Top
que faire aragon salto de bierge

road trip en aragon : que faire en Aragon ?

J’

en rêvais depuis des années et c’est enfin arrivé : découvrir le Désert des Bardenas le temps d’un week-end prolongé. Mais pourquoi ne pas pousser un peu plus loin à la découverte de cette région du Nord de l’Espagne souvent méconnue. C’est finalement un magnifique road trip en Aragon et Navarre que nous avons réalisé, entre désert, champs d’oliviers, routes spectaculaires, villages typiques perchés, Pyrénées aux sommets enneigés, lacs superbes… Tant de merveilles à 2 heures de la frontière franco-espagnole qui nous ont offert un dépaysement inattendu ! Alors pourquoi voyager à l’autre bout de la planète ; faites un road trip en Aragon et Navarre, vous serez sur une autre planète ! Voici mon retour d’expérience à la suite de notre road trip en famille. Je parle beaucoup, mais c’est pour vous donner un max d’informations pour vous aider à organiser le vôtre !

Notre dossier Espagne en famille

Récits de Voyage

Articles

Van ou voiture pour un road trip en Aragon et Navarre ?

road trip en aragon

La question ne s’est pas posée très longtemps pour nous. Nous avons une tente sur le toit qui n’attendait que la fin de la « saison des pluies dans le Pays Basque » pour repartir en vadrouille… C’est donc tout naturellement que nous décidé que cette escapade se ferait en mode roots !

Si vous aimez la van life ou si vous voulez tout simplement tester cette aventure, un road trip en Aragon et Navarre est un super terrain de jeu pour la vivre !

Regardez du côté de Black Sheep Van si vous partez depuis la France, ils ont des agences à Biarritz et à Toulouse ! Leurs vans sont en très bon état, bien conçus et de nombreuses options sont proposées. De la tente de toit à un van pour 4 avec douches et toilettes, vous trouverez assurément votre bonheur !

road trip en aragon

Faut-il réserver ses hébergements en Aragon et Navarre ?

road trip aragon

Nous faisons partie de la team « dernier moment ». Du coup, nous arrivions comme un cheveu sur la soupe à nos spots ou campings. Et c’est passé. Mais ça aurait pu ne pas passer, notre dernier camping a marqué « full » peu de temps après notre enregistrement et d’après le gérant les hébergements d’Alquezar étaient tous complets… Y-avait-il un événement particulier ce jour-là à Alquezar ? Aucune idée, mais avec du recul, peu importe le type d’hébergement recherché, je réservais au moins la veille pour le lendemain. Booking est clairement mon allié dans mes recherches et j’y trouve même des campings !

camping aragon road trip
Notre camping à Agüero... Une vue de dingue sur les mallos !

Itinéraire de mon road-trip en Aragon et Navarre

Notre road trip improvisé en Aragon !

Direction les Bardenas Reales, dépaysement garanti à 2 heures de la frontière franco-espagnole – Jour 1

road trip aragon

Niché entre Navarre et Aragon, c’est dans le désert des Bardenas que notre road trip a débuté ! A quelques heures de route de la frontière franco-espagnole, se trouve cette zone désertique absolument spectaculaire et inattendue qui me faisait de l’œil depuis bien trop longtemps. Un véritable ovni dans le paysage !

Après deux heures de route, nous arrivons dans la zone la plus aride des Bardenas, La Blanca où trône la sublime cheminée de fée le Castildetierra. L’invitation à découvrir ce désert est lancée, nous effectuons la sublime randonnée du Tour de las Cortimas qui nous permet de nous rendre compte de l’étendue du désert… On revient explorer cette zone demain, c’est une certitude !

bardenas road trip famille
La fameuse cheminée des Bardenas
bardenas road trip
road trip bardenas
La fameuse cheminée de fée des Bardenas !

Où dormir aux Bardenas ? impossible de dormir à l’intérieur du parc en van. C’est tout bonnement interdit. A quelques kilomètres du bureau des guides des Bardenas, le parking d’Argedas accueille les camping-cars, les vans, les tentes sur le toit. Rien de glamour si ce n’est que vous dormez aux pieds des maisons troglodytes habitées encore dans les années 60 !

Si vous êtes plutôt du genre à penser qu’à lieu exceptionnel, hôtel exceptionnel, alors l’hôtel Aire des Bardenas est fait pour vous : original et exceptionnel !

campement bardenas
Le parking... notre hôtel du soir aux Bardenas
ou dormir bardenas
Notre tente sur la voiture... tellement minuscule à côté de l'immense bus voisin !
ou dormir bardenas
Et dire que juste au dessus de notre campement il y a ces maisons troglodytes où vivaient des familles il y a encore 60 ans !

Road-trip aux Bardenas La Blanca et route pour Agüero – Jour 2

Non lassés par ce somptueux désert et galvanisés par la vue panoramique de la veille, nous décidons d’effectuer la boucle de 35 km dans la Blanca. Pas à pied rassurez-vous ! C’est sur une véritable piste caillouteuse que nous évoluons à un rythme lent, absorbés par la beauté des paysages rencontrés (30 km/h vitesse maximale réglementaire). Les haltes sont nombreuses ; nous sommes subjugués par ces paysages dignes des grands espaces australiens (peut-être américains, mais on n’a pas encore exploré cette région du monde). Le bureau des guides préconise deux heures pour effectuer la boucle, haltes incluses.

roadtrip bardenas

Sur les coups de treize heures, nous laissons ces paysages lunaires derrière nous pour nous aventurer en Aragon. Place aux paysages verdoyants de la vallée de l’Èbre, un petit air de Provence souffle ici, manque le chant des cigales et la douce odeur de la lavande.

Nous traversons de nombreux villages qui semblent abandonnés ; peut-être l’heure de la sieste ? Plus les kilomètres diminuent sur notre GPS, plus nous voyons au loin les Mallos, des monolithes rocheux aux parois verticales. Depuis le mirador à l’entrée d’Agüeros, les Mallos semblent protéger le village médiéval. Le point de vue est vraiment exceptionnel. Nous restons bouche bée devant tant de beauté. Plus on s’en approche, plus on se sent tout petits.

Après avoir découvert le village, désert encore une fois, nous entreprenons le tour des Mallos (1h30). Nous grimpons à travers la garrigue où l’odeur du thym et du romarin chatouille nos narines. Pas le temps d’observer les grimpeurs qui escaladent ces falaises, des vautours rodent au-dessus de nos têtes. Ils sont nombreux ici et nichent dans les nombreuses grottes des Mallos. Après une longue descente, nous longeons les parois rocheuses. On se sent littéralement écrasés par leur grandeur ! Rapidement, la boucle est bouclée ! Une belle randonnée très facile en famille !

road trip aragon
Le village d'Aguëro protégé par les malos
que faire en aragon
Début de la randonnée du tour des malos d'Aguëro
que faire en aragon
que faire en aragon
Sous les imposants malos d'Aguëro, on se sent tout petit !

Où dormir dans les Mallos ? le camping de la Peña est simple mais largement suffisant ! La vue directe sur les Mallos depuis les emplacements est renversante, tout comme celle depuis la piscine (malheureusement pas ouverte lors de notre passage). Côté hôtel, il n’y en a pas ! Il faut plutôt rejoindre Murillo de Gallego, plus touristique pour en trouver !

Que faire à Agüero ? de nombreuses activités sportives sont proposées dans la région. Osez le rafting, des groupes dédiés aux familles (à partir de 7 ans) partent tous les jours s’éclater dans les rapides de niveau II ! Accessibles dès 4 ans, accrobranches et tyroliennes vous feront frissonner dans un somptueux décor ! Pour les plus de 12 ans, allez taquiner les parois verticales des Mallos en faisant de la via Ferrata !

road trip aragon famille
Ce sentiment de liberté en ouvrant la tente de bon matin !

Road-trip en Aragon : d’Agüero à Alquezar – Jour 3

Depuis notre tente, le réveil avec vue sur les Mallos est magique et nous pousse à sortir du lit pour explorer encore l’Aragon. Avant de quitter ce coin d’Aragon, nous nous dirigeons vers les Mallos de Riglos qui sont plus touristiques que ceux d’Agüero mais vraiment splendides ! Nous traversons le village de Murillo de Gallego où de nombreuses activités sportives et aquatiques sont proposées : Canyoning, rafting, via ferrata, escalade… idéales avec des adolescents, un peu moins avec nos jeunes enfants.

Cette fois, nous tournons le dos à nos Mallos ; une fois la route secondaire passée, nous nous retrouvons sur l’autoroute… beaucoup moins jolie que la veille. Par chance, nous avons décidé de rejoindre l’embalse de Vadiello pour pique-niquer au cœur de la Sierra de Guara. La route sillonne en suivant les courbes du Rio Guatizalema en contrebas, et se fraie un chemin à travers la roche (gare aux chèvres qui y trouvent un peu de fraicheur mais qui sautent sur les falaises à votre arrivée). La route en impasse nous amène aux pieds des Mallos de Ligüerri sur un parking. C’est donc à pied (comptez 100 mètres max) que nous rejoignons le barrage de Vadiello. Une nouvelle claque nous attend. La vue depuis le barrage est splendide, La couleur de l’eau est d’un turquoise cristallin assez dingue ! Des falaises blanches semblent glisser dans l’eau, au fond la vallée… Magnifique. Une randonnée débute ici et fait le tour du lac (3 heures de marche environ). Malheureusement une de nos filles n’est pas au top, nous renonçons. Nous pique-niquons sur la plateforme du mirador et comprenons les chèvres qui recherchent la fraicheur du tunnel… Il fait très chaud !

que faire en aragon
L'incroyable couleur de l'eau du barrage de Vadiello
que faire aragon
Les chèvres qui cherchent la fraicheur dans le tunnel

Nous rejoignons à nouveau l’autoroute pour rejoindre Alquezar. La route est moins spectaculaire mais a une nouvelle fois des airs de Drôme provençale qui m’enchantent. Nous avons voulu nous reposer au camping d’Alquezar mais il est trop tôt ! Il faut revenir à 16 heures, il est à peine 14h30 !

Nous rejoignons le Salto de Bierge, un étroit barrage composé de deux bassins. La partie supérieure bloque l’eau du Rio Alcanadre avant de se jeter en une cascade de 9 mètres de haut dans le bassin inférieur. L’invitation à la baignade est trop forte ; nous pénètrons doucement dans l’eau fraiche du Rio. Un régal que de se baigner en pleine nature même si la route passe en contrebas (très peu de passage, ça reste calme). Il est possible de se baigner dans le bassin inférieur, mais il faut passer par des rochers… Avec des chaussons d’eau c’est jouable : nous n’en avons pas donc nous n’avons pas pu y descendre. Une autre option pour rejoindre le bassin inférieur : sauter ! Certains le font, alors pourquoi pas !

Normalement, l’accès au bassin est payant. Je pense qu’en arrivant à l’heure de la sieste, personne n’était là pour faire payer l’entrée. Comptez 4 euros par personne.

Retour au camping ; bouquin, trampoline et piscine !

que faire aragon salto de bierge
Le sublime Salto de Bierge
que faire aragon
Douce et fraiche baignade dans le Salto de Bierge

Où dormir à Alquezar ? Clairement je n’ai pas aimé le camping d’Alquezar. Trop grand et donc trop de monde. Pas de chance, nous avions un groupe d’une vingtaine de français qui se sentaient tellement bien au camping qu’ils ont parlé à voix haute jusqu’à une heure du matin. Mis à part cette mauvaise ambiance, les emplacements sont étroits, on est les uns sur les autres. Si nous n’avions pas dormi dans la tente, incontestablement c’est à Alquezar que nous aurions dormi pour profiter de l’ambiance intimiste du village. El Portal de Alquezar dispose d’une superbe piscine avec vue sur la ville. Des appartements confortables accueillent les familles à un tarif raisonnable.

Que faire à Alquezar ? La région de la Sierra de Guara est propice aux activités aquatiques ou de grimpe. Il est possible à partir de 7 ans de faire de la via Ferrata ! La Via Ferrata dans la Sierra de Guara, promet des paysages à couper le souffle. A partir de 8 ans et à condition de savoir nager sur 20 mètres, osez le canyoning dans un des plus beaux spots au monde !

ou dormir aragon
Notre campement à Alquezar... Pas le top pour nous

Road-trip en Aragon : Alquezar et lac Yesa – Jour 4

Après la nuit chaotique et une petite qui tousse toujours beaucoup trop, nous prenons la décision de stopper notre road trip en Aragon et de rentrer plus tôt que prévu chez nous. Mais avant cela, nous décidons de bien mettre à profit notre journée !

Alquezar est un superbe village médiéval au cœur de la Sierra de Guara. C’est aussi un des plus beaux villages d’Espagne. Chaque maison est décorée de briquettes aux couleurs pastel chaudes. C’est un véritable bonheur que de déambuler dans le centre-ville totalement piétonnier. Nous y vivons des petits bonheurs simples de la vie, comme profiter de la vue spectaculaire depuis le parking, flâner dans les ruelles pavées du village, trinquer à la terrasse d’un café en profitant de l’incroyable vue panoramique qui s’offre à nous. C’est une véritable surprise, nous n’avions pas vraiment conscience que c’était un des plus beaux villages d’Espagne (je vous ai dit, team « dernier moment » !), nous étions essentiellement venus marcher sur le chemin des passerelles.

C’est derrière la boulangerie « Panaderia l’artica » que débute la « Ruta de las Pasarelas del Vero ». Mais avant, il faut acheter un ticket d’entrée (4 € / adulte, gratuit pour les moins de 10 ans), être impérativement chaussés de chaussures fermées (les gardes m’ont demandé de troquer mes tongs contre des baskets), de l’eau en grande quantité. En effet, si la descente au cœur du canyon du Rio Vera se fait à l’ombre, la montée est raide et en plein soleil. Avant d’emprunter les fameuses passerelles, nous effectuons un détour vers une grotte, qui n’a pas beaucoup d’intérêt. Mais c’est ici que nous découvrons l’eau turquoise (et froide) qui se faufile sous nos pieds. Un régal avec la chaleur qui sévit.

La randonnée suit ensuite les courbes des parois verticales du canyon. Nous évoluons à quelques mètres de hauteur sur des passerelles. Sous nos pieds, le Rio Vero qui se tortille et des familles qui se baignent dans des cuvettes. Évoluer sur ces passerelles en se contorsionnant par moment a quelque chose de très régressif et ludique qui est loin de déplaire à nos enfants ! La randonnée passe comme une lettre à la poste jusqu’au superbe mirador. On est au cœur du canyon et la vue n’a rien à envier aux paysages australiens… Magique, on s’y croirait presque !

La montée est à la hauteur des promesses des gardes : peu ombragée et ça grimpe ! Les enfants montrent quelques signes de fatigue… mais galvanisés par une géocache au bout de la randonnée, nous bouclerons la randonnée en moins de 1h30 (3 km).

Quelques tapas dans un bistrot, un dernier tour dans Alquezar, un pincement au cœur en mettant fin à notre trip, nous voilà sur le chemin du retour, où une nouvelle claque nous attend…

que faire aragon alquezar
Le superbe village d'Alquezar
que faire aragon alquezar
que faire aragon famille
Une des jolies façades d'Alquezar

Après la nuit chaotique et une petite qui tousse toujours beaucoup trop, nous prenons la décision de stopper notre road trip en Aragon et de rentrer plus tôt que prévu chez nous. Mais avant cela, nous décidons de bien mettre à profit notre journée !

Alquezar est un superbe village médiéval au cœur de la Sierra de Guara. C’est aussi un des plus beaux villages d’Espagne. Chaque maison est décorée de briquettes aux couleurs pastel chaudes. C’est un véritable bonheur que de déambuler dans le centre-ville totalement piétonnier. Nous y vivons des petits bonheurs simples de la vie, comme profiter de la vue spectaculaire depuis le parking, flâner dans les ruelles pavées du village, trinquer à la terrasse d’un café en profitant de l’incroyable vue panoramique qui s’offre à nous. C’est une véritable surprise, nous n’avions pas vraiment conscience que c’était un des plus beaux villages d’Espagne (je vous ai dit, team « dernier moment » !), nous étions essentiellement venus marcher sur le chemin des passerelles.

C’est derrière la boulangerie « Panaderia l’artica » que débute la « Ruta de las Pasarelas del Vero ». Mais avant, il faut acheter un ticket d’entrée (4 € / adulte, gratuit pour les moins de 10 ans), être impérativement chaussés de chaussures fermées (les gardes m’ont demandé de troquer mes tongs contre des baskets), de l’eau en grande quantité. En effet, si la descente au cœur du canyon du Rio Vera se fait à l’ombre, la montée est raide et en plein soleil. Avant d’emprunter les fameuses passerelles, nous effectuons un détour vers une grotte, qui n’a pas beaucoup d’intérêt. Mais c’est ici que nous découvrons l’eau turquoise (et froide) qui se faufile sous nos pieds. Un régal avec la chaleur qui sévit.

La randonnée suit ensuite les courbes des parois verticales du canyon. Nous évoluons à quelques mètres de hauteur sur des passerelles. Sous nos pieds, le Rio Vero qui se tortille et des familles qui se baignent dans des cuvettes. Évoluer sur ces passerelles en se contorsionnant par moment a quelque chose de très régressif et ludique qui est loin de déplaire à nos enfants ! La randonnée passe comme une lettre à la poste jusqu’au superbe mirador. On est au cœur du canyon et la vue n’a rien à envier aux paysages australiens… Magique, on s’y croirait presque !

La montée est à la hauteur des promesses des gardes : peu ombragée et ça grimpe ! Les enfants montrent quelques signes de fatigue… mais galvanisés par une géocache au bout de la randonnée, nous bouclerons la randonnée en moins de 1h30 (3 km).

Quelques tapas dans un bistrot, un dernier tour dans Alquezar, un pincement au cœur en mettant fin à notre trip, nous voilà sur le chemin du retour, où une nouvelle claque nous attend…

que faire aragon chemin des passerelles
Descente dans le canyon du Rio Vero
alquezar passerelle aragon que faire
que faire aragon
Les fameuses passerelles ! Superbe !
que faire aragon randonnée
Et au milieu coule une rivière

Ce dernier coup de cœur, nous l’avons dégoté par hasard… Pas très motivés pour absorber 4 heures de route d’un coup et peut-être pour un dernier au-revoir à cette région qui nous aura enchantée, nous avons décidé de couper le trajet en 2. En regardant sur une carte, nous avons découvert à mi-chemin une étendue d’eau… L’Embalse de Yesa… un lac à 30 minutes au Sud de Pampelune… Quelle claque quand nous avons aperçu ce bleu turquoise voir saphir qui semble caractériser tous les lacs de la région… On en reste vraiment bouche bée ! C’est tout simplement magnifique ! Ce lac est en fait un barrage construit en 1960. La retenue d’eau permet d’irriguer les terres desséchées des Bardenas et permet la production d’électricité. La route suit les doux virages formés par le lac. Nous roulons paisiblement en le surplombant et ne cessons d’être émerveillés à chaque virage. Des chênes, des hêtres, des pins entourent le lac et offrent de l’ombre aux nageurs. Nous nous installons au bord de l’eau avec l’envie de déplier la tente et d’y dormir… Nous profitons de la vue aux doux airs de Nouvelle Zélande, nous nous faisons la promesse de revenir rapidement dans le coin et nous reprenons la route pour (une pizza à Pampelune) notre Pays Basque.

que faire aragon lac yesa
Les couleurs incroyables du lac Yesa !
que faire aragon famille
Un petit air de Nouvelle Zélande
que faire aragon yesa
Une véritable claque !

Itinéraire en Aragon et Navarre : que faire en 1 semaine ?

road trip aragon

Je ne sais pas vous, mais moi ce road trip m’a donné l’eau à la bouche… J’aurais aimé profiter de cette belle région encore quelques temps. Depuis notre retour, je m’amuse à découvrir cette région en surfant sur le web. Alors que faire en une semaine en Aragon ?

  • Si j’avais préparé notre road trip en Aragon et avec plus de temps, voilà ce que j’aurais aimé faire.
    J1 : Route pour les Bardenas et « Tour de las Cortimas »
    J2 : Grande boucle dans les Bardenas Blanca et randonnée dans la Bardena Negra. Le bureau des guides nous avait conseillé une randonnée de 6 kilomètres AR (2 heures d’après eux) pour découvrir cette zone la plus végétalisée des Bardenas. Route pour Agüero.
    J3 : Randonnée du tour des Mallos d’Agüero et activités types accrobranches et tyroliennes ou rafting avec ma plus grande. Nouvelle nuit à Agüero pour profiter de cette vue magique depuis le camping (et de la piscine ).
    J4 : Route pour l’Embalse de Vadiello avec randonnée le matin et pique-nique sur place. Route pour Alquazar avec halte au Salto de Bierge pour baignade en pleine nature. Nuit dans le village pour profiter de l’ambiance intimiste du cadre.
    J5 : Randonnée matinale (et à la fraiche) dans le canyon du Rio Vero. Balade dans le village avec visite du château. Avec des adolescents, j’aurais peut-être troqué le canyon du Rio Verde pour du canyoning. Nos voisins au camping étaient dithyrambiques, ça avait l’air vraiment génial. Il faut compter la journée.
    J6 : Pour continuer dans le dépaysement le plus total, nous aurions pris la route pour le Centre bouddhiste Dag Shang Kagyu ; un temple bouddhiste d’architecture tibétaine avec un grand moulin à prière. Je trouve ça complètement dingue de trouver ce temple en plein cœur de l’Aragon ! Le lac de Mediano a tout du lac Wanaka en Nouvelle-Zélande avec son arbre couché dans l’eau et son eau turquoise… Mes filles auraient adoré une séance de kayak avec baignade ! Nuit en camping sauvage au bord du lac ou dans un hôtel kidsfriendly à Ainsa.
    J7 : c’est déjà l’heure du retour… et pourtant, il y a encore de quoi faire ! Matinée tranquille à flâner dans le superbe village médiéval d’Ainsa . C’est la porte d’entrée du Parc d’Ordesa où les possibilités de randonnées sont immenses (et les activités également !). Et ce sera maintenant la route du retour, mais coupons-la en petites étapes. Déjeunez par exemple à Jaca et visitez l’incroyable monastère de la Peña puis digérez tranquillement au bord du lac Yesa avant de définitivement boucler la boucle.

Vous l’aurez compris, en une semaine en Aragon, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Le dépaysement sera intense ! Entre activités sportives, douces randonnées en famille, visites de villages médiévaux bourrés de charme, vous passerez de belles vacances. Pimentez-les en faisant un road trip en van. Les enfants en sont fans et ça donne tout de suite un côté aventure aux vacances.

L’Aragon est vaste, les paysages spectaculaires, tant est si bien qu’on a envie d’aller plus loin et d’en découvrir plus. Je ne vous ai parlé que de mon expérience et de l’Ouest de l’Aragon… Mais il y a encore tant… (je rêve de la randonnée du Congost de Mont Rebei et de celle des Murailles de Finestras)…

Idée de road trip en Aragon

Boite à outil pour organiser son road trip en Aragon en famille

Découvrez les témoignages de familles en Espagne

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre site pour mieux voyager en famille
Bienvenue sur WiKidsTravel !
Inspirez-vous des récits de voyages de nos familles, de nos adresses kidsfriendly 100% testées et de nos articles de blog pour bien préparer votre voyage !

Bons voyages et escapades en famille !
Faites partie de nos contacts privilégiés !
Du dépaysement, de la fraicheur et des bons plans dans votre boite aux lettres !
close-link