Top
Image Alt

Voyager au Japon en Famille

Guide Pratique

Voyager au Japon en Famille

Vous prévoyez des vacances au Japon en famille ? Découvrez notre guide pratique dédié au Japon en famille : il compile toutes les informations pratiques des familles !

Pour une bonne dose d’inspiration, découvrez des témoignages de famille. Pour préparer sereinement votre voyage, retrouvez nos adresses kidfriendly au Japon et venez échanger sur cette destination. Cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage au Japon avec vos enfants, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Les voyages des familles au Japon

Adresses KidFriendly au Japon

Des questions ? On en parle

Rarement pays aura réussi à conjuguer modernité et tradition avec une telle intensité. Si vous avez en tête l’image d’un pays très tourné vers le futur, avec ses voitures, ses robots, ses nouvelles technologies, son train futuriste, son architecture osée, vous serez surpris de découvrir que le Japon vit tout aussi résolument dans le respect du passé. Temples, moines, festivals, habits traditionnels, travail dans les champs, nature préservée, le Japon c’est tout cela aussi !

Vous découvrirez également que la vie au Pays du Soleil Levant présente un coté très rigide avec de nombreuses règles scrupuleusement respectées, mais qu’elle offre en contrepartie un côté exubérant et décomplexé à l’image de ses cosplayers, de ses néons déjantés, de ses maids coffee, de ses bruyants pachinkos !

Un pied dans le futur, un autre dans le passé, bienvenue au Pays du Soleil Levant, une desti-nation très kidfriendly où chaque membre de la famille trouvera son compte !

A voir et à faire au Japon en famille

L’objectif de cette rubrique est de vous présenter quelques spots sans trop approfondir. De nombres articles suivront pour compléter cet aperçu ! Si vous souhaitez écrire sur le Japon ou nous faire des suggestions, contactez-nous !

La frénétique Tokyo

Une des plus grandes mégalopoles du monde ! la tentaculaire capitale japonaise saura vous entrainer dans son rythme effréné ! Des néons publicitaires géants, des immeubles à la taille démesurée, des passages piétons surpeuplés, des parties de Mariokart à échelle humaine, des Cosplayers de tous âges, des restaurants tenus par des robots, des boutiques de luxe pour chiens… Bienvenue dans une autre dimension ! Et pourtant, à côté de ces excès futuristes un peu intimidant, Tokyo a un côté très intimiste et traditionnel ; des temples où se recueillent toutes les générations en kimonos, des parcs aux arbres taillés minutieusement où viennent pique-niquer les tokyoïtes, des cérémonies du thé ancestrales, des librairies datant d’une autre époque. Une chose est sûre, petits et grands, vous n’en sortirez pas indifférents !

L'emblématique Mont Fuji

Comment aborder le Japon sans évoquer la fierté du pays, le Mont Fuji. Timide, se cachant derrière les nuages, il se révèle par moments pour affirmer sa majesté. Sa forme conique quasi parfaire est encore plus photogénique lorsque les cerisiers sont en fleurs… Vous pouvez tenter l’ascension avec de grands enfants et sous un beau soleil, ou simplement vous en approcher. Hakone, la porte du Mont Fuji est un point stratégique pour profiter de sources chaudes naturelles et d’une excellente vue sur le volcan depuis le lac Ashi.

quartier de shibuya a tokyo

Shibuya, les néons, la foule, le quartier branché de Tokyo !

mont fuji depuis tokyo

L’iconique Mont Fuji

Les environs de Tokyo

Outre le Mont Fuji, d’autres sites vous permettront de découvrir un échantillon du Japon à proximité de Tokyo. A 50 kilomètres à l’est de Tokyo, la ville côtière de Kamakura, entourée de collines boisée attire de nombreux touristes. Depuis la gare, descendez la rue à travers la multitude de temples jusqu’à une jolie plage de sable gris ! Ambiance décontractée assurée !

A 150 kilomètres au Nord de Tokyo, la jolie petite ville de Nikko vous attend. Logée au cœur de la montagne, elle est réputée pour ses temples, ses randonnées et … ses sources naturelles d’eau chaude (les onsens). Nous vous recommandons « chaudement » d’y passer au moins une nuit pour profiter de ces dernières.

La région de Tokyo a d’autres attraits. Les enfants adoreront, entres autres, les deux parcs Disneyland Tokyo ; les adultes s’amuseront à observer le comportement des Japonais chez Disney.

Les Alpes Japonaises

Exit la frénétique Tokyo, les Alpes japonaises vous proposent du calme, des paysages montagneux, des activités thermales et de l’authenticité. Les familles amoureuses de Nature seront ravies de randonner dans la splendide vallée de Kamikochi. La randonnée la plus facile permet de rejoindre l’étang Taishô ; un étang d’eau pure emprisonnant des arbres noyés il y a 100 ans lors de l’éruption du volcan Yake. Décor féerique ! Vous pourrez randonner sur la chaîne montagneuse de Hakuba (chaine de montagnes enneigées se reflétant dans un lac turquoise) ou encore effectuer la « randonnée sur le nuage » depuis Komagatake. Les familles en quête de villages authentiques, sauront apprécier le château de Matsumoto, les maisons aux toits de chaume de Shirakawa-go ou encore le petit village féodal de Takayama.

sanctuaire nikko japon

Le mystérieux sanctuaire de Nikko

kamikochi alpes japonaises

Kamikochi un parc aux randonnées multiples, parfaitement adapté aux familles

L'incontournable Kyoto

Visite incontournable ! La belle ville du Kansai est considérée comme « la » cité japonaise traditionnelle. L’ancienne capitale du Japon regorge de temples historiques, de sanctuaires, de jardins et de monuments classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Vous aurez le choix ! Les familles les plus sportives partiront en vélo à la conquête des Pavillons d’Or (Kinkaku-ji) et d’Argent (Ginkaku-ji), du chemin de la Philosophie, du quartier historique de Gion ou encore du temple Kyomizu Dera, bâti sur pilotis et offrant une vue spectaculaire sur Kyoto. Le bus et le métro fonctionnent aussi très bien ! Un peu plus excentrés, le sanctuaire orange Fushimi Inari, édifié sur une colline boisée et le quartier d’Arashiyama, entre montagne des singes, bambouseraie et temples (c’est aussi dans ce quartier que l’on trouve un Onsen…) sont des incontournables.

Nara, ses daims, ses temples

A mi-chemin entre Kyoto et Osaka se trouve l’ancienne capitale du Japon, Nara. Ce sera certainement un des temps forts du voyage pour vos enfants. Des daims se promènent en liberté dans la ville ! Des marchands ambulants vendent des sachets de biscuits pour les nourrir. Une expérience bien sympathique, qui vous permettra de profiter de la multitude de temples sans que vos petites têtes blondes, potentiellement lassées des temples, vous le fassent savoir. En parlant de vos chères têtes blondes, une expérience qui va les amuser ; essayer de passer à travers un trou d’un pilier en bois du temple Todai-ji (le plus grand édifice en bois du monde). S’ils y arrivent, ils obtiendront « la promesse de l’éveil » pour leur prochaine vie !

Petite précision concernant les daims ; malgré leur proximité avec l’Homme, ils n’en restent pas moins des animaux sauvages… Restez donc sur vos gardes…

vue de kyoto depuis kyo mizu dera

L’incroyable vue sur Kyoto depuis le kiyomizu-dera !

daims a nara japon

Nara, ses daims et ses temples à tout pour charmes les familles

Osaka

Osaka, surnommée la « ville les pieds dans l’eau », est la troisième plus grande ville du Japon ! Il s’agit d’un Tokyo en miniature. Les quartiers de Shinsaibashi, Namba et la rue Dotonburi (très agréable de se promener le long du canal en soirée) ainsi que l’Umeda Sky Building se veulent tournés vers le futur, alors que, plus à l’Est, le château d’Osaka et son superbe parc sont ancrés dans l’histoire. Osaka est également une ville très kids friendly ; elle accueille le parc d’attractions Universal Studio (avec un espace dédié à Harry Potter) aussi grand que celui d’Orlando ! Osaka propose en outre quelques spécialités culinaires à déguster impérativement ; les tatoyakis (beignets de poulpe) et l’okonomiyaki (omelette à base de chou). Deux délices !

NB : Osaka peut-être une excellente base pour rayonner dans le Kansaï. Facilement accessible, Kobe, Nara, le mont Koya ou encore le château d’Imeji sont rapidement accessibles grâce à l’efficacité des transports locaux.

Dormir dans un temple au Koya San

Sur les hauteurs d’Osaka, à une trentaine de kilomètres au Nord-est, une expérience singulière à vivre, plutôt avec des adolescents : dormir dans un sanctuaire bouddhiste au cœur de la cité religieuse de Koya San. Assez isolé, c’est en train régional et en funiculaire que vous devrez vous y rendre. Au sommet règne une atmosphère mystique empreinte de spiritualité qui émane aussi bien des 1000 temples que du cimetière de l’Oku-no-in logé au cœur d’une forêt de cèdres millénaires. Par des sentiers serpentant sous d’immenses cryptomerias, on parvient au pavillon principal – à ce moment-là, l’apparition de Bouddha lui-même semblerait la chose la plus naturelle du monde… Si vous décidez d’y passer la nuit, vous dormirez dans un shukubo (temple auberge où vivent des moines) et vivrez à leur rythme (dîner végétarien le soir, coucher avec les poules dans un silence religieux, réveil aux sons des dongs, prière matinale). Une expérience unique et inoubliable. Pensez à réserver à l’avance.

dontoburi osaka

Dontoburi, le quartier des néons à Osaka

Koya San moines au Japon

Ambiance zen au Mont Koya San

Hiroshima et l’île de Miyajima

Tristement connue pour avoir été détruite par la bombe atomique, Hiroshima a su renaître de ses cendres. C’est aujourd’hui une ville agréable résolument tournée vers l’avenir ; de nombreux Japonais et touristes se réunissent et se recueillent autour du mémorial dans le Parc de la Paix, prônant la non-utilisation du nucléaire. Mais la ville n’oublie pas pour autant son passé ; le dôme de la bombe A (seul bâtiment à avoir survécu à l’explosion) et son musée sont un lieu de mémoire.

A quelques minutes de ferry d’Hiroshima, la bucolique petit île de Miyajima est considérée comme l’un des trois plus beaux sites du Japon. L’île abrite le sanctuaire Itsukushima et le photogénique torii rouge flottant dans l’eau. Les enfants seront ravis de retrouver des daims en liberté et également des singes autour de la forêt d’érable du mont Misen (possibilité de monter au sommet en téléphérique ; les balades sont très agréables).

L’île d’Hokkaido

A l’écart du flot des touristes, l’île d’Hokkaido est la plus préservée du pays. Et pourtant elle recèle des paysages naturels assez incroyables ! En hiver, la température chute fortement ; c’est l’occasion de profiter des stations de ski mais aussi des onsens en plein air ! L’été, les températures sont plus fraiches que dans le reste du pays. Elles vous permettront de découvrir les sublimes parcs naturels, notamment de Shiretoko et Daisetsuzan, très appréciés pour leurs paysages somptueux (crêtes montagneuses et lacs volcaniques) ainsi que pour leur flore et leur faune. Les amateurs de nature se régaleront ! En février, lors du festival de la neige, les rues de la ville de Sapporo présentent de magnifiques sculptures de glace.

torii flottant miyajima hirochima

Le célèbre Torii flottant de Miyajima

paysage hokkaido

L’Hokkaido, la région la plus sauvage du Japon !

Se baigner dans les îles japonaises

Et si on vous avait dit que vous pourriez trouver des plages paradisiaques au Japon, nous auriez-vous crus ? Plus connu pour son régime et ses centenaires que pour son sable fin et ses fonds marins, l’archipel Okinawa au sud-ouest du Japon est souvent cité comme étant le Hawaï japonais ! De nombreux touristes japonais affectionnent particulièrement les lieux !

Plus proche de Tokyo, l’archipel d’Ogasawara est moins touristique. Pourtant, ce ne sont pas les activités qui manquent ; randonnées en forêt luxuriante, plongées sous-marines dans des eaux limpides et … rencontres avec des baleines au large de l’océan !

Vivre des expériences uniques au monde

Par sa culture et ses rites totalement différents des nôtres, le Japon aura le don de vous faire perdre vos repères. Il est donc impératif de partager quelques traditions uniques au monde et inoubliables. Se baigner dans un Sento (bain public) ou dans un Onsen (bain d’eau de source thermale, très souvent dans un cadre naturel) sont des expériences hors du commun ; elles vous permettront de côtoyer les Japonais, toutes générations confondues, dans un de leurs moments de vie traditionnels.
Dans la même lignée, dormir dans un ryokan, sur des futons, est une expérience en soi.

okinawa plage japon

Se baigner dans les eaux turquoises du Pacifique au Japon

cosplay à tokyo

Regarder les cosplayers à Harajuku le dimanche matin, une autre expérience insolite !

Vivre des festivals uniques au monde

Au printemps, les cerisiers sont en fleurs. Si l’observation de ces derniers est déjà un moment unique, observer la vie japonaise à cet instant est tout aussi incroyable. Oublié le rythme de vie trépidant, la rigidité japonaise laisse place à des moments de détente absolue en famille. L’Hanami est l’occasion pour les familles japonaises de se réunir dans les parcs autour d’un pique-nique simple, de prendre le temps de vivre et de profiter des leurs.

Les matsuris, les festivals traditionnels sont très fréquents au Japon en particulier au printemps et en été. Le plus célèbre et le plus grand est le Gion Matsuri. Il se déroule en juillet à Kyoto. Le jour, de spectaculaires processions de chars défilent dans les rues de la ville. A la tombée de la nuit, les grandes artères Shijo-dori et Karasuma-dori deviennent piétonnes. De nombreux stands de nourriture et de jeux traditionnels s’installent. Les Japonais habillés de leur plus beau yukata (léger kimono coloré) profitent des festivités en famille ou entre amis.

festival tokyo japon

Profitez des festivités du sanja matsuri au sanctuaire Kanon d’Asakusa 

Cerisier en fleurs au Japon

Découvrir les cerisiers en fleur…

Généralités

Informations générales sur le Japon

Capitale : Tokyo

Population :

Environ 126 millions d’habitants (2018), dont 43 millions dans l’agglomération de Tokyo !

Monnaie : Yen.

Langue officielle : le japonais ! Et malheureusement, ce n’est pas une légende ; l’anglais n’est pas beaucoup parlé.

Décalage horaire avec la France : 8 heures de fin octobre à fin mars (lorsqu’il est 12h00 à Paris, il est 20h00 au Japon) ; 7 heures de fin octobre à fin mars (lorsqu’il est 12h00 à Paris, il est 19h00 au Japon).

Climat : sans conteste, les meilleures périodes pour voyager sur l’archipel japonais sont le printemps et l’automne. Ni trop chaud, ni trop froid ; vous pourrez profiter des couleurs flamboyantes des feuilles d’érable à l’automne ou des cerisiers en fleurs au printemps. Pour soulager votre budget, évitez la golden week (fin avril, début mai), une des semaines de vacances traditionnelles au Japon.

Passeport & Visa pour le Japon

Pour tout séjour au Japon inférieur à 90 jours (180 pour les Suisses), ressortissants européens, suisses et canadiens, aucun visa ne vous sera demandé. Vous devez être en possession d’un passeport valide 30 jours après la date de votre retour. Votre passeport doit impérativement comporter 2 pages vierges.

Pas de prise de risques … Ne dépassez pas la date de sortie du pays, vous risquez… l’incarcération !

Par ailleurs, au moment des formalités d’admission, tout voyageur sera soumis à la prise d’empreintes digitales et à un portrait photographique de face.

Santé et Sécurité au Japon

Santé au Japon

Le système de santé japonais est de très bonne qualité, mais est… très cher ! (à titre d’exemple, 23 € les 50 ml de Doliprane !). Pensez donc à souscrire une assurance santé internationale !
Concernant l’accident de la centrale de Fukushima, l’OMS estime que les risques sur la santé sont faibles. Toutefois, les autorités conseillent à la population de ne pas s’approcher à moins de 20 ou 30 kilomètres de la centrale.

Consultez le site de vos ambassades pour trouver des médecins parlant français sur le territoire nippon ; le français (et l’anglais) ne sont pas vraiment parlés pas les Japonais ! Néanmoins, dans le pays de la technologie, les hôpitaux japonais disposent de tablettes pour enregistrer votre déposition et pour communiquer grâce à un logiciel de traduction.

Sécurité au Japon

Le Japon fait partie des pays les plus sûrs du monde !
Rappelons néanmoins que le Japon est situé dans une zone sismique très active ! Il enregistre pas moins de 20 % des tremblements de terre les plus importants de la planète ! Vous pourrez donc être confrontés à un séisme.

Dans ce cas, ne paniquez pas ! Voici les recommandations en cas de séisme de France Diplomatie :

  • Si vous êtes à l’intérieur
    • Ne vous précipitez pas dehors,
    • Abritez-vous dans les lieux que vous avez identifiés comme sûrs et protégez-vous des chutes d’objets,
    • Éloignez-vous des endroits les plus critiques.
  • A l’extérieur
    • Si vous êtes dans un véhicule, arrêtez-vous sur le bord de la route, loin des ponts et édifices,
    • Si vous êtes à pied, éloignez vous des constructions, arbres et fils électriques, à défaut, abritez-vous sous un porche.

Entre mai et octobre (plus intense en automne), le Japon est touché par des typhons ; chutes de pluie importantes (20 mm et plus par heure) et de vents violents (vitesse maximale de 300 km/heure). Consultez la page typhon sur le site de Japan Meteorogical Agency.

Vaccin

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer au Japon. Néanmoins, L’institut Pasteur recommande la vaccination contre l’hépatite.

Les vaccinations contre l’encéphalite japonaise, l’hépatite B et la typhoïde peuvent être nécessaires en cas de séjour prolongé dans des zones rurales.

Prenez rendez-vous avec un centre de vaccination internationale pour consulter des professionnels et ne pas prendre de risques.

Le coût des vaccins peut être pris en charge par votre mutuelle… Renseignez-vous !

 LA COMMUNICATION AU JAPON

Le Japon a la réputation d’être le pays des nouvelles technologies. L’imaginaire nous laisse penser que le wifi est donc ultra puissant… Il en est tout autre ! Si le Japon fût un temps le pays des nouvelles technologies, le pays a un côté un peu prudent ; il préfère conserver ce qui fonctionne correctement plutôt que d’invertir dans les nouveautés. Par conséquence, le fax est toujours d’actualité et fonctionne d’ailleurs très bien et le wifi est fonctionnel mais pas très puissant et assez cher.

Disposer du wifi dans ce pays aux mille kanjis vous sera d’une grande aide. Pour cela, vous pouvez vous équiper d’une puce 4 G (vous en trouverez à l’aéroport dans des distributeurs ou des guichets) ou louer un « pocket wifi » (à un guichet en arrivant à l’aéroport).

Vous voilà maintenant équipés, voici notre sélection d’applications pour profiter plus sereinement du Japon :

  • L’indispensable Google Trad. Installez la langue japonaise sur votre application pour pouvoir ensuite l’utiliser hors ligne. Le mode photo capte les kanjis et les traduit instantanément ! Bluffant et ultra pratique !
  • Tokyo Subway Navigation vous guidera dans les méandres du métro tokyoïte !
  • Hyperdia idéal pour savoir où et quand prendre le train !
illustration japon

Les transports au Japon

Entre la Russie et Taïwan, le Japon s’étire sur plus de 2500 km. Le Japon propose ainsi de nombreuses options de transport pour découvrir le pays.

Le train au Japon

Le réseau ferroviaire japonais est composé de deux types de lignes ; des privées et la compagnie nationale, le Japan Railways. Les lignes desservent les principales îles (et villes) du Japon grâce à deux types de train ; le train à grande vitesse, le célèbre Shinkansen, et le train régional (qui comprend lui-même 4 différents types de trains).

Prendre le Shinkansen est une expérience en soi ! Avec sa locomotive en forme de long nez, c’est le moyen de transport le plus rapide et le plus ponctuel du pays. A titre d’exemple, toutes les 30 minutes un trajet Kyoto-Tokyo a lieu. Il s’effectue en 2 heures 20 et arrive à l’heure. Le Shinkansen c’est aussi un grand confort, de la place pour les jambes, une propreté irréprochable, des sièges qui pivotent pour être dans le sens de circulation du train et même… le wifi ! Les places peuvent être réservées à l’avance (depuis un guichet de la gare ou à un distributeur automatique) ou pas ; trois wagons sont en effet réservés aux voyageurs sans réservation ! Cette dernière option est légèrement moins chère mais ne vous garantit pas une place aux heures de pointe. La première classe offre plus de place et un wifi de meilleure qualité. Gratuit pour les moins de 6 ans (sauf si vous souhaitez un siège), tarifs réduits pour les 7 – 12 ans.

Le train régional est plus classique mais reste très fonctionnel et très ponctuel. Il est globalement moins rapide. Il existe des wagons dédiés aux femmes et des emplacements pour les familles.

Le Japan Rail Pass vous permettra d’effectuer des trajets illimités dans une période donnée. Si vous avez prévu de parcourir le pays, il s’agit d’un investissement très intéressant. A titre d’exemple, un trajet réservé Tokyo-Kyoto en Shinkansen coûte environ 14 000 ¥ alors que le pass de 7 jours est à 29 000 ¥ (tarif réduit pour les enfants). A vous de faire vos calculs en fonction de votre itinéraire. Attention, le Japan Rail Pass est à acheter avant votre arrivée au Japon !

Réseau de bus japonais

Le réseau de bus n’a pas à rougir ; il est excellent, de qualité, moins cher mais moins rapide que le train. Si vous souhaitez gagner quelques yens en faisant l’économie d’un hébergement, optez pour le bus de nuit.

Le site HyperDia vous permet de comparer les différents moyens de transports.

Avion au Japon

Autre solution, l’avion ! Plus rapide que le Shinkansen, ce moyen de transport propose des tarifs assez similaires. C’est aussi l’unique possibilité pour vous rendre sur Okinawa.

All Nippon Airways et Japan Airlines sont deux compagnies internationales disposant d’un excellent réseau intérieur. JetStar, Peach, Vanilla Air et Air Do sont des compagnies Low Cost effectuant des liaisons aériennes à un tarif plus avantageux.

Location d’un véhicule au Japon

Conduire au Japon est une option envisageable mais qui demande un peu d’organisation. En effet, votre permis de conduire ainsi que le permis de conduire international ne vous seront pas d’une grande utilité… Vous devez faire traduire votre permis de conduire en japonais ! Votre agence de location locale peut le faire ainsi que la Japan Automobile Foundation.

Préparez-vous à rouler à gauche et à devoir déchiffrer les kanjis des panneaux de circulation des routes secondaires ! Et sachez que les autoroutes coûtent très cher ! Nous vous conseillons également de bien respecter les limitations de vitesse ! Les amendes sont assez onéreuses !

Outre la voiture, vous pouvez également louer un camping-car ou un camper-van. Japan Campers, Rental RV et RV Rental Japan proposent ce type de véhicule en location. Réservez à l’avance, cette façon de voyager est assez prisée des japonais !

Retrouvez nos 10 commandements sur la conduite d’un van au Japon, ainsi que le témoignage d’une famille en camper van en été au Japon.

Transports en ville

Qui n’a jamais entendu parler du métro tentaculaire de Tokyo ?! Le métro est donc très présent au Japon ! Prenez le temps de bien comprendre son fonctionnement et laissez-vous porter par le flot de Japonais utilisant ce mode de transport. Rassurez-vous, le nom des stations est généralement sous-titré en anglais. De même, le nom des stations est également annoncé en anglais.

Vous pouvez sans aucun souci vous enfoncez dans les profondeurs du métro avec une poussette ; ascenseurs, tourniquets plus larges, espaces dédiés aux familles avec poussette et même toilettes (propres, est-il besoin de le dire ?) avec table à langer ; tout est pensé pour les familles (et les fauteuils roulants).

Vous pouvez également utiliser un taxi pour circuler en ville. Néanmoins, vous risquez de rencontrer quelques difficultés au niveau de la communication ! Utilisez alors l’application Uber. Vous pourrez également sélectionner la taille du véhicule que vous souhaitez ; plutôt pratique avec une poussette !

Les vélos sont légion au Japon. Très pratiques et très agréables dans des villes comme Kyoto, vous trouverez aisément à louer des vélos avec porte-bébé, voire double porte-bébé (un devant, sur le guidon et un derrière, plus traditionnel !). Si vous ne souhaitez pas trop pédaler, louez un vélo avec assistance électrique !

Si le vélo est plutôt associé à une notion de liberté, n’oubliez pas qu’au Japon tout est soumis à un ensemble de règles. Vous devez ainsi respecter les règles de circulation, les zones interdites aux vélos et devez impérativement stationner vos vélos dans les parkings dédiés (souterrains ou aériens).

metro japon

Tenterez-vous l’expérience métro à Tokyo… aux heures de pointes ?

japon bebe en velo japonais

Ou vous préférez l’option vélo avec vos enfants ?

La nourriture au Japon

Si vous êtes inquiets à l’idée de devoir convaincre vos enfants de manger du poisson cru, pas de panique ! La cuisine japonaise est plus éclectique que vous ne le pensez. Esthétisme, saveur et fraicheur, voilà ce qui vous attend ! Prenez vos baguettes, choisissez votre plat en vitrine, passez commande et itadakimasu (bon appétit en japonais !).

icone de sushi A base de poissons crus ; les fameux sushis, makis et sashimis

Démystifions un peu les termes. Les sushis sont des boulettes de riz vinaigré recouvertes de poissons ou de fruits de mer crus. Les makis sont des rouleaux de riz vinaigré accompagnés de poisson et de légumes crus, le tout enroulé dans des feuilles d’algues. Les sashimis sont de fines tranches de poisson cru accompagnées d’un bol de riz.

Contrairement à nos réflexes occidentaux, ils se dégustent uniquement avec une goutte de sauce soja salée (mais les adeptes du sucré trouveront de la sauce sucrée) ; à l’aide de vos baguettes, détachez la tranche de poisson et trempez-la légèrement dans la sauce avant de la déguster sur le canapé de riz.

Si vous avez l’habitude d’en manger en occident, vous constaterez que les goûts sont bien différents, plus fins et plus parfumés !

 De la friture

Voilà un plat qui réjouira vos enfants : la friture ! Les tempuras sont des petits beignets de crevettes, de légumes, voire de poulet, recouverts d’une légère panure et frits ! Un délice parfaitement digeste à imbiber de sauce soja !

De la viande

Si vous êtes un amateur de viande, je ne vous apprendrais rien en vous parlant du bœuf de Kobé ! Élevé avec amour, le bœuf de Kobé est une viande délicate et tendre ! En steak ou en fondue (bouillon dans lequel on plonge des fines tranches de viande et des légumes), c’est un délice … mais qui a un prix !

Autre option moins coûteuse (et plus ludique pour les enfants), les yakitoris ! Des brochettes de viande recouvertes d’une sauce soja légèrement sucrée, faisant la taille d’une bouchée… idéale pour les enfants ! Les yakitoris existent également en version poisson ou végétarienne.

Le curry est également un plat japonais que l’on ne s’attend pas à trouver au Japon. Petits dés de viandes dans une sauce dont vous devez préciser le niveau épicé que vous désirez !

icone nouilles japonaises Des nouilles…

Voilà qui changera du riz ; les nouilles ! Les ramens sont très certainement le plat le plus connu en occident. Il s’agit d’un bouillon avec des nouilles, des légumes, du tofu et de la viande.

Les soba, quant à elles, sont des nouilles de sarrasin, souvent servies froides dans un bouillon accompagnées de légumes. Un délice ! Les udons sont également des nouilles de sarrasin mais plus larges que les udons. Elles sont également servies froides ou chaudes. Servies dans un grand bol, elles se dégustent dans la plus grande discrétion… Aucun bruit n’est toléré quand il s’agit de soupe…

L’Okonomiyaki

Plat typique d’Osaka, c’est surtout dans la région du Kansaï que vous le dégusterez ! Il s’agit d’une omelette farcie de chou blanc, de carottes, de poulet, … La recette dépend de la région et surtout du cuisinier. Deux dénominateurs communs : une fois cuite, l’okonomiyaki est recouverte d’une sauce brune et de benotes séchées flottant sur l’omelette encore chaude.

icone onigii Sur le pouce…

Les combinis (supérettes) sont présents à tous les coins de rue (7Eleven, FamilyMart, etc.). Vous y trouverez notamment des bentos ; des boites compartimentées dans lesquelles vous trouverez un repas complet. Traditionnellement, ces boites, plutôt esthétiques tout comme leur contenu, sont glissées dans les sacs des écoliers ou des salarimen pour leur déjeuner.

Les onigiri (boulettes de riz farcies) et de petits clubs sandwichs, sont par ailleurs vendus dans ces mêmes combinis. Ils sont très faciles à déguster, même debout !

Pour les végétariens

Aucun souci pour trouver de quoi manger au Japon ! Le tofu est très présent ; néanmoins pour l’avoir vécu, pensez à toujours bien préciser que vous ne souhaitez pas de viande (no niku). Demander un curry végétarien et se retrouver avec un curry classique où flottent quelques morceaux de porc n’a pas eu l’air d’interpeller notre restaurateur !

Néanmoins, le tofu est cuisiné de milles façons au Japon ; vous allez faire de belles découvertes culinaires !

icone Taiyaki La touche sucrée japonaise

Les japonais sont très friands de douceurs, toutes plus « kawaïes » les unes que les autres ! La plupart sont à base de sucre naturellement présent dans les aliments ; haricots rouges et pâte de riz !
Si la texture est un peu particulière, le Daifuku, décliné avec plusieurs parfums, est plutôt bon. Il s’agit d’une pâte de riz gluante, fourrée essentiellement au haricot rouge. Sa version glacée est moins gluante mais moins fréquente !

icone restaurant japonaisOU DEJEUNER AU JAPON ?

Sans rentrer dans plus de détails, voici quelques lieux spécifiques du Japon.

Les combinis proposent des tables, des chaises, des micro-ondes et des toilettes (avec très généralement des tables à langer). Au Japon il est possible de manger sur le pouce tout en étant bien installé !

Les restaurants de sushis tournants vous proposent bien évidement des sushis, mais pas que ! Vous y trouverez un peu de tout et il suffit de commander son plat si vous n’arrivez pas à trouver votre bonheur sur le tapis ! On mange plutôt bien dans ce genre de restaurant à des tarifs très raisonnables.

En fin de journée, les supermarchés qui disposent d’un rayon traiteur (la plupart), bradent les invendus du jour… Tarifs très attractifs !

soupe pho

L’incontournable Pho, qui se déguste également au petit déjeuner !

vendeuse de pain au vietnam sur velo

Le pain, héritage français

Les hébergements au Japon

Très clairement, se loger au Japon n’est pas vraiment bon marché, encore plus en famille. Par ailleurs, en juillet-août et pendant la « golden week », la fréquentation touristique augmente ; il est nécessaire de réserver et, attention, les prix sont plus élevés.

Autre point important à savoir : quand on entre dans sa chambre ou dans un hébergement, il est de rigueur de se déchausser.

oAuberge de jeunesse japonaise

Sans limitation d’âge, les auberges de jeunesse sont très présentes au Japon et permettent de limiter les frais en profitant des infrastructures collectives. La plupart du temps, les dortoirs sont des lits superposés dans des box fermés par un rideau pour plus d’intimité. Si vous souhaitez dormir sur un futon, certaines en proposent !

Dans les salles de bains communes, on trouve des douches … ou des baignoires !

icone de temple japonais Les Shukubos

Déjà évoqué lorsque nous vous présentions Koya San, il est tout à fait possible de dormir dans un temple !

icone de capsule hotel Les capsules-hôtels

Nous l’évoquons ici, notamment pour les familles voyageant avec des adolescents ; nous n’avons pas la certitude qu’il soit possible d’y dormir avec de jeunes enfants (nous avons essayé d’effectuer des réservations en 2019 avec deux enfants de 3 et 5 ans mais en vain).

Les capsules hôtels sont typiquement japonaises ! Par manque d’espace, ces hébergements bon marché permettaient initialement aux salarimen qui avaient loupé le dernier métro de dormir à un coût relativement bas. Par contre, il ne faut pas être claustrophobe ; ces box, empilés les uns sur les autres, mesurent en moyenne 2 mètres de long sur 1 mètre de large ! Les salles de bains sont communes, avec généralement des bains japonais.

Les minshukus ou dormir chez l’habitant

Il s’agit de la solution qui vous permettra de faire de belles rencontres, ou du moins, de côtoyer quelques temps une famille japonaise ! Pour trouver de bonnes adresses, renseignez-vous auprès des offices du tourisme.

Pour information la prestation restauration est souvent en option ; à vous de la demander à vos hôtes. Par ailleurs, dans les minshukus, c’est un peu comme à la maison ; on fait soi-même son lit et la salle de bain est commune (à tous les habitants du moment !).

Les ryokans

Les ryokans sont des hébergements traditionnels japonais ; les chambres sont de style nippon, un style assez épuré : tatamis et futons pour le lit, cloisons coulissantes en bois et en papier, table basse, kakemono (rouleaux décoratifs suspendus), arrangement floral. Dans les ryokans les plus chers, les hôtes préparent votre chambre en déplaçant la table basse et en préparant vos futons pour la nuit.

On vous fournira également un yukata, un kimono de coton à motifs bleus et blancs qui sert de vêtement d’intérieur. On le porte pour rejoindre la salle de bain bien souvent commune ; un onsen ou un bain traditionnel !

Les repas, si réservés par vos soins, seront servis dans votre chambre !

o Les campings

Ce n’est pas le type d’hébergement le plus fréquent au Japon. Néanmoins ils existent et ouvrent notamment en juillet et août ! Dans certains campings, vous pourrez louer votre matériel.

capsule hotel japon

Si vous tentez la nuit en capsule hôtel en famille, faites-nous signe !

ryokan japonais

Dépaysement assuré en dormant dans une chambre typiquement japonaise

Quel budget pour un voyage au Japon en famille ?

Le Japon n’a clairement pas la réputation d’être un pays bon marché… Est-ce possible de s’en sortir à moindre coût ? Comment s’en sont sorties nos familles voyageuses ?

budget moyen

Budget quotidien par personne estimé à 66 €.

NB : chiffres basés sur l’expérience d’une famille de 6 en voyage au Japon.

Détails du budget Voyage au Japon en Famille

TEMPS PASSE : Entre 18 jours et 1 mois

DETAIL DU BUDGET EN %

Détail du budget en %

  • Transport
  • Hébergement
  • Nourriture
  • Activités
  • Divers

DETAIL DU BUDGET QUOTIDIEN AU JAPON PAR PERSONNE

Transport

Hébergement

Nourriture

Activités

Divers

Conseils pour optimiser votre budget au Japon en famille

  • Analysez bien votre parcours et prenez le Japan Rail Pass pour limiter les coûts de déplacement.
  • Si vous vous en sentez capable, optez pour les bus de nuit, ils vous feront économiser des nuits d’hébergement.
  • Optez pour des nuits en dortoir dans une auberge de jeunesse, cela reste confortable et bon marché.
  • Faites vos courses au supermarché en fin de journée ; les produits traiteurs sont bradés ! Parfait pour nourrir votre tribu en limitant les coûts !

Autres astuces, mais à réaliser plutôt avec des adolescents.

  • A la sortie des gares, des casiers (lockers) de différentes tailles sont disposés. Utilisez-les pour déposer vos affaires. Profitez ainsi de votre journée et à la nuit tombée, récupérez les affaires dont vous avez besoin pour la nuit et passez la… dans un manga café…
  • Les mangas cafés sont une autre option pour les salarimen qui ont loupé leur train. Il s’agit d’espaces dédiés aux jeux en ligne où vous pourrez trouver des box privatifs avec canapé. Il est possible d’y passer la nuit, et bonne nouvelle ; douches, wifi et très souvent, des boissons (et glaces) à volonté sont au rendez-vous !
  • Une autre option, mais également réservée aux familles avec de grands enfants, les love hôtels… Ces hôtels permettent aux couples, légitimes ou non, d’avoir un peu d’intimité. Ces chambres se louent à l’heure.

Voyager avec un bébé au Japon

Au Japon, tout est pensé pour les familles.

  • Les transports locaux sont adaptés aux poussettes ; ascenseurs, tourniquets plus larges et espaces dédiés dans les wagons des trains et métros. Les entrées de bus s’abaissent pour permettre de faire monter les poussettes et un espace leur est dédié.
  • Louer un vélo avec un bébé ou un jeune enfant est tout à fait faisable ; les sièges enfants sont légion et adaptés à l’âge de l’enfant.
  • Les toilettes publiques sont omniprésentes et sont très bien équipées : Table à langer mais aussi porte-bébé pour permettre aux parents d’aller aux toilettes en ayant les mains libres !
  • Dans les restaurants vous trouvez toujours une chaise haute !

Les produits pour bébé au Japon

Il est plutôt facile de trouver des produits pour bébé au Japon, si l’on sait où chercher !

  • Vous trouverez votre bonheur dans les supermarchés, dans les combinis ou les parapharmacies.
  • Pour le lait en poudre et la nourriture pour bébé, c’est en général dans les parapharmacies et les boutiques dédiées aux bébés qu’il faudra vous tourner. Vous ne trouverez clairement pas vos marques fétiches !
  • Le lait est vendu pour deux tranches d’âge ; les moins de 9 mois et les plus de 9 mois !
  • Quant aux petits pots, tout est souvent écrit en japonais ! Quelques illustrations vous permettent de reconnaitre grossièrement les ingrédients, mais utiliser Google traduction est indispensable pour en savoir plus.

Les indispensables des familles avec bébé au Japon

Recommandés par nos familles interviewées

Deux familles voyageant avec de jeunes enfants ont pu nous donner leurs ressentis. Une poussette canne, un sac de portage pour randonnée, un porte bébé compact semblent être de bons alliés pour un voyage avec de jeunes enfants au Japon. Le porte bébé P4 semble être un bon compromis pour les jeunes enfants.

Quelques livres pour préparer vos enfants à un voyage au Japon…

Quelques livres pour adultes pour découvrir le Japon…

Les voyages des familles au Japon

You like it ? Pint it !

Vous partez prochainement en voyage en famille au Japon,

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0
>