Top
flores famille

Indonésie en famille : Java, Flores et Komodo

1 mois en dehors des sentiers battus avec 3 enfants !

Pour Laurent et sa famille, l’Indonésie ne se résume pas à Bali ! Ainsi, en juillet ils ont découvert une Indonésie loin du parcours plus traditionnel à Bali : Java, Flores et Komodo sont au programme ! 1 mois magique en Indonésie ! Il nous partage son fabuleux voyage en famille en Indonésie et nous prouve que s’éloigner des sentiers battus est tout à fait faisable en famille en Indonésie !

Découvrez également

Si vous souhaitez préparer votre voyage en Indonésie en famille, découvrir d’autres itinéraires, budgets et astuces de nos familles, trouver des adresses kidfriendly en Indonésie, simplement échanger sur cette destination, cliquez sur les boutons ci-dessous !

Guide Pratique Indonésie

Les voyages des familles en Indonésie

Adresses KidFriendly en Indonésie

Des questions ? On en parle

De retour de séjour en Indonésie en famille, vous souhaitez partager votre expérience sur wikidstravel ?! Contactez-nous… on vous attend !

Indonésie kidfriendly ?

Notre avis

Transports

Santé

Sécurité

Nourriture

Activités kidfriendly

Facilités bébé

Destination KidFriendly ?

Ne surtout pas se cantonner a Bali

NDLR : Laurent estimait – à juste titre – qu’il n’était pas évident de noter ces différents critères pour un pays aussi vaste et disparate qu’est l’Indonésie (îles plus ou moins développées en fonction de leur développement touristique. La notation ci-dessus est une moyenne. Voici la notation donnée respectivement pour Java et Flores pour les critères où il notait une grosse différence.

  • Transport :  5 – 1
  • Santé : 3 – 1
  • Produits bébé/enfant : 4 – 1

QUELLE FAMILLE VOYAGE ?

Nous sommes une famille de 4 : Marie et Laurent les grands, Victor et Arthur les moins grands ! En Indonésie, nous aurions pu nous cantonner à Bali pour passer comme tant de touristes des vacances de rêve, qui plus est tout confort. Mais nous avons préféré opter pour un voyage plus roots, avec certes des haltes régulières dans des hôtels plus confortables (c’est-à-dire avec douche et parfois même une piscine !) afin que nos fils puissent régulièrement se reposer et ne saturent pas : passer une soirée dans une piscine, même très basique, n’avait pas de prix pour eux et les requinquait très vite après 2-3 jours passés à crapahuter dans un bout de jungle ou au sommet d’un volcan, avec une ou deux nuits sommaires sans eau courante.

Dans cet esprit, nous avions également choisi de voyager avec les transports locaux pour nous sentir plus en immersion dans le pays, plutôt que de louer voiture ou scooter, avec lesquels nous n’aurions assurément pas fait le même voyage. Pour résumer, l’objectif consistait globalement à sortir un peu de notre zone de confort pour emmener notamment nos fils là où ils n’avaient plus les repères habituels que leur apporte leur confort quotidien ici. Le voyage a ainsi été plus authentique.

DURÉE ET PÉRIODE DU VOYAGE

Durée du voyage : 1 mois

Période du voyage : juillet

Météo pendant le voyage : idéal (attention, le climat est complètement différent sur les îles les plus éloignées)

 TYPE DE VOYAGE

Roadtrip / “Aventure” et parfois plus confort / tour organisé / slow travel (c’est-à-dire sac à dos et moyens de transports locaux)

Ages de mes enfants : 8 ans ½ et 6 ans ½

bromo java famille
volcan bromo java
bromo java famille

Voyage en Indonésie : mon avis

Pourquoi visiter l’Indonésie en famille ?

Nous cherchions une destination qui nous permette de varier les plaisirs : d’une part, mer et plongée, nos incontournables ; d’autre part, nous recherchions des sites naturels époustouflants, notamment des volcans actifs ; mais aussi des vieilles pierres et des animaux ; et enfin des rencontres, plus particulièrement avec les habitants de zones éloignées et plus ou moins isolées : quand nous étions les seuls visiteurs étrangers, nous étions accueillis avec une extrême gentillesse, mais aussi pas mal de curiosité, au bon sens du terme.

Notre joli souvenir de notre sejour en Indonesie

Sans hésitation, notre rencontre avec les mineurs de soufre de l’Ijen, qui font un travail inhumain au fond d’un volcan actif situé dans l’est de Java (et facilement accessible depuis Bali). Le cadre est féérique, imaginez plutôt : un ciel bleu majorelle, un cratère actif au fond duquel fume un lac d’acide vert fluo, lequel est cerné par des parois très jaunies par le soufre. C’est dans ce décor irréel que les mineurs transportent 80 kg de soufre sur leurs épaules pendant des heures, en escaladant les parois abruptes du volcan, dont la fumée omniprésente encrasse leurs poumons, le tout sous la canicule et pour être payés une misère. Résultat : leur espérance de vie est estimée à une quarantaine d’années. Et pourtant, ces gens-là ne se départissaient pas de leur sourire. Ils m’ont marqué et je repense régulièrement à eux aujourd’hui, notamment quand je me plains pour des broutilles au bureau où je travaille ! Une vraie leçon de vie pour moi, que je ne suis pas près d’oublier

mineur kawa ijen java
Mineur du volcan Kawa Ijen sur l'île de Java. Une rencontre inoubliable

Notre itinéraire en Indonésie : 1 mois en dehors des sentiers battus en famille en été

itinéraire indonésie famille
Notre itinéraire : 1 mois entre Java, Flores et Komodo

Nos étapes en Indonésie en résumé

  • Jakarta (1 nuit)
  • Yogyakarta (temples de Borobudur et Prambanan) (1 nuit)
  • Solo (Surakarta) (1 nuit)
  • Malang (1 nuit)
  • Bromo (volcans Bromo, Semeru, Batok et Kursi…) (1 nuit)
  • Kalibaru (plantation Margo Utomo) (1 nuit)
  • Banyuwangi (volcan Ijen puis traversée pour Bali) (1 nuit)
  • Denpasar (Bali) (2 nuits)
  • Labuan Bajo (planification du changement de programme à cause de l’éruption du Raung) (2 nuits)
  • Lembor (Flores) (1 nuit)
  • Une nuit à Labuan Bajo
  • Croisière (parc marin de Komodo) (2 nuits)
  • Labuan Bajo (1 nuit)
  • Ile de Kanawa (parc marin de Komodo) (7 nuits)
  • Labuan Bajo (1 nuit)
  • Denpasar (Bali) (3 nuits)

Notre itinéraire en Indonésie détaillé

  • Borobudur (classé à l’Unesco) est le plus grand temple bouddhiste de la planète. Il faut idéalement le visiter au lever du soleil. Ce dernier se lève, tout rouge, exactement entre deux volcans, lesquels dominent la végétation exotique nappée de brume. Cette vue est à la fois mystique vu le lieu où l’on se trouve, et féérique.
  • Prambanan (classé à l’Unesco) est un superbe temple hindouiste, incontournable lui aussi.
  • Le volcan Bromo est également à découvrir aux premières lueurs du jour, lorsqu’il est tout rougi par les rayons du soleil levant, encadré par trois autres volcans. Là encore, cette vision est inoubliable.
  • La plantation Margo Utomo est un site idéal à découvrir en famille, où les enfants boivent les paroles du guide (et mangent les produits qu’ils découvrent au fil de la visite !)
  • Le volcan Kawah Ijen (qui signifie le cratère de l’Ijen) est un site inoubliable qui comporte un gros paradoxe. Car c’est dans ce cadre naturel magnifique que travaillent des mineurs de soufre, dans des conditions inhumaines.
  • Bali, l’île n’est plus à présenter et tant mieux car c’est le seul endroit qui ne nous a pas fait rêver au cours de ce périple.
  • Nos nuits à Labuan Bajo sur l’île de Flores ont essentiellement été des nuits de transition.
  • Méconnue, Florès est une île verdoyante, constellée de volcans et peu peuplée. Elle a tout pour plaire aux amoureux de la nature en recherche d’authenticité.
  • La croisière dans le parc marin de Komodo (classé à l’Unesco). Une croisière d’île en île, toutes de rêve ; rencontres avec les pêcheurs qui vivent dans des petits villages sur pilotis ; snorkeling, baignades, paddle, plongeons incessants de nos fils depuis le bateau ; visite du parc de l’île de Rinca et rencontre des fameux “dragons” (Rinca n’est pas loin de l’île de Komodo mais on a plus de chances de voir des dragons sur Rinca que sur Komodo) etc. Bref, cette croisière constitue l’un de nos plus beaux souvenirs de voyages, toutes destinations confondues…
  • Kanawa est une petite île paradisiaque dans ce même parc marin de Komodo. Baignades, plongeons incessants de nos fils depuis le ponton entre les bateaux traditionnels multicolores, snorkeling magique, plongée avec bouteilles, mais aussi volley et foot sur la plage…
borobudur java
Lever de soleil incroyable sur Borobudur
java famille prambanan
Et le temple de Prambanan voisin !
temple borobudur java
Le fameux temple de Borobudur à Java

Nos 6 coups de coeur en famille en Indonésie lors de ce voyage

Des coups de coeur, nous en avons eu pratiquement à chaque étape : le lever de soleil sur Borobudur, les volcans, les dragons de Komodo, l’incroyable gentillesse des habitants qui ne savent pas ne pas sourire, la plongée avec des raies mantas (inoffensives mais 6 m d’envergure !)…

Mais si je devais en citer un seul, ce serait la croisière de 3 jours que nous avons faite sur un bateau traditionnel dans les eaux magiques du parc marin de Komodo : îles paradisiaques, snorkeling au milieu de poissons multicolores, incursions dans les petits villages de pêcheurs sur pilotis à la rencontre de leurs habitants sur des petits îlots perdus au milieu de nulle part etc. Cette croisière, facile à organiser depuis le petit port de Labuan Bajo à l’ouest de l’île de Flores, même sans l’avoir planifiée à l’avance, fait carrément partie de nos plus beaux souvenirs de voyages, toutes destinations confondues.

Nos déceptions en Indonésie

Des choses qui nous ont déçues, aucune.

Nous avons juste été un peu embêtés par l’éruption du Raung, qui a entraîné la fermeture d’un certain nombre d’aéroports et bloqué plusieurs dizaines de milliers de voyageurs du monde entier qui se rendaient à Bali (ou essayaient d’en repartir). Pour nous, c’est un vol intérieur sur l’île de Flores qui a été annulé et nous a contraints à changer nos plans. Mais l’activité volcanique et ses conséquences font partie intégrante de l’Indonésie, on le sait pertinemment avant de s’y rendre et quand on doit improviser un changement d’itinéraire, ce n’est pas vraiment un problème car l’Indonésie regorge de merveilles, et on n’a donc que l’embarras du choix pour trouver un super plan B. Et puis dès le début de cet impondérable, nous avons repensé aux mineurs de l’Ijen rencontrés quelques jours plus tôt, ça nous a immédiatement fait relativiser…

Nos galères en Indonésie

Outre l’éruption du Raung qui nous a obligés à changer complètement nos plans sur Flores, Marie s’est fracassé le petit orteil contre un rocher fourbement caché dans l’eau à trois jours du retour. L’orteil n’était vraiment pas beau à voir car tout bleu, et surtout à angle droit avec le reste du pied ! L’anecdote serait un peu longue à raconter mais pour résumer, nous étions justement sur la magnifique petite île déserte de Kanawa, où il n’y a ni eau courante (l’eau est acheminée chaque jour par bateau et on n’a droit qu’à 50 litres par personne et par jour), ni électricité (sauf un peu le soir grâce à un groupe électrogène), ni téléphone, ni réseau internet. Or, quand nous y étions, le moteur du seul bateau de l’île (en fait une petite barque !) était en panne et nous ne pouvions donc pas retourner sur Flores dans la grande ville du coin (en fait, à peine 5000 habitants) pour faire soigner Marie. On a donc dû dérouter un pêcheur qui passait par là pour qu’il nous ramène à Labuan Bajo dans un bateau qui avançait au ralenti et dont le petit moteur quinquagénaire semblait à deux doigts de rendre l’âme. Quelques heures plus tard, le médecin consulté dans une petite cabane en bois à la lisière de la forêt tropicale nous annonçait une simple rupture d’un ligament. Mais quelques jours plus tard, une radio passée à Bordeaux diagnostiquait, elle, une fracture… J’en profite pour souligner le courage de ma petite femme qui a serré les dents pendant plusieurs jours sans jamais se plaindre.

enfant komodo
Les sourires des enfants de pêcheurs à Komodo

oNos activités immanquables lors d’un voyage en Indonésie en famille

Déjà, je dirais d’une manière générale qu’il n’y pas autant d’activités pour les enfants là-bas qu’il y en a en France. En revanche, celles qu’on trouve en Indonésie sont exceptionnelles et justifient à elles-seules qu’on emmène nos chères petites têtes blondes là-bas pour les découvrir.

Les principales sont :

  • Les rencontres avec les animaux, marins ou terrestres. Pour n’en citer que quelques-uns, on peut approcher les derniers orangs-outans de la planète (classés “en danger critique d’extinction”) à Kalimantan (la partie indonésienne de Bornéo) et Sumatra ; les fameux “dragons” de Komodo, ces varans géants carnivores et voraces de plus de trois mètres de long, qu’on peut approcher à quelques mètres ; des animaux marins de toute sorte : poissons multicolores, tortues, raies, dauphins etc.
  • La transition est ainsi toute trouvée avec l’activité suivante : le snorkeling (voire la plongée avec bouteilles selon l’âge). Il faut savoir que les petites îles de la Sonde, dont font partie notamment Florès et toutes les îles du parc marin de Komodo, sont situées en plein dans le fabuleux Triangle de Corail (= en gros : Bali – Philippines – Est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée), triangle qui est considéré par les biologistes marins comme l’épicentre de la vie marine sur notre planète. Autant dire que mettre la tête sous l’eau dans ces contrées a de quoi faire briller les yeux de nos enfants.
  • La plage constitue bien sûr l’une des activités phares et par là-bas, ce sont bien souvent de très jolies plages.
  • Il y a pas mal de possibilités de randonnées nature, plus ou moins sauvages selon les goûts.
  • On peut également visiter des plantations, je me permets même de le conseiller fortement. Nous en avons visité une, la plantation de Margo Utomo sur Java, avec une jeune guide locale, et ce fut un moment magnifique de découverte de la nature exotique pour nos fils : le caoutchouc qui coule le long du tronc de l’hévéa (émerveillement garanti), du teck sous forme d’arbres (et non pas de chaises de jardins comme on en a plutôt l’habitude !), de nombreux produits goûtés directement sur les arbres etc.
  • Le top selon nous : la croisière dans le parc marin de Komodo, classé par l’Unesco au patrimoine de l’Humanité.
  • Ce n’est pas à proprement parler une activité mais je citerais quand même les rencontres avec les enfants des villages isolés que nous avons visités. Comme souvent, nos fils ne parlaient pas la même langue qu’eux mais la communication se faisait facilement et naturellement via les jeux (en l’occurrence, c’était souvent le foot).
singe komodo parc rinca
Singe que l'on rencontre au parc Rinca sur Komodo
dragon de komodo
Le fameux Dragon de Komodo... Il y en a partout !

Organisation de notre voyage en Indonésie

Notre choix de transport pour voyager entre les îles en Indonésie en famille

Nous avons dû utiliser presque tous les moyens de transports possibles : avion, bateau, train, voiture (avec conducteur local), bus et becak (= le tuk-tuk local).

A noter que, si l’on peut bien sûr se déplacer d’île en île en avion, le plus sympa, le plus agréable et le moins cher (mais aussi, c’est vrai, le plus long) consiste à prendre le bateau : l’Indonésie étant un pays insulaire (le plus grand archipel du monde avec ses quelques 17.000 îles), les déplacements en bateau y sont d’une grande simplicité ; si le trajet n’est pas trop long, on peut également solliciter les pêcheurs locaux pour plus d’authenticité, lesquels sont ravis de nous emmener : il faut juste négocier le prix AVANT le départ ; pour eux, c’est plus rentable qu’une journée de pêche et pour le voyageur, ça reste très bon marché, de plus on a la satisfaction d’avoir participé à un “voyage équitable”.

Nous ne recommandons pas vraiment le bus, le minibus ou la voiture partagée sur l’île de Flores (350 km de long). Car les routes y sont à la fois défoncées et extrêmement sinueuses, et les chauffeurs ont tendance à rouler vite malgré tout. Résultat, les grands et plus encore les petits y sont régulièrement malades (pour l’anecdote, on trouve parfois de petits sacs de vomi abandonnés sur le bord des routes). Il vaut donc mieux “privatiser” une voiture, c’est-à-dire trouver un local qui accepte de nous transporter à travers l’île pendant un ou plusieurs jours, en lui demandant dès le départ de rouler lentement, et en le lui rappelant chaque fois qu’il l’oublie ! C’est ce que nous avons fait et après un début difficile pour l’un de nos deux fils, tout est vite rentré dans l’ordre avec un conducteur compréhensif et à l’écoute.

scooter java voyage
Chargement de scooter !

o Nos hébergements en Indonésie en famille

Il est globalement facile de trouver des hébergements à l’avance, ailleurs qu’à Bali en haute saison. La règle à retenir pour être tranquille : si on se rend dans un site assez voire très touristique et qu’on est exigeant sur l’hébergement, alors il est préférable de réserver à l’avance. Pour le reste, on trouve toujours de quoi dormir correctement, même en haute saison si on n’est pas à Bali.

baie komodo
Point de vue sur la Baie de Komodo depuis le parc Rinca
croisiere komodo
Coucher de soleil en pleine croisière... Sublime !

f Nos adresses kidfriendly en Indonésie

  • D’une part, pour ceux qui aiment les jolies plages, les baignades, le snorkeling de rêve : l’île de Kanawa, en plein Parc Marin de Komodo. Il faut désormais passer par les centrales de réservations en faisant la recherche “Kanawa Beach Resort”.
  • D’autre part, la croisière dans ce même parc marin. Je n’ai plus les coordonnées de notre contact car il en a hélas changé, mais on peut très facilement trouver un petit bateau traditionnel transformé en bateau de croisière sur le petit port de Labuan Bajo (à l’ouest de Flores). On peut faire une croisière partagée avec une autre famille pour partager également le prix, ou la privatiser ; c’est un peu plus cher mais ça reste accessible et ça vaut tellement le coup…

Découvrez les adresses kidfriendly en Indonésie des wikidsfamily.

Notre avis et nos conseils santé et sécurité : pour un voyage serein en Indonésie en dehors des sentiers battus en famille

Côté sécurité

Oui, partout, tout le temps. En tous cas par rapport aux habitants, dont la gentillesse nous a époustouflés du premier au dernier jour. Nous sommes toujours vigilants en voyage, sans excès mais vigilants, mais en Indonésie nous n’avons absolument jamais ressenti le moindre sentiment d’insécurité. Partout, les habitants ont été accueillants, ouverts, souriants, curieux au bon sens du terme, heureux de discuter avec nous, bref, un régal. On n’a jamais retrouvé ça ailleurs, même pas en Thaïlande, considérée comme “le pays du sourire”.

En revanche, avec la nature, il est important de toujours respecter les consignes de sécurité (avec les dragons ou les volcans par exemple).

N.B. Pour le thème “sécurité”, je n’ai attribué qu’une note de 4* car j’ai pris en compte les risques liés à la nature : animaux, volcans, activité sismique, etc.

Côté médical

Quelques mois avant le départ, nous nous sommes rendus au service des maladies tropicales de l’hôpital St-André à Bordeaux, pour demander quels vaccins étaient nécessaires. Ils sont spécialisés et savent exactement quels vaccins sont indispensables en fonction de la zone du monde considérée (le médecin rencontré nous avait fait part de certaines maladies spécifiques à de toutes petites zones localisées qu’il semblait parfaitement connaître). Bref, de vrais spécialistes. Au final, de mémoire, nous avions reçu le vaccin contre l’hépatite A.

enfant komodo
Les espiègles enfants de Komodo!

Nos 3 indispensables pendant notre voyage en Indonésie en famille

Quand nos fils étaient tout petits, ils n’avaient besoin que d’une chose en voyage : leur doudou ! Car nous pouvions être perdus ou en grosse galère, eux s’en foutaient royalement tant qu’ils avaient leur doudou ! Pour l’Indonésie, ils étaient plus grands et avaient pris quelques livres, deux ou trois petits jeux de voyages (en format de poche) et surtout, une balle de tennis chacun. Comme ça, dès que nous étions dans un endroit perdu, ils pouvaient jouer au foot, notamment avec les enfants qu’ils rencontraient dans les villages isolés. Puis bien sûr, ils ont donné ces balles à des enfants rencontrés dans les derniers jours du voyage.

Découvrez l’article de wikidstravel sur les jeux et jouets à emmener en voyage en famille !

oNotre budget pour 1 mois de vacances en Indonésie en famille en été

Avant de donner le prix, je dois préciser que pour ce voyage, nous nous sommes fait plaisir mais qu’il y a largement moyen de réduire sensiblement ce budget (hébergements, pas d’avions intérieurs, croisière partagée plutôt que privatisée, etc.). Nous en avons eu en tout pour 8 000 € environ à quatre, tout compris, notamment les vols (en haute saison).

  • 910 € Bordeaux – Paris A / R
  • 200 € Paris-Jakarta et Denpasar-Paris
  • 280 € Jakarta-Yogyakarta
  • 824 € Denpasar-Labuan Bajo
  • 350 € croisière privatisée Parc de Komodo 3 jours / 2 nuits
  • 675 € sur Kanawa (7j/7n) mais il est possible que les prix aient augmenté depuis.

Voilà pour les postes de dépenses les plus importants. Pour les autres dépenses, je ne les ai pas notées. La restauration est très bon marché (et plutôt bonne bien que pas assez variée), les déplacements en voiture avec des conducteurs locaux ne reviennent pas très cher non plus (notamment, l’essence est de mémoire trois fois moins chère qu’en France).

Est-ce que l’Indonésie est kidfriendly et adaptée à un voyage en famille ? Un dernier conseil pour les wikidsfamilles ?

Oh que oui ! C’est une expérience fabuleuse pour les enfants, où l’on peut allier (selon l’âge) les visites culturelles, la découverte d’une nature très généreuse, les rencontres avec des gens qui vivent très différemment de nous, et bien sûr des moments d’amusement inoubliables. Pour résumer, je dirais que l’Indonésie est un excellent rapport découverte / fun.

Ça n’engage vraiment que moi car je vais aller à contre-courant d’une idée très voire trop répandue : je conseillerais aux familles de ne surtout pas se cantonner à Bali. C’est certes une île intéressante pour découvrir un pays exotique en mode tout-confort, car elle est très développée et on n’y manque de rien (on peut par exemple s’y casser le petit orteil en toute sérénité, on se fera soigner sans problème ! Sur Kanawa par contre…). Mais d’une part, elle est extrêmement touristique l’été et d’autre part, elle a beau être très belle, les spécialistes de l’Indonésie disent souvent que c’est la moins belle île du pays. Et sur la dizaine d’îles, grandes ou petites, sur lesquelles nous avons posé les pieds, nous sommes bien d’accord avec cette théorie : Bali a beau être belle voire incontournable, elle ne vaut pas le reste du pays…

Nous avons décidé d’éviter la côté sud où se concentre le tourisme de masse et nous ne l’avons pas regretté !

Un grand Merci à Laurent pour ce très beau retour d’expérience en dehors des sentiers battus en Indonésie !

Sa famille part très prochainement en Tour du Monde… N’hésitez pas à les suivre !

       

Vous aimerez également

Voyager en Thailande en famille

Vous prévoyez de voyager en Thaïlande en famille ? Découvrez notre guide pratique dédié à la Thaïlande en famille : il compile toutes les informations pratiques des familles ! Pour une bonne dose d'inspiration, découvrez des témoignages de famille. Pour préparer [...]

Voyager aux Philippines en Famille

Vous prévoyez des vacances aux Philippines en Famille ? Découvrez notre guide pratique dédié aux Philippines en famille : il compile toutes les informations pratiques des familles ! Pour une bonne dose d'inspiration Philippines, découvrez des témoignages de famille. Pour [...]

Voyager en Malaisie en Famille

Vous prévoyez des vacances en Malaisie en famille ? Découvrez notre guide pratique dédié à la Malaisie en famille : il compile toutes les informations pratiques des familles ! Pour une bonne dose d'inspiration, découvrez des témoignages de famille. Pour [...]

You like it ? Pin it !

Vous partez prochainement en voyage en Indonésie en famille ?

Epinglez ce témoignage sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à  la newsletter
100 % kidfriendly

Restez inspiré ! Nous vous envoyons une dose d'inspiration chaque mois avec des interviews de familles voyageuses, des adresses kidfriendly et des conseils pour bien préparer son voyage en famille !
Je m'inscris !
close-link