Top
plage polynésie voyage famille bora bora pirogue

Voyager en Polynesie en Famille

Guide Pratique

Voyager en Polynesie en Famille

Polynésie, Tahiti, Papeete, BoraBora, Tuamotu… Ce sont sans doute les noms les plus chargés de rêve de notre vocabulaire ; on les associe aussitôt à un lagon aux eaux turquoise sous un soleil bienveillant et à une vahiné à la peau dorée qui danse avec, dans les cheveux, une fleur de tiaré. Un tableau de Gauguin et une chanson de Brel (« le temps s’immobilise, aux Marquises … ») complète cette envie d’ailleurs.

Mais la Polynésie, c’est aussi … près de 22 heures de vol (avec une escale) et 12 heures de décalage horaire ; pas l’idéal pour une semaine de Noël en famille. En revanche, si votre Tour du Monde en famille vous amène en Australie ou en Nouvelle Zélande, ne pas faire un crochet par Tahiti serait une énorme erreur qui vous poursuivrait toute votre vie.

La Polynésie française, pour ne parler que de celle-là, ce sont 5 archipels regroupant 118 îles dont 40 sont visitables. Rien que pour le plaisir, on les cite : l’archipel de la Société (Tahiti, Moorea, Bora Bora, …), l’archipel des Tuamotu (Rangiroa, Fakarava, …), les îles Marquises, l’archipel des Gambier et l’archipel des Australes.

Quand Dieu veut vous punir, il réalise vos rêves. Pour ne pas donner raison au proverbe, il vous faudra préparer avec un peu de rigueur votre séjour en Polynésie au risque de passer votre séjour sur une chaise-longue ; rester à Tahiti, ni trop peu, ni trop longtemps, et choisir 3 ou 4 îles, en plus de Mooréa naturellement (à moins d’une heure de bateau de Tahiti), pour découvrir la Polynésie et les Polynésiens.

Pour apprécier pleinement la Polynésie, il vous faudra conjuguer trois regards : Le regard du ciel pour apprécier la majesté et la diversité des îles, conséquence de l’activité volcanique sous-marine plus ou moins lointaine ; le regard de la terre pour apprécier les Tahitiens et la vie tahitienne, l’artisanat, les danses et la douceur de vivre ; et le regard sous la mer, pour découvrir un milieu marin exceptionnel. Ne pas plonger ou faire du snorkeling en Polynésie, c’est se priver de la moitié des paysages…

Retrouvez ici toutes les informations pour réussir votre voyage en Polynésie en famille.

Notre dossier complet Polynésie en famille

Récits de Voyage

Adresses KidFriendly

Articles

Que faire en Polynésie en famille ?

Découvrez le pourquoi de ces 118 îles

Si la Polynésie Française compte 118 îles, les spécialistes en recensent … plus de 25.000 dans ce qu’il est convenu d’appeler l’Océanie. La création de ces confettis (et leur disparition annoncée…) mérite que l’on y consacre quelques instants, ce qui vous permettra de mieux expliquer à vos enfants (et peut-être de mieux comprendre vous-même …) la diversité des îles, la différence entre les îles hautes (Tahiti culmine à 2 241 m d’altitude) et les atolls (12 mètres pour le plus haut sommet de Rangiroa !), et de dater chacune d’elles … à quelques millions d’années près. Ici pas de musée Maurice et Katia Kraft ; il vous faudra donc pianoter sur la toile pour obtenir les infos, ou espérer croiser un guide compétent lors d’une randonnée organisée.

Quelles îles choisir ?

Tahiti est incontournable lors d’un voyage en Polynésie en famille, puisque c’est là que se situe l’aéroport international de Polynésie. Grande comme la Martinique, un peu moins peuplée, elle accueille 4 fois moins de touristes que sa cousine antillaise. Néanmoins, les touristes y séjournent peu, pressés semble-t-il de poser les pieds sur d’autres îles, envoutés certainement par les photos idylliques des magasines. De ce fait, le corollaire c’est que moins d’habitants vivent du tourisme et donc Tahiti est plus authentique que ses petites sœurs.

Dans le hit parade de la fréquentation touristique, 2 îles partagent le podium avec Tahiti : Moorea et Bora Bora. Elles comptent respectivement 17.000 et 10.000 habitants et accueillent chacune près de 160.000 touristes par an. On peut les considérer comme dédiées au tourisme avec un coté plus élitiste (sur le plan financier) pour Bora Bora ; plus adaptée aux voyages de noces qu’au séjour en famille.

On trouve ensuite Raiatea, Huahine, Tahaa, 3 autres îles hautes de l’archipel de la Société qui accueillent entre 40 et 50.000 touristes par an pour, respectivement, 12.000, 6.000 et 5.000 habitants.

Les autres archipels sont plus éloignés, comptent beaucoup moins d’habitants et accueillent des touristes à la recherche d’une forme d’authenticité.

Deux exceptions : Rangiroa, 18.000 touristes pour 2.800 habitants et Fakarava, 5.000 touristes pour 1.600 habitants. Ce sont des atolls de l’archipel des Tuamotu ; ils constituent des spots de plongée et snorkeling exceptionnels et attirent donc des touristes connaisseurs.

ile de polynésie vue du ciel lagon voyage famille
Dès votre arrivée en avion, vous en prendrez plein la vue !
voyage en famille en Polynésie lagon mer
Quelque soit l'île que vous choisirez, vous aurez droit à ce genre de paysage !
Papeete

Carrefour des liaisons aériennes internationales, passage obligé vers les îles. Une petite ville de province avec ses embouteillages et son port peu inspirant. Mais vous y découvrirez les Tahitiens, corpulents, bronzés, au langage fleuri et au tutoiement spontané. Il vous faut assister à une cérémonie religieuse pour apprécier la ferveur et la joie de chanter des Tahitiens.

A voir à Tahiti : Le marché, naturellement ; le musée de Tahiti et des îles, la Cathédrale, le musée de la perle, le street art.
Le soir vous mangerez auprès d’une « roulotte », un des nombreux food-truks qui se rassemblent place Vaiete tous les soirs. Un incontournable : le poisson cru à la tahitienne. Mais si vous êtes en Tour du Monde et que vous avez un peu le mal de l’Hexagone vous pourrez aussi bien déguster une galette de sarrasin ou une … choucroute garnie !

Un incontournable si vous êtes à Tahiti au mois de juillet : le Heiva i Tahiti, le plus important festival culturel de Polynésie. Il rassemble tous ceux qui veulent faire vivre les traditions polynésiennes en matière de musique et de danse, d’artisanat mais aussi de jeux traditionnels : lancer de javelots, grimper de cocotiers, lever de pierres, courses des porteurs de fruits, décorticage de noix de coco, danse sur le feu, course de pirogues … Une véritable revanche de l’histoire à l’encontre des colonisateurs européens et des missionnaires censeurs.

Tahiti

Le tour de l’île principale, Tahiti Nui, fait 120 km ; celui de la presqu’île, Tahiti Iti, 40 km. On peut leur consacrer deux ou trois jours. Vous ferez votre programme à partir d’un menu copieux : le phare de la Pointe de Vénus ou vous pourrez découvrir la pirogue traditionnelle, le Va’a ; le trou du souffleur ; des randonnées à pied (le Fort de Fachoda, le Belvédère du Mont Aorai, …) ou en 4×4 (la Traversière, seule route traversant Tahiti par son Centre) ; les plages (Papenoo, Rohotu, …) pour les amateurs de surf ; les cascades de Vaimahuta, Pariauta et Faaone ; Les Marae (sites religieux) d’ Arahurahu ou Ta a’ta, les grottes de Maraa ; etc.

A l’extrémité sud-est de Tahiti Iti vous découvrirez le site de Teahupoo, le graal des surfeurs, réputé pour sa … dangerosité. Vous serez surpris par la quiétude des lieux et … l’absence de vague. Celle-ci n’apparait qu’à certaines périodes de l’année et dans certaines conditions. Lors de la compétition internationale, les meilleurs surfeurs du monde entier, ainsi que leurs accompagnants, peuvent rester plusieurs jours en stand-bye, attendant que « la vague » se forme avec suffisamment de volume et d’intensité. Lorsque c’est le cas, elle peut atteindre 9 mètres !

musée de la perle à Papeete Tahiti voyage en famille
Le très instructif musée de la perle à Papeete
montagne de tahiti en polynésie française ile paradisiaque
Le relief escarpé de Tahiti
Moorea, la ``petite sœur de Tahiti``

A une demi-heure en bateau de Papeete, la nature nous offre une deuxième île haute. Moorea, c’est la Polynésie en modèle réduit : Une route de 64 kms fait le tour de l’île en forme de coeur. On en fait le tour en scooter, en vélo électrique ou… en stop.

8 sommets volcaniques dominent l’ile dont le Mont Tohiea qui culmine à 1.207 mètres. Le belvédère d’Opunohu offre une vue magnifique sur les deux baies de l’île, celle de Cook et celle d’Opunohu. C’est aussi le point de départ de plusieurs sentiers de randonnées pédestres ou VTT.
Les plages s’échelonnent tout au long du rivage.

Le lagon de faible profondeur permet toutes les activités aquatiques : kayak, pirogue à voile, paddle, planche à voile. Les adeptes de snorkeling apprécieront la barrière de corail et la rencontre des raies grises, des requins, des tortues marines.

Rangiroa

A 500 km de Tahiti, Rangiroa, dans l’archipel des Tuamotu, est le deuxième plus grand atoll au monde par la superficie de son lagon. De l’ancien volcan n’émerge plus qu’une ceinture de … 60 km de diamètre. On ne peut arriver à « Rangi » sans son brevet de plongeur (CMAS ou PADDY). A marée montante, l’eau s’engouffre dans l’une ou l’autre des passes qui font le lien entre la mer et le lagon. Le bateau vous largue à l’extérieur de la passe. Quelques coups de palmes et vous êtes entrainé vers l’intérieur du lagon par le courant. Superbes sensations !

En fin d’après-midi, ce sont les dauphins qui se donnent rendez-vous dans la passe pour une étonnante chorégraphie, le rêve lors d’un voyage en Polynésie en famille.

Baignade dans le lagon, visite à vélo ou en bateau des 7 villages qui abritent les 2.800 habitants de l’île, découverte de l’unique vignoble polynésien, visite de la seule école au monde dédiée à la perliculture (la culture de la perle, vous aurez compris) vous permettront de passer 3 ou 4 jours sereins.

voyage en famille en polynésie moorea montagne
Les nombreuses baies de Moorea
rangiroa ile paradisiaque en polynésie
Mais où poser sa serviette ??
Fakarava

Toujours dans l’archipel des Tuamotu, à 450 km de Tahiti. Le deuxième plus grand lagon de Polynésie : 60 km de long par 20 de large, soit 1.121 km2 pour … 16 km2 de terres émergées ! Un autre haut lieu des plongeurs. C’est ici que l’on trouve le « mur des requins », une image pour traduire la densité de requins que l’on trouve à l’extérieur de la passe ; principalement des requins à pointe noire, tout à fait inoffensifs. Mais l’on trouve aussi des chirurgiens, des rougets, des napoléons, des raies manta, des requins à pointe blanche, des bancs de barracudas, des tortues, des dauphins … entre autres espèces !

Bora Bora

Encore un nom qui fait rêver et une photo qui fait et refait le tour du monde. A 250 km au nord-ouest de Tahiti : Bora Bora. Une ile haute ; son point culminant, le mont Otemanu, dépasse les 700 mètres et surplombe un lagon magnifique aux multiples bleus.

Le problème : comment s’assurer que l’on sera du bon coté de l’avion pour admirer la vue ? Surtout en famille… On notera qu’il est également possible de survoler l’île en hydravion … à condition de casser sa tirelire.

Bora Bora c’est l’île aux multiples lodges équipés de bungalows sur pilotis. Et, honnêtement, plus adapté à un voyage de noces qu’à une escale du Tour du Monde en famille.

D’autres îles, un peu moins médiatiques, méritent également un saut de puce en avion et un séjour de quelques jours. Dans l’archipel de la Société, Huahine, le « jardin d’Eden », Tikehau, l’île au sable rose, Taha’a, l’île Vanille, Raiatea, l’île Sacrée, entre autres, font partie des « must do » polynésiens.

Fakareva lagon paradisiaque polynésie française
Encore un joli petit paradis !
bora bora polynésie hotel de luxe paradis plage de sable blanc
Je ne trouve plus les mots... Paradis, rêve...

Et vous, quels lieux et expériences recommanderiez-vous pour un voyage en Polynésie avec des enfants ? Dites-le-nous en commentaire !

Formalités avant un voyage en Polynésie en famille

Informations générales sur la Polynésie

La Polynésie française, est une collectivité d’outre-mer de la République française, composée de 5 archipels et de 118 îles dont 76 sont habitées. Elle s’étend sur une superficie maritime de 4 millions de km2 (7 fois la superficie de la France Métropolitaine).

Elle bénéficie d’une large autonomie politique et dispose d’un Président, d’un gouvernement et d’une assemblée délibérante. Les fonctions régaliennes sont assurées par l’Etat français représenté par un Haut-commissaire de la République.

Capitale : Papeete (23.000 habitants), chef-lieu de l’île de Tahiti

Population : 276 000 habitants (2017) dont 78 % de Polynésiens, 12 % d’Européens et 10 % d’Asiatiques, principalement des Chinois

Monnaie : le franc pacifique (CFP). 1 € = 120 CFP

Langue officielle : la langue officielle est le français ; mais les langues parlées sont le français, le tahitien, le marquisien, le paumotou et le mangarevien.

Décalage horaire avec Paris : Il n’y a pas de changement d’horaire en Polynésie française. Mais le décalage horaire avec la Métropole est de 12 heures lorsque la Métropole adopte les horaires d’été et 11 heures lorsque la Métropole est en horaires d’hiver.

Attention : La Métropole est en avance sur la Polynésie. Lorsqu’il est 13h00 à Paris, en été, il est 1h00 du matin à Papeete.

Climat : Du fait de la situation dispersée des différents archipels, la Polynésie française ne peut pas être résumée à une seule zone climatique.

A Tahiti, et dans les îles de l’Archipel de la Société, il fait chaud toute l’année ; la température de l’air varie entre 28 et 32°C et celle de l’eau est quasiment constante, voisine de … 28°C ! Ce sont les pluies qui distinguent les saisons : La pluviométrie est forte entre novembre et mars : En moyenne 15 jours de pluie par mois !  La période conseillée pour les touristes s’étend donc d’avril à octobre.

Aux Marquises, il fait chaud toute l’année et la température de l’eau est également constante. La saison des pluies va de janvier à … août ! La période conseillée s’étend de septembre à décembre.

Passeport & Visa pour un voyage en Polynésie

Documents nécessaires pour entrer en Polynésie française pour un court séjour (moins de 3 mois)

Les ressortissants des pays de l’Union Européenne et les Suisses doivent être munis d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité ; ils sont exemptés de visa.

Attention : Si vous venez de Métropole, vous devrez également respecter les règles des pays où vous ferez escale, Etats Unis notamment (Passeport adapté aux exigences du pays et ESTA).

Les Canadiens sont également exemptés de visa. Toutefois, ils doivent pouvoir présenter un passeport dont la validité doit être supérieure de 3 mois à la date d’expiration du séjour envisagé ainsi que des justificatifs relatifs à l’objet du séjour, à leurs moyens de subsistance en Polynésie française et des garanties de rapatriement (attestation d’assurance voyage ou titre de transport valide).

Sources : http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/

Santé et Sécurité en Polynésie

Santé en Polynésie

Le système de santé polynésien est calqué sur le système français.

Les professionnels de santé présents sur le territoire viennent de France ou sont des professionnels locaux formés en France ou aux Etats Unis.

Les infrastructures sont de qualité comparable à ce que l’on peut trouver en Europe ou au Canada.

Les aménagements les plus modernes sont situés à Tahiti et concentrés à Papeete.

Des hôpitaux et des centres de soins publics sont également présents dans chaque archipel.

Si nécessaire, des évacuations sanitaires sont organisées vers le Centre Hospitalier de Papeete.

Coût et prise en charge des soins

Le coût des soins est entre 40% et 100% plus cher qu’en France (30€ pour une consultation de généraliste).

Attention : Pour les touristes français, le système de Sécurité Sociale n’a rien à voir avec celui en vigueur en France. La Carte Vitale et les tiers-payant mutuelles ne fonctionnent donc pas en Polynésie ; par contre la Sécurité Sociale et les mutuelles remboursent les dépenses survenues localement au titre des dépenses inopinées à l’étranger.

Pour les autres, il convient de vérifier auprès de votre organisme d’assurance santé les modalités de prise en charge.

Pour éviter tout souci et éventuellement prévoir le paiement direct de frais d’hospitalisation ou de rapatriement, les frais d’annulation de voyage, etc, il est conseillé de souscrire une assurance voyage adaptée.

Maladies

Aucune maladie contagieuse particulière ne sévit en Polynésie Française.

Le paludisme y est absent et seuls quelques cas de dengue sont à dénombrer chaque année dans la population locale. La guérison est en général spontanée, au bout d’une semaine.

Eau potable

L’eau est potable à Tahiti, Moorea et Bora Bora dans tous les hôtels internationaux. Dans les pensions de famille et dans les autres îles c’est également généralement le cas mais il convient de se renseigner auprès de vos hôtes.

Dans la mer

Attention aux coupures sur les coraux et aux piqûres d’oursin.

En plongée et snorkeling, attention aux poissons pierre ou aux raies qui sont inoffensives tant qu’ils ne se sentent pas menacés.

Sécurité des personnes en Polynésie

Les actes de délinquance à l’encontre des touristes sont rares et mêmes quasi-inexistants dès que l’on s’éloigne de Papeete. En ville, le soir, il convient simplement d’appliquer les quelques conseils de prudence classiques lorsque l’on voyage : ne pas porter de bijoux de valeur ; ne pas transporter de grosse somme d’argent ; ne pas prendre part à d’éventuelles rixes.

On ne dénombre aucune arnaque particulière à l’encontre des touristes. Dans les boutiques les prix sont affichés et les personnes proposant des activités le font de manière déclarée et dans un cadre réglementé.

Sécurité des installations

Les normes de sécurité applicables en Polynésie sont les mêmes qu’en France. Cela s’applique notamment à la restauration, aux transports terrestres (bus, taxis, locations de voitures … mais sans doute pas aux trucks !) et maritimes (ferry), à toutes les activités touristiques et en particulier aux activités nautiques ou d’aventure.

Vaccination pour un voyage en Polynésie

L’Institut Pasteur recommande les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal ainsi que l’hépatite A.

Pour des séjours longs ou répétés ou dans des conditions d’hygiène précaires : Hépatite B et Typhoïde.

Fièvre jaune : Un certificat de vaccination antiamarile est exigé à l’entrée du pays, des voyageurs âgés d’un an et plus en provenance de pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune et des voyageurs restés plus de 12 heures en transit dans un aéroport d’un de ces pays (Afrique et Amérique latine).

Le coût des vaccins peut être pris en charge par votre mutuelle… Renseignez-vous !

illustration polynésie paradis fleurs

Quels transports pour visiter la Polynésie en famille ?

o Avion

Pour aller d’île en île, le moyen de transport le plus adéquat est l’avion. La compagnie aérienne Air Tahiti dessert 47 îles selon des fréquences adaptées aux besoins allant de plusieurs fois par jour (Bora Bora, Huahine, …) à une fois par semaine.

Air Tahiti propose des Pass Inter-îles. Par exemple, le Pass Bora Bora-Tuamotu vous permettra de rejoindre à un coût réduit les îles de Moorea, Huahine, Raiatea, Maupiti, Bora Bora, Rangiroa, Tikehau, Fakarava.

Si vous disposez d’un pass, vous pourrez battre le record du vol le plus court, Faaa (l’aéroport de Tahiti) – Moorea : 15 minutes ! Cependant, les touristes privilégient généralement le ferry (1 heure) ou le catamaran (30 minutes).

Le bateau en Polynésie

Vous pourrez également réserver une cabine sur un cargo ravitailleur. Comptez une quinzaine de jours pour rejoindre les Marquises. Les fréquences sont adaptées aux besoins : 2 bateaux par semaine pour les îles de la Société ; un bateau par semaine pour les Tuamotu ; un bateau tous les 15 jours pour les Marquises.

Les îles d’un même archipel sont reliées par des bateaux rapides ou des chaloupes.

Enfin, vous pourrez également louer un voilier, hors de prix, avec ou sans skipper.

Transport au sein des îles

Les infrastructures routières dépendent de la configuration de l’île et sont souvent, pour les îles hautes, limitées à une route côtière.

Il y a peu de transport public routier organisé : une vingtaine de lignes de bus à Tahiti, deux à Moorea, une seule à Bora Bora. Ailleurs, on retrouve les pittoresques trucks, ces camions colorés équipés de bancs et pouvant transporter 40 passagers.

Dans les atolls, les déplacements entre les motus (les ilets) sont assurés par bateau.

On trouve des taxis, chers, à Tahiti et Moorea et des taxiboat, notamment à Bora Bora et dans les atolls.

On peut louer un véhicule à Tahiti, Moorea et Bora Bora. Et naturellement on pourra louer des scooters et des vélos dans toutes les îles, qui peuvent être de bonnes alternatives lors d’un voyage en Polynésie en famille.

Attention : Papeete est réputée pour ses embouteillages !

avion polynésie voyage en famille
L'avion, le moyen le plus rapide de se déplacer entre les îles
taxi boat en polynésie entre les îles
Le taxi-boat est un moyen efficace de rejoindre les motu ou les atolls

Que manger en Polynésie lors d’un séjour en famille

La cuisine traditionnelle est appelée ma’a Tahiti.

oPlats traditionnels à base de poisson et de fruit de mer

La mer est un véritable garde-manger en Polynésie. Les poissons du large (thon, bonite, carangue, espadon, daurade, mahi mahi, …) et les poissons de roche (perroquet, perche, rouget, …) sont dégustés crus, cuits au jus de citron, accompagnés ou non de lait de coco, en brochettes, en grillades, en papillotes, au gingembre, au curry ou à la vanille, en sashimi ou en carpaccio.

Coté fruits de mer, on trouve la langouste, le bénitier, les bulots, les oursins, les crabes de cocotier et les chevrettes d’eau douce. Les fruits de mer sont généralement relevés au curry.

Fruits et légumes

On trouve la plupart des fruits tropicaux, notamment les mangues, les pamplemousses, les ramboutans, les citrons verts, les ananas, les melons, les bananes.

Coté légumes, vous découvrirez toute une gamme de légumes exotiques : l’uru, fruit de l’arbre à pain, le fei, sorte de banane plantain, le taro, la patate douce, l’igname et le manioc.

Les viandes

Le cochon de lait (pua) est une viande locale, de même que le poulet. Le bœuf vient de Nouvelle-Zélande.

De manière étonnante, les polynésiens apprécient aussi le « punu pua toro », du corned-beef,  frit avec des oignons.

oLes desserts

Parmi les desserts, Le po’e est un plat polynésien à base de compote, d’amidon et de lait de coco. Il peut être préparé à partir de fruits (bananes, papaye, goyave ou … potiron) ou de tubercules et dans ce cas il est servi en accompagnement de viande. La texture est particulière, entre le gluant et le fondant.

Autres spécialités locales : le fei au lait de coco, les crêpes bananes, les  flans à la vanille, les flans coco caramel, …

Pour les repas de fête : l’ahimaa 

L’ahimaa est le four polynésien dans lequel on cuit les aliments à l’étouffée. Pour commencer, des branches et des pierres sont disposées au fond d’un trou creusé dans le sol. On embrase les branches, qui chauffent les pierres. Puis, on pose alors une couche de feuilles de bananier, sur lesquelles on place les aliments à cuire (souvent un cochon de lait, des poissons et des légumes). Enfin, on couvre l’ensemble de feuilles et puis de sable. La cuisson dure plusieurs heures.

A l’ouverture du four le tamaaraa (banquet) peut commencer !

La cuisine chinoise

La cuisine chinoise de Tahiti, héritage de la communauté Hakka qui s’est installée à la fin du 19ème fait également partie intégrante de la tradition culinaire locale.

poisson cru lait de coco cuisine polynésienne
Du poisson et de la coco, la base de la cuisine en Polynésie
plateau de fruit polynésie voyage famille
Et des bons fruits frais pour terminer le repas

Où dormir en Polynésie avec ses enfants ?

Même si la pratique n’est pas encore très répandue, il existe des campings dans toutes les îles ; parfois spartiates mais (beaucoup) moins chers que les hôtels.

Sylvain (lesdeuxpiedsdehors.com) consacre un article sur le sujet dans son blog et dresse un inventaire des campings, régulièrement enrichi par les amateurs de vie au grand air.

Quelques recommandations : Arriver à Tahiti avec sa tente. Ne pas chercher à réserver à l’avance. Sur les îles, s’il n’y a plus de place dans un camping officiel, ne pas hésiter à solliciter les propriétaires des pensions, voire les particuliers ayant un bout de terrain.

oLes auberges de jeunesse polynésiennes

On trouve des auberges de jeunesse à dose homéopatique, et non affiliées au réseau international : 5 à tahiti, 1 à Moorea, 1 à Fakarava, 1 à Rangiroa.

Les pensions de famille

Les pensions de famille s’apparentent à des gîtes ruraux et à des chambres d’hôte. Elles sont disponibles dans toutes les îles à vocation touristique dans les cinq archipels.

C’est le mode d’hébergement en famille idéal qui vous rapprochera des Polynésiens.

Les hôtels, les lodges

La palette est large, depuis les quelques hôtels 2* à Papeete, souvent chers et de qualité inégale, aux superbes bungalows sur pilotis de Moorea ou Bora Bora, aux prestations de luxe et aux prix adaptés, plutôt loin des standards recherchés par les familles.

La location d’un appartement ou d’une maison en Polynésie

Autre solution intéressante pour les familles ; la location d’un appartement ou d’une maison, très pratiquée en Polynésie.

Les croisières

Dernier mode d’hébergement (que l’on cite pour mémoire) : le bateau, pour les familles souhaitant s’offrir une croisière. On notera que 30 % des touristes, principalement les Nord-américains visitent la Polynésie dans le cadre d’une croisière.

hotel de luxe à Bora bora en polynésie
Le luxe des paillotes sur l'eau à Bora
hotel à papeete en polynésie voyage en famille
... ou un hôtel plus modeste, jamais loin de la plage

Quel budget pour visiter la Polynésie en famille ?

Nous n’avons pas d’informations précises concernant le budget en Polynésie française en famille. Si vous y êtes allé et que vous voulez partager votre expérience avec nous, n’hésitez pas à nous contacter ! !

Voici une idée de budget pour un séjour de 3 semaines incluant les îles de Tahiti, Moorea, Fakarava, Rangiroa et Huahine.

  1. Billet d’avion :

– AR Paris – Papeete : 1.000 € par personne

– Dans le cadre d’un Tour du Monde : AR Auckland – Papeete : 500 € par personne.

  1. Déplacements inter-îles : 1.600 €

– Pass Inter-îles : 400 € par personne

  1. Hébergement : 2.100 €

– Logement dans une pension de famille : 30 à 40 € pour une chambre de 2.

  1. Alimentation : 1.600 €

– Sur la base de repas à la roulotte : 10 € par personne et par repas.

  1. Activités et loisirs : 500 €
  2. Déplacements sur les îles : 800 €

– Location de scooter : 25 € par jour

– Location de vélo : 8 € par jour et par personne.

Total, hors billet d’avion pour Papeete : 6.600 € pour une famille de 4 personnes pendant 3 semaines.

budget moyen pour un voyage en Polynésie en famille

Budget quotidien par personne estimé à 78 .

NB : chiffres basés sur une estimation suite à des informations trouvées sur différents sites.

Voyager avec un bébé en Polynésie

Trouve-t-on des couches, des petits pots et du lait pour bébé en Polynésie ?

Nos familles nous indiquent qu’il est préférable de faire le plein dans les grandes de surface de Tahiti plutôt que sur les îles où c’est nettement plus compliqué. Peu de choix de couches ni de petits pots, et comme tout ce qui est importé, il faut compter +30 % par rapport aux prix de métropole.

Que prévoir pour les enfants pour un voyage en Polynésie ?

Recommandés par nos familles interviewées

Voici ce que les familles nous recommandent pour un voyage en Polynésie en famille : les chaussons d’eau à avoir toujours à portée de main, un gilet-bouée-brassards et le doudou pour le soir bien sûr.

Quels livres pour enfants pour découvrir la Polynésie ?

Quels livres pour adultes pour découvrir la Polynésie ?

D’autres suggestions de livres ? Dites-le-nous en bas de cette page !

Itinéraires en Polynésie, avis et conseils de familles

You like it ? Pint it !

Vous partez prochainement en voyage en Polynésie en famille,

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre site pour mieux voyager en famille
Bienvenue sur WiKidsTravel !
Inspirez-vous des récits de voyages de nos familles, de nos adresses kidsfriendly 100% testées et de nos articles de blog pour bien préparer votre voyage !

Bons voyages et escapades en famille !
Faites partie de nos contacts privilégiés !
Du dépaysement, de la fraicheur et des bons plans dans votre boite aux lettres !
close-link

Tu n'as pas trouvé ce que tu cherchais ?

D'autres parents ont peut-être la réponse... 
close-link