Top
Image Alt

Voyager au Perou en Famille

Guide Pratique

Voyager au Perou en Famille

Vous prévoyez un voyage au Pérou en Famille ? Découvrez notre guide pratique dédié au Pérou en famille : il compile toutes les informations pratiques des familles !

Pour une bonne dose d’inspiration Pérou, découvrez des témoignages de famille. Pour préparer sereinement votre voyage, retrouvez nos adresses kidfriendly au Pérou et venez échanger sur cette destination. Cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage au Pérou avec vos enfants, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Les voyages des familles au Pérou

Adresses KidFriendly au Pérou

Des questions ? On en parle

Berceau des Incas, le Pérou est un pays situé à l’ouest de l’Amérique du Sud, entouré de l’Equateur au Nord, la Bolivie à l’Est et le Chili au Sud. Il couvre une partie de la forêt amazonienne. Le pays regorge de sites archéologiques que vos bambins prendront plaisir à explorer et à imaginer tout ce qui a bien pu s’y passer ! Vous resterez sans voix devant ses paysages. Le Pérou dévoile des panoramas aussi enchanteurs que variés, des dunes de sable aux montagnes enneigées de la Cordillères des Andes, en passant par la jungle verdoyante de l’Amazonie. Ce pays fascine par son héritage culturel millénaire.

A voir et à faire au Pérou en famille

Cusco

Cusco était la capitale de l’empire Inca. Elle a été incrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité. La ville est nichée dans les Andes à 3400m d’altitude. Attention au mal des montagnes quand vous vous y rendrez. Vous y trouverez un joli mélange d’héritage Inca, d’églises, de palais et de places à l’architecture baroque et néoclassique. Les voyageurs s’y arrêtent souvent plusieurs jours car elle est le point de départ pour explorer la Vallée Sacrée et partir à la découverte du Machu Picchu.

Si l’altitude ne vous a pas trop affaibli, ne manquez pas de monter au point de vue de Sacsayhuaman d’où le Christ veille sur la ville. Pour visiter tous les sites, il faudra vous munir du boleto turistico.

La Vallée Sacrée et le Machu Picchu

La Vallée Sacrée des Incas suit le cours de la rivière Urubamba depuis les ruines de Pisac jusqu’à Ollantaytambo. On peut visiter plusieurs sites et villes tout le long de cet axe ; Pisac, Urubamba, Ollantaytambo, Moray et les Salinas de Maras et Chinchero. Depuis Ollantaytambo ou Cusco, il est possible de rejoindre Aguas Calientes en train ou en bus pour les bourses plus modestes. Depuis cette ville, vous pourrez vous rendre au mythique Machu Picchu. Si l’affluence de ce dernier vous rebute, on vous conseille de vous rendre au Choquequirao qui est un complexe Inca similaire au Machu Picchu mais plus petit et beaucoup moins touristiques car accessible uniquement à pied avec un trek de 3 ou 4 jours minimum. Vous pouvez ensuite poursuivre la balade jusqu’au Machu Picchu.

plaza de armas cusco au perou

La frénétique Plaza de Armas

machu picchu voyage au pérou

Le mystique Machu Picchu

Palcoyo Mountain

Vous avez sûrement entendu parler de la Rainbow Mountain (appelé aussi Vinicunca) qui est un des attraits principaux de la vallée autour de Cusco avec pas moins de 2000 visiteurs par jour. Mais connaissez-vous Palcoyo ? Il s’agit d’une autre montagne colorée entourée de vallées rouges. Des lamas et alpacas s’y promènent librement et vous serez une cinquantaine de touristes tout au plus. Mais cette montagne se mérite ; elle est située à 5100 mètres d’altitude ; il est impératif d’être suffisamment acclimaté avant de se lancer dans cette entreprise. Elle est cependant plus facile d’accès que la Rainbow Mountain car la marche pour y accéder est moins longue et à 5000 mètres, cela a toute son importance !

Canyon de Colca

Ce canyon est situé dans la région d’Arequipa et est le 2ème canyon le plus profond du monde, juste après son voisin le Canyon de Cotahuasi. Par comparaison, il est 2 fois plus profond que le Grand Canyon des Etats-Unis. La route qui mène vers le canyon est impressionnante. Au loin se dressent plusieurs volcans et glaciers, dont le Mismi (5597m) où se situe la source du fleuve Amazone. Il est possible de descendre tout en bas pour profiter des oasis de verdure avec un trek de 2 ou 3 jours. Attention à la remontée des 1000 mètres de dénivelé à 3500 mètres d’altitude !

Vous pouvez aussi vous contenter de rester à Chivay ou à Yanque et de profiter des randonnées que vous offrent les montagnes environnantes et y observer les condors.

montagne palcoyo pérou

Paysage époustouflant de la montagne Arc-en-ciel

Condor canyon de colca perou

Majestueux condor du canyon de Colca

Lac Titicaca

Situé à 3812m d’altitude et partagé entre le Pérou et la Bolivie, le Lac Titicaca est le plus haut lac navigable au monde. Côté péruvien, il est possible de faire des excursions sur plusieurs îles. Les plus connues (et les plus fréquentées par les touristes) sont les îles flottante Uros. Pour un peu plus d’authenticité, vous pouvez choisir de passer une nuit (ou plus !) sur l’Isla Taquile ou l’Isla Amantani. Vous découvrirez d’impressionnantes cultures en terrasses et des habitants aux coutumes très vivantes. Sur Amantani, vous pourrez monter vers les sanctuaires de la Pacha Mama ou du Pacha Tata pour admirer un magnifique coucher de soleil. Pour rejoindre Amantani sans passer par Uros et Taquile via une agence, n’hésitez pas à lire l’article sur les transports au Pérou.

La Cordillère Blanche

Le parc national de Huascaran est un véritable paradis pour les amateurs d’écotourisme et de tourisme d’aventure. Ce n’est pas l’endroit le plus kidsfriendly du Pérou mais glaciers, lagunes, canyons et autres hauts sommets en font un lieu de toute beauté ! Il a été classé réserve de la biosphère par l’Unesco et il est dominé par la montagne du même nom, la plus haute du Pérou. La Cordillera Blanca est la plus haute chaîne de montagne tropicale de la planète.

Quand on parle de la Cordillère Blanche, on pense forcément à la Quebrada Llanganuco (deux lagunes glaciaires) et à la Laguna 69 ; deux endroits merveilleux mais qui nécessitent une bonne acclimatation, les deux sites étant situés entre 3800 et 4600 mètres.

lac titicaca voyage perou

Les eaux calmes du lac Titicaca

montagne enneigée cordillère blanche pérou

Les hauts sommets de la cordillère blanche

Arequipa

Elle est surnommée la ville blanche et est une des plus jolies du Pérou. C’est la 2ème ville la plus peuplée après Lima. Elle est située à 2335 m d’altitude et représente une étape parfaite pour s’acclimater en douceur avant d’attaquer les hautes altitudes de la Vallée Sacrée ou de la Cordillère Blanche. Elle est entourée des volcans Misti, Chachani et Pichu Pichu. Parmi les choses incontournables à voir à Arequipa, ne manquez pas le Monastère Santa Catalina, le plus grand édifice religieux péruvien. Prenez le temps de flâner sur la Plaza de Armas et montez jusqu’au mirador de Yanahuara, certainement le meilleur endroit pour admirer la ville et les volcans qui l’entourent !

Amazonie : Le parc national du Manú

Il y a plusieurs options pour se rendre en Amazonie au Pérou ; Iquitos (guide obligatoire pour préserver l’environnement et plus difficilement accessible) et le Parc National du Manu. Ce dernier est situé à Cusco et est plus facile d’accès. La faune et la flore y sont très diversifiées. Pas moins de 20 000 espèces de plantes, 1 200 espèces de papillons, 1 000 espèces d’oiseaux, 200 espèces de mammifères et 13 espèces de primates ! Vous y trouverez une riche biodiversité, bien préservée et cachée dans la jungle. C’est un endroit parfait pour vivre une véritable immersion en Amazonie. Souvent un des moments que les enfants vont préférer lors d’un voyage en famille au Pérou.

ville arequipa monastère pérou

La belle ville blanche

capybara amazonie pérou

L’étonnante faune de l’Amazonie

Lima

Voici une capitale débordante d’animations et de vendeurs à la sauvette avec son centre historique garnis de balcons de bois coloniaux. Pendant l’époque coloniale, cette ville était la plus importante d’Amérique du sud. Elle est aujourd’hui une importante destination gastronomique ! Parmi les choses à ne pas manquer à Lima, on peut citer la Place d’Armes et le Centre Historique avec la Basilique-Cathédrale Métropolitaine et le Palais de l’Archevêché, l’église et le Couvent de Santo Domingo ou encore la Plaza San Martin. Il y a aussi le quartier chinois et le marché central. Ne manquez pas non plus Huaca Pucllana, site précolombien vieux de 1600 ans, encore méconnu, en plein cœur du quartier de Miraflores. Toujours dans le même quartier, allez faire un tour au Parque del Amor, un parc dédié à l’amour dans un style Gaudi. Enfin, ne manquez pas le quartier Barranco, le quartier bohème et hipster de Lima.

Trujillo

Direction le nord du Pérou ! Trujillo est une jolie ville coloniale considérée comme la capitale culturelle du Pérou car elle abrite de nombreux vestiges des peuples Mochica et Chimu. De ce fait, on y trouve un centre colonial, avec ses balcons de bois, ses grilles de fer forgé et ses anciens palais. C’est une ville bien agréable avec sa belle Plaza de Armas. Ne manquez pas la magnifique cathédrale jaune vif qui abrite le Musée d’art religieux colonial.

lima capitale pérou église

La capitale historique du pays

église jaune trujillo plaza armas perou

Le centre colonial de Trujillo

Généralités

Informations générales sur le Pérou

Capitale : Lima

Population : 32 millions d’habitants (2018)

Monnaie : Sol péruvien (S)

Langue officielle : L’espagnol ; mais le quechua est encore très souvent parlé.

Décalage horaire avec la France : 7 heures en été (quand il est 12:00 en France, il est 5:00 au Pérou), 6 heures en hiver (quand il est 11:00 en France, il est 5:00 au Pérou).

Climat : On peut partir au Pérou tout au long de l’année. Dans la plus grande partie du pays, il vaut mieux privilégier la saison sèche entre juin et septembre. Il n’y a que la partie littorale qui est préférable entre décembre et mars ; le reste de l’année cet endroit est souvent brumeux.

Passeport & Visa pour le Pérou

Les ressortissants de l’Union Européenne, les suisses et les canadiens sont dispensés de visa pour tout séjour inférieur ou égal à 183 jours mais il est possible que le douanier ne vous en accorde que 90 à votre arrivée. Il vous faudra alors vous rendre dans un bureau de l’immigration pour le faire prolonger si vous le souhaitez. Si vous dépassez le délai accordé, vous devrez payer 1 US$ par jour supplémentaire passé sur le territoire péruvien au moment de votre sortie du pays.

Le passeport doit être valable encore 6 mois au moment du départ.

Santé et Sécurité pour un voyage en famille au Pérou

Santé au Pérou

Malheureusement, pays pauvre est souvent associé à mauvaise hygiène. Les règles élémentaires d’hygiène et les précautions alimentaires habituelles vous préserveront dans la plupart des cas. L’eau est le principal vecteur de maladie ; ne buvez jamais l’eau du robinet sinon gare à la turista ! N’hésitez pas à utiliser une paille filtrante pour purifier l’eau. Sinon vous trouverez de l’eau en bouteille partout (Vérifiez que la bouteille est bien scellée).

Dans les régions montagneuses vous pouvez être victime du « soroche », le mal aigu des montagnes. Il est très dangereux et ne doit pas être pris à la légère. Il est provoqué par le manque d’oxygène. Il peut apparaître à n’importe quel moment à partir de 2500 mètres d’altitude. Quelques symptômes : maux de tête, souffle court, nausées, vision momentanément brouillée, saignement de nez, perte d’appétit, insomnie, fatigue anormale.

Quelques règles de base pour les faire disparaître ; évitez tout effort inutile, marchez lentement, respirez doucement à pleins poumons, ne pas courir. Evitez l’alcool et buvez beaucoup d’eau ! Vous pouvez aussi boire une infusion de coca (mate de coca) ou mâcher quelques feuilles ; c’est très efficace. Si, malgré ces précautions, les symptômes persistent, la seule solution est de redescendre, 500 mètres de dénivelé suffisent parfois. Idéalement, il vous faut prévoir un itinéraire plaine-vallées-Altiplano et de pas monter plus de 500 m de dénivelé par jour au-delà de 2 000 mètres. Il est aussi fortement conseillé d’attendre au moins 5 jours avant d’entreprendre un circuit vers les sommets. Nous avons bien conscience que pour de courts séjours, il n’est pas toujours facile de respecter ces consignes mais croyez notre expérience, elles sont nécessaires !

Sécurité au Pérou

La sécurité générale au Pérou s’est plutôt améliorée. La police est très présente dans les zones touristiques, et la loi tend à punir plus sévèrement une attaque contre un touriste que contre un Péruvien. Ceci n’empêche pas que les vols et les agressions ne sont pas rares à Lima et dans des villes comme Arequipa ou sur la côte nord (Chiclayo notamment).

Si vous appliquez ces quelques règles de bons sens, cela devrait bien se passer. Evitez d’afficher vos objets de valeur comme bijou, appareil photo ou smartphone dernier cri. Soyez toujours discret quand vous sortez de l’argent. Ne mettez pas tout votre argent au même endroit. Ne quittez jamais des yeux vos affaires dans un restaurant, un train, un bus ou au terminal. Globalement, évitez de vous promener à pied la nuit dans les rues désertes ou dans les quartiers peu touristiques des grandes villes.

Vaccin

Aucun v

Si rien n’est obligatoire, pour votre propre santé l’institut Pasteur recommande d’être à jour de ses vaccinations universelles (DTCP, hépatite B).

Si vous souhaitez vous rendre en Amazonie, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire. De même, les vaccins contre la typhoïde et l’hépatite sont recommandés.

Prenez rendez-vous avec un centre de vaccination internationale pour consulter des professionnels et ne pas prendre de risque.

Le coût des vaccins peut être pris en charge par votre mutuelle… Renseignez-vous !

Illustration perou lama

Les transports au Pérou

Réseau de bus péruvien

Ils sont fréquents et confortables au Pérou et ils vont partout ! C’est le moyen de transport le plus utilisé des Péruviens. Pour rejoindre les villages et sortir des grands axes, il faudra souvent prendre un bus local ou un colectivo. Pour les liaisons entre les villes, il existe de nombreuses compagnies nationales qui proposent différents niveaux de confort (economico ou VIP) avec des sièges plus ou moins inclinables, appelés cama (inclinaison à 160°) et semi-cama (140°).

La plus connue mais aussi la plus chère est Cruz del Sur. Il y a aussi Civa (qui propose des sièges inclinables à 180° dans leur gamme Excluciva), Móvil, Línea, Tepsa, Palomino et Oltursa, qui proposent des prix moyens et un bon service. Toutes les compagnies ne vont pas partout. Pour savoir si une compagnie dessert la destination souhaitée, vous pouvez bien sûr tester tous les sites mais vous pouvez aussi vous servir du comparateur Busbud qui est très fiable. En fonction des villes, les compagnies utilisent la gare routière centrale ou ont leur propre gare routière. C’est le cas à Lima et à Cusco par exemple.

Les colectivos ne se prennent pas dans les gares routières centrales mais chaque destination a son propre terminal. Les accidents ne sont pas rares au Pérou. Ils sont souvent dus au manque d’entretien des véhicules, à la fatigue et la conduite des chauffeurs et à l’état de certaines routes qui peuvent même se transformer en pistes en de nombreux endroits !

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des bus au Pérou, n’hésitez pas à lire l’article complet sur notre blog.

Le train au Pérou

Le réseau ferroviaire péruvien est extrêmement limité et très cher (pour ne pas dire hors de prix). Ceci s’explique par le fait que sa vocation est devenue uniquement touristique. La plus connue et la plus fréquentée des touristes est la ligne Cusco-Ollantaytambo-Machu Picchu. Elle est gérée par Incarail et PeruRail, une filiale de l’Orient-Express. Les trains sont agréables et aménagés pour recréer l’atmosphère des trains du début du XXe siècle mais ceci va de pair avec une montée en flèche des tarifs, devenus vraiment élevés.

Taxi au Pérou

Les taxis sont le moyen de transport le plus pratique pour se déplacer en ville. Ils n’ont pas de compteur et leurs tarifs peuvent parfois paraître déraisonnables. N’hésitez pas à discuter le prix avant de monter. Pour avoir une idée du prix avant de commencer votre négociation, demandez à votre hôte ou à un habitant du coin combien coûte votre course.

Il existe toutes sortes de taxi, des officiels (ceux qui ont le « Taxi » sur le toit avec une publicité lumineuse) et des non officiels (avec un simple autocollant « Taxi » sur le pare-brise). Ça parait logique mais évitez les faux taxis.

Dans certaines régions comme en Amazonie ou au bord du lac Titicaca, vous trouverez aussi des motos-taxis ou des sortes de tuk-tuks à 3 roues avec banquette à l’arrière. Là encore, évitez ceux qui n’ont pas de plaque officielle.

Dans les grandes villes, vous pouvez aussi emprunter les bus urbains, souvent pittoresques. Leur destination et les principaux arrêts sont inscrits sur le côté du bus, et la personne chargée de collecter l’argent les annonce à la volée. Ce système est très bon marché mais pas toujours évident à comprendre.

Avion au Pérou

La plupart des transporteurs assurent des liaisons entre Lima et les capitales régionales, mais les vols entre villes de province restent limités. La LAN est la principale compagnie nationale pour les vols intérieurs. Vous trouverez aussi Star Perú. Attention cependant au mal des montagnes (voir la partie Santé), en arrivant trop vite trop haut, il peut sévir sans prévenir ! Le bus est parfois préférable même s’il parait long.

train pour aller au machu picchu

Le train de l’Inca

pirogue amazonie pérou

Se déplacer en pirogue en Amazonie

La nourriture au Pérou

La gastronomie péruvienne est parmi les plus diversifiées au monde du fait du mélange des ethnies et des cultures.

icone salade Le Ceviche

C’est le plat typique du Pérou ! Il est fait à base de poisson mariné dans du jus de citron vert, de l’ail, de la coriandre ou du persil et parfois des piments. On peut aussi remplacer le poisson par n’importe quel fruit de mer comme des Saint-Jacques ou du poulpe. Dégustez-le quand vous êtes proche de la côte, il n’en sera que meilleur !

brochette Anticuchos

Il s’agit de brochettes de cœur de bœuf épicées, marinées et grillées (tradition péruvienne venant des espagnols qui gardaient les bons morceaux pour eux et donnaient le reste aux esclaves, donc les Péruviens) ! Elles sont généralement servies avec des pommes de terre cuites à l’eau et le maïs péruvien dit « choclo ».

Las Papas Rellenas

Ce plat typique péruvien se retrouve aussi dans les marchés boliviens. Il s’agit d’une pomme de terre cuite qui enveloppe une farce faite à partir de viande de bœuf, d’oignons, d’olives et d’œuf dur. Elle est souvent servie avec une sauce piquante et une salade de crudités.

Le cuy

Le Cuy : c’est le fameux cochon d’inde dont on entend tant parler ! Il est élevé uniquement pour être mangé. Il fait réellement partie de la culture péruvienne et de leur patrimoine et il est consommé depuis des milliers d’années par les communautés andines.

Icone-CocktailLe Pisco Sour

La boisson nationale du Pérou ! Il s’agit d’un cocktail à base de Pisco, l’eau de vie nationale péruvienne à base de raisin. On y ajoute du jus de citron vert, du sirop de sucre de canne, mais surtout du blanc d’œuf et quelques gouttes d’angostura bitter pour finir.

ceviche poisson crevettes pérou

Le délicieux ceviche

infusion coca perou

Les infusions de coca, indispensable au delà de 3000 mètres

Les hébergements pour un voyage en famille au Pérou

Il n’y a pas un grand choix d’hébergement au Pérou. On trouve toutefois des choses sympas.

Les Hôtels péruviens

Il y en a partout et de tous les genres. Pour les petits budgets, on trouve toujours à se loger à condition de ne pas être trop exigeant sur le confort et la tenue des chambres. La salle-de-bain est souvent commune et l’eau chaude comme le chauffage et l’isolation ne sont pas toujours au rendez-vous (même quand il est écrit le contraire !). N’hésitez pas à demander des couvertures supplémentaires si vous n’avez pas emporté de duvet. Le petit-déjeuner n’est pas toujours inclus, renseignez-vous bien.

En général, on trouve les meilleurs rapports qualité-prix dans la gamme des prix modérés et moyens.

Auberges de jeunesse

Le Pérou compte une quinzaine d’adresses appartenant au réseau Hostelling International. Mais vous trouverez également un grand nombre d’auberges sans affiliation, certaines très accueillantes. Beaucoup de ces auberges possèdent des petits dortoirs qui peuvent accueillir des familles. Le niveau de confort, le charme et l’atmosphère qui y règne varient évidemment d’un endroit à l’autre.

hotel pérou chez l'habitant

Dormir dans un hôtel classique

monastère santa catalina arequipa perou

Découvrir les mode de vie dans l’ancien monastère Santa Catalina

Quel budget pour un voyage au Pérou en famille ?

Le Pérou reste un pays où il est possible de voyager avec un budget raisonnable. Le coût de la vie y est en moyenne moitié moins élevé qu’en France.

budget moyen

Budget quotidien par personne estimé à 22 €.

NB : chiffres basés sur l’expérience de 2 familles voyageant en mode slow travel en sac-à-dos.

Détails du budget Voyage au Pérou en Famille

TEMPS MOYEN PASSE : 34 jours

DETAIL DU BUDGET EN %

Détail du budget en %

  • Nourriture
  • Hébergement
  • Transport
  • Activités
  • Divers

DETAIL DU BUDGET QUOTIDIEN AU PEROU PAR PERSONNE

Nourriture

Hébergement

Transport

Activités

Divers

Conseils pour optimiser votre budget au Pérou en famille

  • LIMITEZ les retraits en retirant de grosses sommes car certaines banques appliquent une commission à chaque retrait.
  • PREFEREZ les hôtels proposant le petit-déjeuner.
  • Les plats principaux dans les restaurants sont souvent copieux. N’hésitez pas à en prendre un pour 2 pour vos enfants.
  • MANGEZ dans les marchés locaux, c’est bon et pas trop cher !!
  • NEGOCIEZ, surtout dans les marchés. Les tarifs annoncés sont parfois 2 à 3 fois plus élevés que ceux annoncés aux locaux.
  • Dans les transports locaux, vous pouvez aussi négocier que vos plus petits ne paient pas.

Voyager avec un bébé au Pérou

Les produits pour bébé au Pérou

Il est plutôt aisé de trouver des produits dédiés au bébé au Pérou.

Dans les centres commerciaux des grandes villes, vous trouverez très souvent des supermarchés. Ils sont plutôt bien achalandés pour vos bébés. On y trouve des couches, des petits-pots et du lait en poudre.

Les indispensables des familles avec bébé au Pérou

Recommandés par nos familles interviewées

Une seule famille a pu nous donner son ressenti sur les indispensables avec un bébé.

a Le lit-tente pliant pour notre fille de 3 ans, super pratique pour éviter de louer des chambres trop grandes (les chambres familiales sont souvent limitées à 4 personnes).

a Un porte bébé pliable : super pratique pour faire faire la sieste à notre fille pendant les randonnées bien sûr mais aussi pour les longues journées de balades/visites et même sur le scooter, évite qu’elle tombe quand elle s’endort (on l’a oublié une fois et c’était sport de la faire tenir, coincée entre son père et un de ses frères…).

Quelques livres pour préparer vos enfants à un voyage au Pérou…

Quelques livres pour adultes pour découvrir le Pérou…

Les voyages des familles au Pérou

You like it ? Pint it !

Vous partez prochainement en voyage en famille au Perou,

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0
>