les tortues ; il vous faudra juste un masque et un tuba.

Voyager avec un bébé en Guadeloupe

Les produits pour bébé en Guadeloupe

Il est très facile de trouver des produits pour bébé en Guadeloupe.

Les couches, les petits pots, le lait en poudre, les tétines et les biberons se trouvent aisément dans les gros supermarchés (Carrefour). Dans les villes, vous en trouverez même dans les supérettes !

Le lait en poudre. Amis canadiens, il est quasiment sûr que vous n’arriverez pas à trouver votre marque fétiche. Gallia, Guigoz, Lactel Eveil, Candia sont les marques les plus communes ! Si vous souhaitez du lait Bio, optez pour les marques HIPP, Babybio. Pour plus de choix de lait infantile, vous pouvez acheter dans des boutiques de produits bio (La Vie Claire, etc.).

Pour les petits pots, Nestlé et Blédina sont les marques principales. Les recettes sont variées ; bio ou non, avec de la viande, du poisson ou non, sucré… vous trouverez votre bonheur, c’est une certitude. Vous trouverez également des petits biscuits dédiés aux enfants.

Pour les couches, c’est un peu comme pour le lait en poudre : faites un stock conséquent pour votre voyage ou optez pour les produits vendus en grande surface. Vous trouverez, entre autres, des couches Pampers, Lotus, Huggies… Il existe également des couches bio (Love Green, Biolane,…).

Les indispensables des familles avec bébé en Guadeloupe

Recommandés par nos familles interviewées

Une seule famille a pu nous donner son ressenti. Un porte-bébé, de la crème solaire et quelques livres pour enfant semblent être de bons alliés pour un voyage avec de jeunes enfants en Guadeloupe.

Quelques livres pour préparer vos enfants à un voyage en Guadeloupe…

Quelques livres pour adultes pour découvrir la Guadeloupe…

Les voyages des familles en Guadeloupe

You like it ? Pint it !

Vous partez prochainement en voyage en famille en Guadeloupe,

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0
>