Top
Image Alt

Voyager au Vietnam en famille

Guide Pratique

Voyager au Vietnam en famille

Vous prévoyez des vacances au Vietnam en famille ? Découvrez notre guide pratique dédié au Vietnam en famille : il compile toutes les informations pratiques des familles !

Pour une bonne dose d’inspiration, découvrez des témoignages de famille. Pour préparer sereinement votre voyage, retrouvez nos adresses kidfriendly au Vietnam et venez échanger sur cette destination. Cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage au Vietnam avec vos enfants, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Les voyages des familles au Vietnam

Adresses KidFriendly au Vietnam

Des questions ? On en parle

L’Indochine ! Encore un nom qui a fait vibrer l’imaginaire de nos parents (et peut-être encore un peu le nôtre), d’abord symbole de pur exotisme puis de calvaire incompréhensible…

Vous pourrez ici ou là, retrouver des fragments de l’Histoire. On vous conseille notamment les tunnels de Cu Chi près de Ho Chi Minh ville, le musée des vestiges de la guerre et naturellement, Dien Ben Phuh …

Mais vous risquez de vous y retrouver seuls. Car le Vietnam et ses 100 millions d’habitants (!!!) n’attend pas, à l’image de ces milliers de motos qu’un feu vert libère au carrefour.

Le Vietnam aujourd’hui, c’est un peuple attachant, fier et débrouillard, des paysages, des lampions, une cuisine typique, des motos… Si vous êtes en quête de dépaysement, d’authenticité, de paysages grandioses, de sourires, le Vietnam est fait pour vous.

A voir et à faire au Vietnam en famille

La frénétique Hanoï

Si, au premier regard, beaucoup de voyageurs ne sont pas emballés par la capitale vietnamienne, elle n’en reste pas moins un point de passage incontournable sur la route du nord vietnamien ou la Baie d’Halong ! Alors au lieu de subir Hanoï, vibrez au rythme des activités des commerçants du quartier des 36 corporations, flânez dans les marchés colorés et vivants à souhait, sirotez un « egg coffee » dans un café le long des voies du chemin de fer, frissonnez de peur en voyant l’agitation sur les rails au passage du train, humez l’encens se dégageant du temple de la Littérature.

Les enfants adoreront l’ambiance très familiale des soirées et du dimanche matin autour du lac Haon Kiem.

La boucle d’Ha Giang et la région de Sapa

Au Nord de la capitale, la boucle d’Ha Giang est devenue un incontournable des routards en quête d’authenticité, de villages ethniques épargnés du tourisme de masse, de paysages montagnards à couper le souffle et… d’adrénaline. La région montagnarde est en effet sillonnée de routes sinueuses (parfois dangereuses), terre privilégiée des motards. Conscients que conjuguer l’adrénaline et la vie de famille n’est pas au goût des familles voyageuses, de nombreux chauffeurs proposent leurs services. L’option bus est également possible, mais il sera plus difficile d’effectuer des pauses photos !

Plus accessible à partir d’Hanoï, Sapa propose de nombreux chemins de randonnées de quelques heures à plusieurs jours. Au programme, la traversée de paysages de campagne, avec de somptueuses rizières en étages et la rencontre avec les ethnies du nord (hmong, dzao, thaï ou encore les Giay) aux traditions ancestrales.

chemin de fer hanoi

La vie autour des rails à Hanoï, le train y passe très fréquemment 

femme dans rizieres a sapa

Dans les montagnes de Sapa

Voguer sur la baie d'Halong

Incontournable lors d’un premier voyage au Vietnam, la baie d’Halong est certainement l’un des paysages les plus connus d’Asie, popularisée par le film Indochine. Une quantité faramineuse de touristes voguent dans des jonques plus ou moins luxueuses à la conquête de ces pains de sucres plongés dans les mers turquoise du golfe du Tonkin. Mythique et / ou Mystique, deux à trois heures de navigation vous seront nécessaires pour répondre à cette question.

La baie d'Halong terrestre

100 kilomètres au sud-est d’Hanoï, de nouveaux pics karstiques surgissent d’une mer. Cette fois, il s’agit d’une mer verte, d’une plaine rizicole. Embarquer pour une croisière en barques à rames (tenues généralement avec les pieds) sur la rivière Ngo Dong est la promesse de souvenirs mémorables ; ceux d’un Vietnam aux paysages bucoliques ; rizières à perte de vue, pics de calcaire aux formes diverses, canards jouant dans les fleurs de lotus (juin – juillet), petits temples, traversée de cavernes…

Conseil : Pensez à la crème solaire et à la casquette. Évitez la saison des récoltes du riz (fin avril, début mai et septembre), les champs se teignent de marron, la couleur de la terre et des brulis.

embarcation sur la baie d'halong

Voguer dans la magnifique baie d’Halong…

vue aerienne de la baie d'halong terrestre vietnam

… ou dans la baie d’Halong terrestre ?

L'ancienne Cité impériale d'Hué

La ville d’Hué est une étape majeure pour tous ceux qui souhaitent découvrir le Vietnam d’antan, celui des Empereurs. La superbe cité impériale vous permettra de mieux comprendre leurs vies, celles de leurs nombreuses concubines (le record est de 300 !), et l’organisation de la cour ! Passionnant !

Pour prolonger le plongeon dans le passé, prenez le large vers la campagne avoisinante (en barque sur la rivière des parfums, en scooter ou avec un chauffeur) pour découvrir les tombeaux des empereurs ; de magnifiques pavillons dans de sublimes parcs paysagers…

Les enfants quant à eux seront conquis par un univers détonant totalement de cette ville historique ; un ancien parc aquatique dominé par un dragon et laissé à l’abandon ! Au demeurant, la ville moderne d’Hué n’est pas en reste et est très agréable. Le long de la rivière des Parfums, elle offre notamment d’agréables promenades nocturnes, idéales pour digérer après un diner au marché de nuit !

La charmante Hoi An

Si vous voulez être envoutés, c’est dans la jolie ville de Hoi An que vous devez vous poser. Flânez dans les ruelles en admirant les vieilles maisons colorées et en humant les fleurs des arbres ou des échoppes de nourriture ; pédalez à travers les rizières et les champs de riz ; bullez à la plage. Découvrez une nouvelle facette de cette ville en la visitant de nuit, éclairée par une multitude de lampions colorés… coup de cœur assuré à Hoi An tant pour les petits que pour les grands (le coup de foudre serait assuré s’il y avait moins de touristes). A moins de 50 kilomètres, les férus d’histoire découvriront les vestiges Cham du site de Mỹ Sơn. Quant aux sportifs, ils découvriront les fonds marins des îles Cham au large d’Hoi An… Pour que la magie opère à Hoi An, posez-vous quelques jours et laissez vous vivre… Cela restera un des temps forts de votre séjour au Vietnam.

NB : si vous souhaitez encore plus de farniente, profitez des magnifiques plages de Da Nang !

tombeau empereur hué

Un tombeau coloré d’un ancien Empereur à Hué

barque à hoi an

Certainement la plus charmante des villes vietnamiennes… Hoi An

Les Hauts Plateaux du centre

A 1500 mètres d’altitude se trouve la région des hauts plateaux où se développent des caféiers, des théiers et où vivent de nombreuses minorités ethniques. Son altitude lui confère également des températures clémentes, ce qui est non négligeable en plein été ! Dalat et ses environs peuvent vous donner un bel aperçu de la région. En scooter ou avec un chauffeur, partez à la découverte de paysages naturels variés et charmants ; le lac Tuyen Lam (à 6 km de Dalat), les cascades de Datanla, de Pongour ou de l’éléphant vous captiveront. A Dalat vous serez étonnés de retrouver l’architecture française datant de l’époque coloniale.

Pour les enfants, la Crazy House (lieu insolite semblant sortir d’un conte) et la pagode Truc Lam (accessible en téléphérique pour permettre de prendre de la hauteur et découvrir la nature avoisinante) seront des activités agréables !

Mui Né

Une nouvelle facette insoupçonnée du Vietnam : des dunes de sables rouges et blanches vous laissant penser que vous vous êtes téléportés au Sahara, un canyon  » Fairy Stream  » ! Mais Mui Né c’est aussi un village de pêcheurs avec des embarcations rondes et colorées et une sublime plage de plusieurs kilomètres où il est possible de surfer (de faire de la planche à voile et du kite surf !) ! L’étape plaira aux enfants, et s’ils vous en demandent plus, à deux kilomètres de Mui Né se trouve le parc des statues de sables… plus sympa !

paysage embrumé de dalat

Mysticisme ambiance sur les hauts plateaux

dune de mui ne au vietnam

Un air de Sahara à Mui Né

Le Delta du Mékong

Découvrir le delta du Mékong est certainement un voyage dans le voyage. Cette région, unique, est le grenier à riz du Vietnam (voire du monde). Accessible depuis le Cambodge ou Ho Chi Minh Ville, en autonomie ou en passant par une agence, embarquez sur les méandres du delta du Mékong pour découvrir la vie trépidante de ses habitants ! Le fleuve organise la vie, on se déplace sur l’eau pour aller à l’école, pour visiter la famille, pour vendre ses produits ! Une expérience assez incroyable sera d’effectuer vos emplettes à bord d’une barque ! Un monde envoutant et saisissant !

Se prélasser sur une île vietnamienne

Après un long périple au Vietnam, vous rêvez d’une île avec de magnifiques plages et cocotiers pour vous prélasser ? Et bien, bonne nouvelle ! Le Vietnam a cela en poche ! Prenez l’avion pour l’île de Phu Quoc (au large du Cambodge), ou embarquez pour l’île de Con Dao, moins touristique que la première (il faut dire que le bagne de Con Dao était la plus grande prison d’Indochine jusqu’à la fin des années 70…). Dans ces deux cas, vous trouvez tous les ingrédients pour du farniente et de la relaxation !

barques sur le delta du mékong

Marché sur l’eau sur le delta du Mékong

ile de phu quoc coucher de soleil avec bateau

Finir son voyage au Vietnam par un somptueux coucher de soleil sur l’île de Phu Quoc

Généralités

Informations générales sur le Vietnam

Capitale : Hanoi

Population : Environ 96 millions d’habitants (2019)

Monnaie : Dong.

Langue officielle : le vietnamien ! Outre des dialectes et l’anglais, le français est parlé essentiellement par quelques personnes âgées.

Décalage horaire avec la France : +6 heures de fin octobre à fin mars (lorsqu’il est 12h à Paris, il est 18h au Vietnam). +5 heures de fin octobre à fin mars (lorsqu’il est 12h à Paris, il est 17h au Vietnam).

Climat chaud et humide. Niveau météo, on distingue trois Vietnam.

    • Le Nord, grossièrement de Da Nang à la frontière chinoise connait un hiver frais et humique de fin octobre à fin mars. Il fait frais en journée et froid le soir (encore plus vrai dans la région montagneuse au nord du pays). En dehors de cette période, il fait chaud et la pluie peut être bien présente.
    • Le centre (de Hué à Mui Né), connait une saison des pluies de novembre à fin janvier (pouvant parfois provoquer des inondations) et un été torride ! La période la plus agréable est sans aucun doute de février à mai.
    • Le Sud (Ho Chi Min Ville), connait une période chaude et sèche de décembre à avril et une période plus humide de juillet à septembre. Attention à la météo si vous envisagez de découvrir Phu Quoc en saison des pluies ; de nombreux hébergements restent fermés !

Difficile de définir des périodes plus propices que d’autres en ce qui concerne la météo. Tout est fonction de l’intensité de la saison des pluies.

Passeport & Visa pour le Vietnam

Pour un séjour inférieur à 15 jours, les ressortissants français sont exemptés de Visa. Il n’existe pas d’exemption de visas pour les ressortissants suisses, belges ou canadiens.

Au-delà de 15 jours pour les ressortissants français et pour tous séjours pour les autres ressortissants francophones, il sera obligatoire de disposer d’un Visa. Vous pouvez en effectuer la demande, en amont de votre voyage (via une agence, en ambassade ou par evisa sur le site du National Web Portal on Immigration) ou à l’arrivée si vous êtes munis d’une lettre d’invitation des services d’immigration (uniquement si vous êtes en provenance d’un vol international arrivant aux aéroports de Hanoi, HCMV et Da Nang). Votre passeport doit être valide 6 mois après la date d’expiration du visa.

Les visas peuvent être simple-entrée ou multi-entrées et peuvent avoir une durée de 1 ou 3 mois. Ils sont renouvelables auprès d’un bureau de l’immigration ou d’une agence de voyages.

Santé et Sécurité au Vietnam

Santé au Vietnam

Comparé à celui de ses proches voisins, le niveau de santé vietnamien est plutôt bon (espérance de vie 76 ans). La plupart des villes vietnamiennes disposent d’un hôpital moderne aux normes internationales. Si vous optez pour un médecin plus local, cela ne vous coutera pas très cher. Néanmoins, cela ne vous affranchit pas d’opter pour une assurance santé rapatriement…

Si vous devez voyager avec des médicaments, ayez impérativement avec vous l’ordonnance. Elle doit pouvoir être présentée aux douanes sous peine de vous voir confisquer vos médicaments ou pire, de vous voir finir au cachot !

Attention, l’eau n’est pas potable au Vietnam ! En dehors de la soupe Pho qui est un bouillon cuisiné pendant plusieurs heures, vous ne devez pas boire de l’eau autrement qu’en bouteille. Utilisez l’application Refil My Bottle pour remplir votre gourde d’eau potable gratuitement ; utilisez une paille filtrante pour la purifier ou des pastilles de désinfection chimique (type micropur) ou achetez de l’eau en bouteille.

En lien avec l’eau, les légumes et fruits crus… A éviter sous peine de tourista ! Pensez à emmener avec vous des médicaments anti-diarrhées.

Si les risques de contracter le paludisme sont faibles au Vietnam, la dengue quant à elle est en progression constante. Notez également que Zika sévit (épisodiquement) au Vietnam. Outre un bon anti-moustique, il est nécessaire de bien se renseigner en amont de votre voyage auprès de professionnels de la santé.

Sécurité au Vietnam

La police veille au grain, le Vietnam est un pays plutôt sûr. Soyez néanmoins vigilant dans les grandes villes où les vols à la tire sont plus courants.

Si vous n’êtes pas des habitués des pays asiatiques, sachez que les vietnamiens sont des adeptes du klaxon ! Et ils ne lésinent pas avec ! Si le bruit vous incommode, pensez à prendre des bouchons d’oreille.

Vaccin

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer au Vietnam. Néanmoins, L’institut Pasteur recommande les vaccinations contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde. Les vaccinations contre la rage et l’encéphalite japonaise peuvent être nécessaires en cas de séjour prolongé dans des zones rurales.

Prenez rendez-vous avec un centre de vaccinations internationales pour consulter des professionnels et pour ne pas prendre de risque.

Le coût des vaccins peut être pris en charge par votre mutuelle… Renseignez-vous !

Illustration Vietnam

Les transports au Vietnam

S’étirant sur plus de 1650 km, le Vietnam propose de nombreuses options de transport pour découvrir le pays.

Réseau de bus vietnamien

Grâce à son réseau dense et les nombreuses compagnies, prendre le bus est l’option la moins chère pour découvrir le pays !
Les bus publics, régis par Phong Trang et Mai Linh, circulent lentement et font de nombreuses haltes pendant un trajet. Attention, les gares routières de ces compagnies sont souvent en dehors des centres villes !
Plus conformes aux attentes des touristes, les bus et les minisbus privés offrent des transports plus confortables, plus rapides et à peine plus chers que les bus publics. La compagnie Thesinhtourist est certainement la plus populaire auprès des touristes (d’ailleurs, les agences de voyage portant ce nom pullulent !). Pour information, ces bus sont souvent aménagés avec des couchettes, de nuit comme de jour ! Amusant au début, cela peut devenir un peu agaçant pour les longs trajets…

Pensez à prendre un pull, les vietnamiens aiment la climatisation !

Si vous souhaitez une certaine souplesse dans votre voyage, n’optez pas pour les « bus open tour ». Ces tickets permettent de réserver à l’avance les transports de votre itinéraire (si celui-ci reste sur les grands axes) et vous octroient généralement un meilleur tarif.

Le train au Vietnam

Prendre le train dans un pays étranger à quelque chose d’assez magique et envoutant.

Avec un bébé, c’est certainement l’option la plus sécurisée (outre l’avion) et la plus confortable.

De Ho Chi Min Ville à Sapa s’étire le réseau ferroviaire vietnamien et dessert les villes principales du pays (compléter avec un taxi si besoin). Les wagons de nuit proposent des compartiments de 4 ou 6 couchettes. Attention une nouvelle fois à la climatisation !

Le site vr.com.vn présente les horaires et les tarifs des trains (avec traduction en anglais).

Le site vnrailways.com propose un service de réservation et de paiement en ligne.

Avion au Vietnam

Incroyable, mais pour un même trajet, l’option avion est parfois moins chère ! Attention cependant, les trois compagnies low-cost locales Jetstar, VietJet Air et Bamboo Airways sont très souvent en retard (ne comptez pas sur un quelconque remboursement). N’hésitez pas à consulter les tarifs de Air Asia, très bon marché également et plus ponctuel !

Location de voiture au Vietnam

Louer un véhicule n’est pas l’option qui vous offrira le plus de liberté ! Les permis de conduire étrangers ne sont pas reconnus ; il vous faudra alors louer les services d’un chauffeur. Ceci peut-être une option intéressante si vous êtes une famille nombreuse (d’au moins 5). Demandez à votre hôtel qu’il vous réserve une voiture avec chauffeur ?

Louer une moto ou un scooter au Vietnam

Voici le mode de transport favori des vietnamiens, qu’ils soient seuls ou en famille (un petit jeu pendant votre séjour sera d’ailleurs de trouver l’embarcation avec le plus de passagers… pour moi 6 !). Votre permis international est obligatoire pour la location (même s’il ne vous sera pas forcément demandé) et pour rouler (bien que les contrôles policiers soient peu fréquents).
Si vous n’êtes pas un habitué du scooter (et du code de la route vietnamien), prenez le temps de le tester avant d’affronter la circulation dense et anarchique (notamment dans les grandes villes).
NB : soyez également attentifs au port du casque obligatoire. Ils ne sont pas forcément très adaptés à la taille de vos têtes blondes. Si vous débutez un voyage en Asie par le Vietnam, prenez le temps d’acheter un casque pour enfant avant de partir.

Modèle testé et approuvé par la rédaction : casque GHL

Transport en ville

Le vélo constitue un excellent moyen de transport pour découvrir une ville et sa région. Cependant restez bien concentrés sur la circulation que vous partagerez avec les motos et scooters. Trouver un vélo avec siège pour enfant est assez facile ; si on sait s’affranchir des normes de ces derniers. Les plus basiques étant le porte bagage arrière en guise de siège. Cela se fait, mais attention aux pieds des enfants qui ont tendance à se loger dans les rayons du vélo… Soyez rassurés, il existe également des sièges enfants plus conventionnels !

Vous n’avez pas envie de pédaler sous cette chaleur accablante ? il existe des modèles de vélo plus sophistiqués ; les vélos avec assistance électrique ! Ne vous faites pas avoir en surestimant l’autonomie de la batterie !

Côté voiture, vous pouvez faire appel à des taxis ou utiliser Grab, le Uber vietnamien !

scooter et circulation a saigon

Oserez-vous braver la « dense » circulation à Ho Chi Min Ville ?

vélo plein de fleur au vietnam

Ou vous préférez l’option vélo ?

La nourriture au Vietnam

A votre avis, quelles sont les spécialités culinaires vietnamiennes ? Si vous êtes un adepte des restaurants « chinois » alors vous avez un petit aperçu de la nourriture vietnamienne, et elle ne se cantonne pas aux nems frits. La cuisine vietnamienne est bien plus variée que ça. Et cerise sur le gâteau, elle est plutôt diététique !

Le riz, la base de la cuisine vietnamienne

Le Vietnam est le cinquième producteur mondial de riz. Les vietnamiens mangent donc du riz à toutes les sauces et quasiment à tous les repas ! Prendre son repas se dit ăn com, ce qui signifie manger du riz ! Les choses sont assez claires !

Exit les couverts ; au Vietnam on mange avec des baguettes ! Si vos enfants n’ont pas une dextérité folle avec celles-ci, pensez à emporter des couverts (pas en plastique… pensez donc à notre Mylène). N’hésitez pas à vous entrainer à manger avec des baguettes… il est de coutume de porter un plat de riz à ses lèvres et de pousser le contenu vers sa bouche (en faisant du bruit, c’est encore mieux !) !

Le riz, se déguste frit avec des légumes, des œufs, de la viande et des herbes aromatiques… un régal !

Les nouilles à base… de riz

La plupart des pâtes sont des pâtes de riz ! En soupe ou frites, elles sont délicieuses !

Le Pho est une soupe à base de longs vermicelles translucide, d’un bouillon (obtenu après avoir fait bouillir des os plusieurs heures !), de lamelles de viandes, de la coriandre et des épices… Un véritable régal qui se déguste dans un restaurant ou chez un marchand ambulant au bout de la rue (souvent meilleur !). Si le Pho est délicieux ainsi, elle ne présente pas un grand intérêt pour les végétariens !

A Hoi An, vous trouverez également le Cau Lau, une des spécialités culinaires de la ville. Les nouilles sont plus larges, et l’eau du bouillon provient, selon la légende, de l’eau d’un puits de la ville !

Les nouilles se retrouvent également frites avec des légumes et de la viande.

 Les spécialités vietnamiennes

On y vient à l’incontournable nem. Vous le retrouvez sur les cartes des restaurants sous le nom de fried rolls. Vous ne connaissez pas ? Laissez-moi vous renseigner ! Il s’agit d’un ballotin cylindrique fait d’une feuille de riz, farcie de carottes, de champignons, de vermicelles transparents, d’une source de protéines (tofu, crevettes, poulet, porc). Une fois prêt, le nem est frit dans de l’huile bouillante ! Craquant sous la dent, c’est un régal. Il existe également les fresh spring rolls, le rouleau de printemps que nous retrouvons dans les restaurants chinois occidentaux.

Dans la même lignée, le Bánh xèo : la crêpe vietnamienne. Frite avec du soja, du porc et des crevettes (option végétarienne possible, il suffit de le demander), elle se déguste roulée dans une feuille de papier de riz, accompagnée à votre gré de salade et / ou d’herbes.

Le Bun Bo Nam Bo plus connus en occident sous le nom de Bo Bun. Un plat à base de pâtes de riz, d’herbes aromatiques, de lamelles de viande, des cacahuètes et parsemés de morceaux de nems. Le tout généreusement arrosé d’une délicieuse sauce…

Au-delà de ces quelques spécialités, il existe des hot pot (une sorte de pot-au-feu) de légumes (aubergines notamment) et / ou de viande / fruit de mer / poisson, accompagnés de riz…

Sur le pouce…

Vous n’avez pas le temps de vous arrêter pour déjeuner ou vous sautez dans un bus de nuit le ventre creux ? Une solution locale (et délicieuse) pour vous : le Bánh mi. Un sandwich à base de baguette croquante remplie de lamelles de viande grillée, de carotte râpée, de rondelles de concombre et de salade (l’option végétarienne avec un œuf existe). Le tout arrosé d’une sauce soja, de coriandre et autre condiment. Chacun à sa recette ; explosion de saveurs garantie !

Et pour les enfants moins adeptes de saveurs exotiques vous pouvez leur préparer un sandwich de vache-qui-riz (rit) ! (Achetez le pain auprès d’un marchand ambulant de Bánh mi).

Pour les végétariens

Distillées dans cette rubrique, nous avons essayé de présenter quelques options végétariennes vietnamiennes. Pour information, les plats végétariens sont légion au Vietnam et une page entière dans les menus des restaurants leur est très souvent consacrée ! Ami végétarien, tu vas te régaler !

Le café végétarien

Saviez-vous que le Vietnam est le second producteur au monde de café ? Et bien vous le savez maintenant, et vous voilà obligés de le tester !

Assez serré, le café vietnamien se fait désirer. Il vous sera servi brut ; une tasse surmontée d’un filtre à café inox empli d’eau bouillante ! Il peut être également servi froid (ca phe da) et avec du lait concentré (ca phe sua dua). La spécialité d’Hanoï est un café servi avec un œuf à l’intérieur (ca phe trung ou egg coffee)… Cette variante existe sous une version plus sucrée ou une boule de glace de noix de coco remplace l’œuf… Un régal !

Enfin, il existe une option… plus sauvage ; le Kopi Luwak ! Il s’agit de café dont les grains ont été récupérés dans les excréments de civettes qui n’arrivent pas à les digérer… Vous nous en donnerez des nouvelles !

Côté sucré

L’influence française se retrouve également dans les… boulangeries ! Vous trouverez des croissants, des pains au chocolat et même des chocolatines (plus ou moins réussies) pour satisfaire des papilles en manque de repères.

Outre cela, flânez sur les marchés et laissez-vous tenter par les nombreuses saveurs sucrées des fruits locaux : mangues, papayes, mangoustans, ramboutans et pour les plus téméraires, le durian (fruit à l’odeur très particulière…).

Se faire livrer

Vous êtes fatigués après une longue journée de vadrouille ou une belle tourista terrasse une partie de la famille… Vous ne voulez pas sortir pour vous sustenter ; faites-vous donc livrer. L’application Grab propose un service de livraison de nourriture. Géolocalisez-vous en activant votre GPS et laissez-vous guider !

soupe pho

L’incontournable Pho, qui se déguste également au petit déjeuner !

vendeuse de pain au vietnam sur velo

Le pain, héritage français

Les hébergements au Vietnam

Côté hébergement, on en trouve pour tous les goûts, pour toutes les bourses ! Mais rien de très original…

Attention cependant, les prix fluctuent avec la période de l’année ; pendant les grandes vacances scolaires occidentales (juillet-août) et pendant le Têt (le nouvel an vietnamien), les prix ont tendance à flamber !

oChambre chez l’habitant ou homestay vietnamienne

Elles sont légion ! Dans le nord, où ce type d’hébergement est assez courant, c’est l’occasion découvrir des habitations traditionnelles et de vivre de grands moments de convivialité (et certainement les petits déjeuners locaux… à vous le Pho de bon matin !).

Les Hôtels vietnamiens

Il s’agit du type d’établissement le plus commun au Vietnam. Le confort est proportionnel au tarif pratiqué et il faut généralement peu de dongs en plus pour passer la gamme au dessus. En fonction de ce que vous souhaitez, du calme ou une vue depuis votre chambre, privilégiez une chambre sur cour (souvent moins chère) ou une chambre sur rue (souvent plus exposée à l’agitation extérieure… pour information la journée débute généralement vers 5 heures au Vietnam…).

Un peu plus chers mais ils raviront les férus d’architecture ; les hôtels d’époque coloniale ou les hôtels de charme.

Complexes hôteliers vietnamiens

Les grandes chaînes hôtelières sont présentes au Vietnam ; il est possible d’obtenir des ristournes en réservant à l’avance sur Internet.

Les campings

Ce n’est clairement pas l’hébergement le plus populaire au Vietnam… néanmoins il existe quelques adresses de camping qui peuvent rendre votre voyage encore plus dépaysant !

Les jonques hôtels

Voguant entre les reliefs karstiques de la mer du Tonkin, les jonques hôtels proposent des formules d’une à plusieurs nuits sur la baie d’Halong. Les jonques disposent d’un confort variable allant de la jonque collective à la jonque privée plus luxueuse.

Rappelons-le… Au Vietnam, vous ne pouvez pas dormir n’importe où. Vos hôtes doivent impérativement vous déclarer aux autorités. Aussi, il vous sera obligatoire de présenter vos passeports et d’effectuer le check-in (même pour des logements type Airbnb).

jonque blanche voguant sur la baie d'halong

Dormir sur une jonque sur la baie d’Halong…

hotel inspiration francaise dalat vietnam

… ou dans un hôtel chalet sur les hauteur de Dalat ?

Quel budget pour un voyage au Vietnam en famille ?

Le Vietnam est plutôt bon marché. Néanmoins, il se classe comme un des plus cher des pays d’Asie du Sud Est. Comment s’en sont sorties nos familles voyageuses ?

budget moyen

Budget quotidien par personne estimé à 24 €.

NB : chiffres basés sur l’expérience de 3 familles.

Détails du budget Voyage au Vietnam en Famille

TEMPS MOYEN PASSE : de 15 jours à 1 mois 1/2

DETAIL DU BUDGET EN %

Détail du budget en %

  • Activités
  • Hébergement
  • Nourriture
  • Transport
  • Divers

DETAIL DU BUDGET QUOTIDIEN AU VIETNAM PAR PERSONNE

Activités

Hébergement

Nouriture

Nourriture

Vol interne

Conseils pour optimiser votre budget au Vietnam en famille

  • Un maître mot : NEGOCIEZ ! que ce soit la chambre d’hôtel, le transport ou un souvenir ; tout se négocie !
  • N’hésitez pas à vous nourrir en dehors des centres touristiques, les prix seront moins élevés et la nourriture tout aussi succulente !
  • Ne vous dispersez pas si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer au pays… Élaborer un itinéraire ne vous faisant par courir vous permettra d’économiser quelques dongs dans les trajets !
  • N’oubliez pas de vérifier l’option avion qui vous fera GAGNER DU TEMPS et parfois de l’argent !
  • Optez pour les transports de nuit pour ECONOMISER une nuit d’hôtel !

Voyager avec un bébé au Vietnam

Les produits pour bébé au Vietnam

Trouver des produits dédiés au bébé au Vietnam est assez aisé… si on sait où chercher !

Dans les centres commerciaux des grandes villes, vous trouverez très souvent des supermarchés type Big C. Ils sont plutôt bien achalandés pour vos bébés.

Les couches (tã) se trouvent assez facilement un peu partout, dans des petits magasins. Les familles témoignent avoir rencontré plus de difficulté à les trouver dans les centre-ville !

Le lait en poudre se trouve dans des boutiques spécialisées et dans les pharmacie. Il est quasiment sûr que vous n’arriviez pas à trouver votre marque fétiche sauf, si vous utilisez du lait Eveil de Lactel. Faites le plein ou faites confiance en Cow true milk, Santa Gold ou France Lait. Pour les bébés diabétiques, vous trouverez du Gluvita.

Pour les petits pots, les choix seront plus restreints, les bébés vietnamiens ne mangeant pas ce type de produit. Vous trouverez dans des boutiques dédiées aux bébés (on vous en indique quelques unes sur la carte des adresses kidfriendly) les marques suivantes : SG Food baby ou des marques coréennes.

Les indispensables des familles avec bébé au Vietnam

Recommandés par nos familles interviewées

Trois familles voyageant avec des enfants en bas-âge ont pu nous donner leurs ressentis. En terme de matériel de puériculture, un porte bébé adapté (ceux ci-dessous ou un sac de portage P4), un siège auto compact, des casques de vélo et moto, et une valise Trunki semblent être de bons alliés pour un voyage en toute sérénité avec de jeunes enfants au Vietnam.

Quelques livres pour préparer vos enfants à un voyage au Vietnam…

Quelques livres pour adultes pour découvrir le Vietnam…

Les voyages des familles au Vietnam

You like it ? Pint it !

Vous partez prochainement en voyage en famille au Vietnam,

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0
>