Top
Image Alt

Voyager aux Philippines en Famille

Guide Pratique

Voyager aux Philippines en Famille

Vous prévoyez des vacances aux Philippines en Famille ? Découvrez notre guide pratique dédié aux Philippines en famille : il compile toutes les informations pratiques des familles !

Pour une bonne dose d’inspiration Philippines, découvrez des témoignages de famille. Pour préparer sereinement votre voyage, retrouvez nos adresses kidfriendly aux Philippines et venez échanger sur cette destination. Cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage aux Philippines avec vos enfants, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Les voyages des familles aux Philippines

Adresses KidFriendly aux Philippines

Des questions ? On en parle

L’archipel des Philippines est composé de plus de 7 000 îles entre la mer de Chine et l’Océan Pacifique dont à peine plus de 2000 sont habitées et environ 2 400 n’ont même pas encore reçu de nom ! Le pays a su cultiver sa propre identité, à travers des influences espagnoles puis américaines ; ce qui en fait un pays unique, tant par ses paysages, que par sa population accueillante et chaleureuse. Ses paysages allant des plages ourlées de sable blanc, aux forêts tropicales en passant par les rivières souterraines ont conquis nos familles voyageuses… et vous, prêts à succomber ? Allons voir tout ça de plus près !

A voir et à faire en voyage aux Philippines en famille

L’île de Coron

Situé au nord de la province de Palawan, Coron est certainement un des lieux les plus impressionnants des Philippines. Les plages de Coron (situé sur l’île de Busuanga, à ne pas confondre avec l’île de Coron située juste en face mais qui se visite seulement en bateau) ainsi que ses lacs sont d’une beauté légendaire. Les amateurs de plongée et de snorkelling seront servis. Les fonds sous-marins recèlent des épaves de navires japonais coulés pendant la Seconde Guerre mondiale encore intactes. Un des lieux mythiques de Coron est le lac Kayangan bien caché à l’intérieur de l’île. Sur le chemin qui mène à celui-ci, le point de vue qui donne sur le lagon donne l’impression d’être arrivé au paradis.

Les rizières de Luzon

La province Ifugao au nord des Philippines, célèbre pour ses impressionnantes rizières en terrasses sur des versants escarpés, des paysages d’un vert remarquable, vaut le déplacement. Les villages de Banaue et Batad se trouvent en plein cœur de la région et demeurent un incontournable à voir. Les rizières en terrasses de Banaue sont décrites comme la huitième merveille du monde ! Elles sont inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1995.
Ces rizières sont le fruit de plus de 2000 ans d’un travail minutieux et d’un savoir faire transmis de génération en génération. Si le cœur vous en dit, vous pourrez partir en trek pendant plusieurs jours dans ces paysages verdoyants.

ile de Palawan aux philippines

Comment résister…

Rizières aux philippines

L’image parfaite qu’on se fait des Philippines

L’île de Bohol et ses Chocolate Hills

Les collines de chocolat de l’île de Bohol, située dans la région des Visayas, doivent leurs noms au fait que durant la saison sèche, la couleur verte de la végétation qui les recouvre se transforme en une teinte brun chocolat.

Ce phénomène naturel hors du commun reste l’attraction principale de l’île. Les voyageurs apprécient particulièrement ce panorama différent et unique. On retrouve pas moins de 1268 collines. Cependant, il risque d’y avoir un peu de monde car il n’existe qu’un seul point de vue où il est possible d’observer sur 360° les Chocolate Hills et randonner entre les collines est interdit. Mais la route pour s’y rendre depuis Tagbilaran, la ville principale de Bohol, offre par contre d’innombrables paysages tous plus photogéniques les uns que les autres !

Siquijor

L’île de Siquijor est surnommée « l’île de feu ». On y retrouve une atmosphère sereine et enchantée avec ses montagnes et forêts, ses grottes et cascades, ses côtes endormies où on peut laisser filer le temps.

Elle se situe à seulement 2 heures de bateau de l’île de Bohol mais reste malgré tout encore bien épargnée par le tourisme de masse. Si vous aimez la tranquillité et l’authenticité, rendez-vous dans ce paradis de la région des Visayas ! Ici pas de plage tape-à-l’œil comme à Boracay, mais plutôt des lieux fréquentés par les locaux, des chutes d’eau turquoise en pleine jungle ou des plages sauvages complètement désertes. Vous ne trouverez pas des tonnes d’activités à y faire.  Mais on y ressent un petit quelque chose d’inexplicable qui fait qu’on s’y attache et qu’il devient très difficile de la quitter… vous voilà prévenus !

montagne de chocolat de bohol aux philippines

Les collines en chocolat

ile de siquijor aux philippines

Le paradis sur terre !

Boracay

Bienvenu dans le paradis blanc ! La plage White Beach de Boracay est considérée comme la plus belle plage des Philippines et certainement une des plus spectaculaires du monde. Comme son nom l’indique, le sable est presque blanc et extrêmement fin. On se rend également là-bas pour les sites de plongée ou les balades en bateau, à Puka Shell. La visite de la grotte de chauves-souris, la mystérieuse Dead Forest, ancienne mangrove, sont d’autres attractions intéressantes à faire en famille ; malgré sa toute petite taille (elle ne fait que 7 kilomètres de long contre 1 kilomètre de large) il y a de quoi s’occuper ! Mais attention, elle grouille souvent de monde à Noël ou à Pâques !

Camiguin, l’île volcanique

L’île de Camiguin, surnommée l’île de feu, est située dans la région de Mindanao. En général, elle ne fait pas partie des circuits touristiques typiques des Philippines. Ses 7 volcans font d’elle l’île ayant le plus de volcans au km² du monde, rien que ça ! Une bonne occasion de faire découvrir le fonctionnement des volcans à nos charmantes têtes blondes en se promenant sur les plages de sable noir de Camiguin ou en grimpant au sommet d’un de ses volcans pour admirer le panorama grandiose de l’île. Pour faire un peu de snorkeling, vous pourrez rejoindre l’île Mantigue en sautant dans une banka afin de nager autour des récifs de corail où vivent des centaines de poissons tropicaux.

bateau transport aux philippines

Le paradis blanc !

camiguin aux philippines

A la conquête des volcans philippins

Port Barton

À Palawan, la plupart des voyageurs sont attirés, à juste titre, par Coron et El Nido avant de voguer vers d’autres îles des Philippines. Et pourtant, à quelques encablures de El Nido se trouve le village de Port Barton qui ressemble certainement à ce qu’était El Nido il y a 15 ans.

Vous ne serez pas les seuls sur place puisque Port Barton commence à gagner en popularité depuis quelques années mais vous y retrouverez une ambiance et une atmosphère authentique. La plage de Port Barton est encore aujourd’hui souvent déserte et la vie locale persiste au-delà du tourisme. Vous découvrirez des plages idylliques dans les environs et vous pourrez peut-être avoir la chance de nager avec les tortues.

Les îles Batanes

Un petit air d’Ecosse ici, vous ne trouvez pas ? Situées à l’extrémité nord des Philippines, les îles Batanes sont plus près de Taiwan que de Manille. Moins de 20 000 personnes vivent sur 3 des 10 îles Batanes, éloignées de toute civilisation. Loin de la culture traditionnelle des Philippines, c’est un dépaysement total qui vous attend une fois sur place. Les habitants parlent un dialecte local, l’Ivatan.

Le paysage des Batanes est bien différent du reste du pays. Il se distingue par ses montagnes escarpées à perte de vue, ses vallées balayées par les vents et ses falaises calcaires qui se jettent dans la mer de Chine. Se rendre sur les îles Batanes, c’est un peu un voyage dans le voyage, une parenthèse hors du temps, une impression de découvrir un lieu méconnu du reste du monde.

ile de Palawan aux philippines

Palawan, un rêve éveillé

Montagnes paysage aux philippines

Dépaysement total sur les îles Batanes

Généralités aux Philippines

Informations générales sur les Philippines

Capitale : Manille

Population : 106 millions (en 2018) dont 11 à Manille

Monnaie : pesos (PHP)

Langue officielle : le philippin. L’anglais y est bien parlé, au même titre que 90 autres langues spécifiques des Philippines.

Décalage horaire avec la France : 7 heures en hiver (quand il est 13:00 en France, il est 20:00 aux Philippines), 6 heures en été (quand il est 14:00 en France, il est 20:00 aux Philippines)

La température annuelle moyenne est de 27°C. Les meilleurs mois pour visiter les Philippines sont avril et mai. Il y a beaucoup de précipitations entre juin et septembre.

Passeport & Visa pour les Philippines

Pour un séjour de moins de 30 jours, pour les ressortissants de l’Union Européenne, pour les Suisses et les Canadiens, aucun visa préalable n’est requis à condition d’être en possession d’un billet de retour ou de continuation (impératif).

Pour un séjour de plus de 30 jours, il est possible de demander un visa avant le départ auprès d’une ambassade philippine. Il coûte 27 € et est valable pour un séjour de 59 jours maximum. Il est également envisageable de prolonger sur place de 29 jours l’exemption de visa (soit un total de 59 jours), moyennant une taxe de 3 030 pesos. Cette démarche s’effectue auprès du bureau de l’immigration à Manille, ou auprès de l’une de ses antennes régionales.

Santé aux Philippines

L’infrastructure médicale des Philippines est souvent très insuffisante. Certains resorts étant très isolés, un problème de santé mineur peut devenir très problématique, faute de pouvoir être soigné rapidement. Il est fortement conseillé de souscrire une assurance-rapatriement.

L’eau est potable aux Philippines. Néanmoins, en cas de doute, n’hésitez pas à utiliser une paille filtrante pour purifier l’eau ou à utiliser l’application Refill my Bottle pour remplir votre gourde gratuitement.

Vaccin

Si rien n’est obligatoire, pour votre propre santé, l‘institut Pasteur recommande d’être à jour de ses vaccinations universelles (DTCP, hépatite B).

Il vous est également recommandé de vous faire vacciner contre l’hépatite A, la fièvre typhoïde et contre l’encéphalite japonaise.

En fonction des modalités de votre voyage, il vous sera peut être nécessaire de faire d’autres vaccins comme la rage.

Le traitement antipaludique sera recommandé selon les régions visitées. Les Philippines sont classées en zone 3.

Prenez rendez-vous avec un centre de vaccination internationale pour consulter des professionnels et ne pas prendre de risques.

Le coût des vaccins peut être pris en charge par votre mutuelle… Renseignez-vous !

Illustration philippines

Les transports aux Philippines

Les Philippines est un archipel de plusieurs milliers d’îles, il va donc falloir être patient pour rejoindre son prochain point de chute et être prêt à emprunter plusieurs moyens de locomotion : bus, ferry, avion, tricycle, jeepney, scooter, taxi… Attention également à ne pas vouloir aller partout : cela prend du temps et vous risquez d’en perdre beaucoup !

Réseau de bus philippin

Vous vous souviendrez des bus philippins. Il en existe de toutes les formes et de toutes les tailles, des pires tacos rouillés aux bus de luxe (sur)climatisés. Vous trouverez un peu partout des gares routières et des terminaux de bus. La plupart s’arrêtent quand on les hèle.

Vous en trouverez plus facilement le matin. Cependant, attention, sur les routes de terre des régions les plus isolées, les bus ne circulent en général pas l’après-midi. Autre point d’attention, quand il n’y a qu’un bus par jour, les chauffeurs peuvent décider de partir plus tôt si le bus est plein ! Les services de nuit – notamment les 27 places « deluxe » – sont courants entre Manille et les principaux centres urbains de Luzon, et à Mindanao mais là il est préférable de réserver quelques jours à l’avance si vous ne voulez pas passer la nuit sur un strapontin dans l’allée centrale. Il est également conseillé de réserver sur les itinéraires peu desservis.

Vous pouvez aussi choisir de prendre des minivans climatisés. Ceux-ci viennent compléter les services de bus dans certaines régions ou des jeepneys qui remplacent les bus sur de nombreux itinéraires plus courts ou plus reculés.

Dans certaines grandes villes, il est possible de réserver son billet directement auprès de la compagnie de bus par téléphone ou en personne. Dans les plus petites agglomérations, on peut également trouver une boutique qui prend les réservations pour une ou plusieurs compagnies de bus. Sur certains itinéraires, vous pouvez téléphoner pour demander qu’un bus s’arrête vous prendre à un endroit déterminé. Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur place pour savoir ce qu’il est possible de faire.

Ça parait un peu complexe comme ça mais le gros avantage de voyager en bus est que le coût est infime. Un trajet de 2 heures à bord d’un bus « ordinaire » (sans clim) ne vous coûtera pas plus de 2 $US. Un trajet d’une nuit (9 heures) de Manille à bord d’un bus climatisé coûte environ 10 $US. Il faut juste ne pas être trop regardant sur le confort.

Bateau

Si vous (ou vos enfants) aimez les bateaux, vous allez être servis ! Les îles des Philippines sont reliées par un nombre incalculable de ferrys et les traversées sont très peu chères. Les embarcations vont des minuscules bateaux à balanciers (appelés localement bangka ou pumpboats) aux plus rapides fastcrafts (très populaires pour les trajets les plus courts, 2 fois plus rapide mais aussi plus cher), en passant, pour les longs trajets, par de grands bateaux à plusieurs ponts comme le SuperFerry.

Attention car le risque d’accident là-bas n’est pas nul (souvent dû au mauvais temps et à la surcharge des bateaux). Écoutez votre instinct, si le bateau a l’air bondé, c’est qu’il l’est, et si la météo a l’air défavorable, elle l’est probablement. Les trajets en bangka sont particulièrement effrayants par mauvais temps. Cela dit, quand le temps est clément, voyager en ferry aux Philippines est sûr, pratique, et souvent assez agréable.

Pour les paquebots longue distance, il est essentiel de réserver aux billetteries ou auprès des agences de voyages de la plupart des villes. Negros Navigation (à Manille 02-245 5588), SuperFerry (02-528 7000). Pour les fastcrafts, RORO et bangka, les billets sont en vente à la jetée ou à l’embarcadère avant le départ.

Les ferrys sont soit d’énormes paquebots à plusieurs ponts, soit de plus petits carferrys roll-on, roll-off, ou roulier (RORO), effectuant souvent des itinéraires plus courts. Ils sont assez fiables mais attendez-vous à des changements d’itinéraires en cas de mauvaises conditions météo ou d’entretien du navire. Les RORO sont lents mais quand les conditions sont bonnes, ils sont de loin les plus agréables car, contrairement aux fastcrafts, ils permettent de s’asseoir à l’extérieur.

Les jeepneys de la mer, les bangka (aussi appelées pumpboats) sont de petites embarcations en bois munies de deux balanciers en bois ou en bambou. Les ferrys bangka effectuent des itinéraires réguliers entre les îles, mais on peut aussi les louer à la journée pour des sorties de plongée ou des déplacements occasionnels autour des îles.

Avion

Les principales compagnies nationales sont Philippine Airlines (PAL) avec ses filiales PAL Express et Air Philippines et Cebu Pacific. Malgré l’augmentation des taxes sur le carburant, Cebu Pacific et PAL Express desservent la plupart des grandes villes de provinces pour moins de 50 $US l’aller. Les vols avec PAL sont généralement plus chers, mais plus fiables (Cebu Pacific a la réputation d’être souvent en retard). De plus petites compagnies, plus chères, desservent des itinéraires moins connus moyennant 100 et 150 $US l’aller.

Les vols passent fréquemment par Manille et moins souvent par Cebu. Pour voyager entre d’autres villes, il faut souvent revenir d’abord à Manille. Il est recommandé de réserver, mais mieux vaut ne pas prévoir un programme trop serré car les retards de vol sont courants aux Philippines. Notez également que pendant la saison des pluies, les horaires peuvent changer à cause du climat.

Enfin, il est possible d’éviter les foules et les files d’attente en affrétant votre propre avion. Chemtrad Airlines (02-833 1974, 852 1983 à Manille) demande la somme raisonnable de 27 000 P par heure de vol pour aller n’importe où dans le pays à bord d’avions pour 6 passagers.

Louer un scooter

Pour visiter certaines îles, il est possible de louer un scooter pour environ 350p la journée. Vous trouverez de l’essence sur le bord des routes, souvent dans des bouteilles de coca cola en verre. Il faut compter environ 42p la bouteille soit moins de 1€ (comptez une consommation de 3 bouteilles pour la journée).

  La voiture aux Philippines

Il est possible louer une voiture pour la journée, la semaine ou plus, avec ou sans chauffeur. Les termes et conditions varient grandement d’une compagnie à l’autre. Renseignez-vous bien auprès de chaque loueur. Les tarifs à la journée (sans chauffeur) vont de 35 $US dans certaines agences locales à plus de 60 $US pour les grandes compagnies internationales.

Cependant, dans les grandes villes, il est parfois plus simple de louer les services d’un taxi à la journée plutôt que de passer par une agence de voyages ou de location de voiture. Vous pouvez louer un taxi à l’heure (de 300 à 500 P) ou à la journée (de 2 000 à 3 000 P). Comme pour tout le reste aux Philippines, l’accord passé entre vous et votre prestataire dépendra de vos talents de négociateur.

Transports dans les grandes villes

Il existe 2 types de taxis : les taxis jaunes et les taxis blancs. Les taxis jaunes sont réglementés. Ils permettent d’avoir une course avec un compteur à un tarif très accessible. A la sortie de l’aéroport, il y a souvent une longue file d’attente car beaucoup de voyageurs veulent prendre ces taxis mais il n’y en a pas énormément.

Si vous n’êtes pas assez patient (ou si vraiment ça devient très long), il est possible de négocier un tarif avec un taxi blanc. Les tarifs proposés sont souvent excessifs (900p la course au lieu de 200p pour les taxis jaunes). Ne pas hésiter à négocier fermement le tarif.

Dernière option, il est possible de commander un Uber.  Pas besoin de négocier le tarif, les véhicules sont en général corrects et il n’y a pas d’arnaque. Le seul risque est que le chauffeur mette un peu plus de temps à arriver à cause du traffic important dans la ville de Manille.

transport en bus aux philippines

Bus typique de Philippines

bateau bangka aux philippines

La Bangka, parfaite pour rejoindre une nouvelle île

La nourriture aux Philippines

Même si les ingrédients de base sont souvent de qualité comme les poissons et les légumes, il ne faut toutefois pas s’attendre à une cuisine inventive ou très diversifiée. Souvent basiques, voire rustiques, les mets souffrent régulièrement d’être trop salés et surtout sucrés. Comme dans toute l’Asie du Sud-Est, on picore à toutes heures de la journée aux Philippines. On trouve des gargotes un peu partout.

Le riz constitue l’aliment de base (ah bon ?). Il est le plus souvent sec et nature et régulièrement servi avec du poulet, du porc, du poisson ou des crevettes et une sauce salée, le bagoong, une sorte de nuoc-mâm à base de poissons et de crabes fermentés. Un autre incontournable issu de la cuisine « malaise » et fréquemment utilisé par les Philippins, le lait de coco. Il est très utilisé pour les cuissons des viandes et poissons.

On retrouve tout de même quelques spécialités bien locales.

Le cochon de lait (ou lechón) rôti est d’origine chinoise. Mariné dans le vinaigre et le soja, il est rôti à la broche et régulièrement enduit d’un mélange de lait et d’huile jusqu’à ce que la peau soit dorée puis servi avec une sauce épicée ou douce-amère. Il est habituellement servi lors des fêtes mais on le retrouve dans un grand nombre de restaurants et même dans les supermarchés.

L’Adobo est considéré comme le plat national des Philippines. Ce plat se compose de morceaux de poulet ou de porc cuits dans une sauce de soja, du vinaigre, de la feuille de laurier, beaucoup d’ail et du poivre en grains. Servi avec du riz évidemment !

On peut également citer le Kaldereta qui est un plat populaire aux Philippines, en particulier sur l’île de Luzon. On retrouve le porc, le bœuf ou la chèvre avec de la sauce tomate comme aliment de base. On y ajoute des foies de viande (appelée igado) et des légumes comme des oignons finement hachés, des tomates, du poivron vert et de l’ail. C’est un plat philippin authentique.

oPour finir, petite attention pour les gourmands, le halo-halo. Ce dessert populaire signifie mélange et est composé de glace pilée et de lait concentré auxquels on ajoute divers ingrédients plus étonnants les uns que les autres comme des céréales, des haricots ou même du riz. Chaque composition est alors unique !

gambas nourriture aux philippines

Les bons fruits de mer bien frais

Nourriture aux philippines

Le plat typique philippin, de la viande en sauce

Les hébergements aux Philippines en famille

Les hôtels philippins

Les hôtels sont classés par catégories : économique, standard, première classe ou luxe. Parmi les premiers, on trouve pas mal de pensions et de dortoirs pour routards mais la propreté et la sécurité ne sont pas toujours au rendez-vous.

En dehors des agglomérations, on trouve surtout de superbes cottages ou bungalows appelés Nipa Huts (toits de palme) sur la plage ou dans les parcs nationaux. Il existe aussi beaucoup de resorts avec des espaces de sport et de loisirs généralement placés en bord de mer. La plupart de ces centres se trouvent sur les îles des Visayas, à Palawan et à Davao.

oAuberge de jeunesse philippine

La seule auberge de jeunesse acceptable est celle de Manille, les autres sont à éviter. En 2012, la première auberge de l’île de Palawan a ouvert ses portes, La Banane Hostel est assez bien équipée.

o Camping aux Philippines

Le camping n’est pas réglementé. Il est donc possible de camper un peu n’importe où, mais en demandant la permission au propriétaire du terrain et en faisant très attention où vous mettez les pieds bien-sûr.

Pour résumer, lîle de Luzon concentre ses hébergements sur la Cordillère centrale. Cela va du rudimentaire en zone rural à l’hôtel de luxe dans certaines villes. A Palawan et Boracay vous retrouverez un peu toutes les formules d’hébergement, du cottage ou de la pension familiale à l’hôtel de luxe en passant par les appartements. À Cebu, de nombreuses infrastructures hôtelières se sont récemment élevées. Sur l’île Bohol, la plupart des hôtels et resorts se trouvent à Tagbilaran City et sur l’île Panglao. Enfin, Mindoro remporte quant à elle la palme de l’hébergement de charme aux Philippines.

hotel resort aux philippines

Du luxe d’un resort les pieds dans l’eau…

camping aux philippines sur la plage

Au camping plus modeste sur la plage

Quel budget pour un voyage aux Philippines en famille ?

Le coût de la vie aux Philippines est estimé à 50 % inférieur à celui de la France et 15 % inférieur à celui de la Thaïlande mais avec des prestations touristiques de qualité souvent un peu en dessous. On ne peut pas tout avoir !

budget moyen

Budget quotidien par personne estimé : 50 € (min : 28 € – max : 73 €).

NB : chiffres basés l’expérience de deux familles de 4 personnes ayant effectué un court séjour de 10 jours en mode confortable et d’une famille de 6 personnes ayant passé un séjour de 7 semaines sur place en mode slow travel. Vous retrouverez néanmoins d’autres précisions sur les interviews de nos autres familles. Pour plus de précisions, on attend vos retours d’expériences !

Détails du budget philippin en Famille

Budget moyen pour un voyage en road trip aux Philippines

TEMPS MOYEN PASSE : 28 jours

DETAIL DU BUDGET EN %

  • Hébergement
  • Repas
  • Transport
  • Activités

DETAIL DU BUDGET QUOTIDIEN AUX PHILIPPINES PAR PERSONNE EN EURO

Hebergement

Repas

Transport

Activités

Conseils pour optimiser votre budget aux Philippines en famille

  • RESERVEZ en avance vos logements. Ils sont assez chers par rapport au coût de la vie, peut être que ça peut aider.
  • LIMITEZ les trajets en avion si vous avez le temps ; c’est bien plus rapide que les nombreux bus, bateaux ou mini-van mais ça fait vite grimper la note.
  • RESERVEZ à l’avance vos vols internes ; le last-minute ne marche pas et les prix flambent.
  • PREFEREZ un départ en semaine car les philippins voyagent beaucoup en week-end
  • Les excursions coûtent vite cher, si vous voulez limiter leurs coûts, oubliez Palawan car il n’y a pas de plage idyllique facilement accessible.

Voyager avec un bébé aux Philippines

Les indispensables des familles avec bébé aux Philippines

Il est très facile de trouver des couches et du lait pour les bébés.

Si vous avez d’autres informations à ce sujet, Faites-nous signe pour partager votre expérience !

Les indispensables des familles avec bébé aux Philippines

Recommandés par nos familles interviewées

Sélection faite selon le témoignage de quatre familles… Faites-nous signe pour partager votre expérience avec la communauté Wikidstravel !

Quelques livres pour préparer vos enfants à un voyage aux Philippines…

Quelques livres pour en apprendre davantage sur l’histoire et la culture aux Philippines…

Les voyages des familles aux Philippines

You like it ? Pint it !

Vous partez prochainement en voyage en famille aux Philippines,

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0
>